JOHANN SEBASTIAN BACH : CHORALS, Editions BEAUCHESNE

JOHANN SEBASTIAN BACH : CHORALS

Recensions (2)

JOHANN SEBASTIAN BACH : CHORALS
LYON J.

EAN/ISBN : 9782701014937
Nb de pages : 336 p
Année : 2005
49.00 €

Résumé :   

Sources hymnologiques des mélodies, des textes et des théologies

Hymnologische Quellen der Melodien, Texte und Theologien

Hymnological sources of the melodies, texts and theologies



Ce guide s’adresse aux musicologues, hymnologues, organistes, chefs de chœur, discophiles, mélomanes ainsi qu’aux théologiens et aux prédicateurs, soucieux de retourner aux sources des textes poétiques et des mélodies de chorals, si largement exploités par Jean-Sébastien Bach, afin de les situer dans leurs divers contextes historique, psychologique, religieux, sociologique et surtout théologique.
Il prend la suite de La Recherche hymnologique (Guides Musicologiques N°5), approche méthodologique de l’hymnologie se rattachant à la musicologie historique et à la théologie pratique dans une perspective pluridisciplinaire. Nul n’était mieux qualifié que James Lyon : sa vaste expérience lui a permis de réaliser cet ambitieux projet. Selon l’auteur : « Ce livre est un USUEL. Il n’a pas été conçu pour être lu d’un bout à l’autre, de façon systématique, mais pour être utilisé au gré des écoutes, des exécutions, des travaux exégétiques ou des cours d’histoire de la musique et d’hymnologie. »
James Lyon renforce le lien analogique et dote son étude approfondie de quatorze index, entre autres « index chronologique », « des Incipit poétiques », « des Incipit mélodiques », « biblique », «typologique » (en mettant l’accent sur l’herméneutique des formes poético-théologiques)… À la fin du volume, l’Index BWV s’appuie sur le dernier état du catalogue thématique : Bach Werke Verzeichnis, par Wolfgang Schmieder et révisé en 1998 par Alfred Dürr, entre autres (Breitkopf & Härtel).
Le guide, structuré en cinq chapitres chronologiques, est un ouvrage de première main et de consultation facile, appelé à devenir le « vade-mecum » de ceux qui pratiquent, écoutent ou analysent ces chorals magistralement développés par J.-S. Bach, qui souhaitent les interpréter dans l’esprit du temps, leur conférer dimension artistique et densité spirituelle.

Edith Weber
Professeur émérite à l’Université de Paris Sorbonne


----------------------------------------------


 

MODE D’EMPLOI



Ce livre est un usuel. Il n’a pas été conçu pour être lu d’un bout à l’autre, de façon systématique, mais pour être utilisé au gré des écoutes, des exécutions, des travaux exégétiques ou des cours d’histoire de la musique et d’hymnologie. L’itinéraire est chronologique, chaque chapitre correspondant à l’une des cinq grandes périodes qui articulent l’histoire des Allemagnes, de Martin Luther (1483-1546) à Johann Sebastian Bach (1685-1750).
Pour remonter de la musique de Bach à l’entrée du cantique-source, il convient d’utiliser l’index BWV, le catalogue des partitions du compositeur, lequel renvoie aux pages correspondantes.
De même, pour aller de la source complète du cantique à l’œuvre de Bach, il faut consulter les index des incipit poétiques et mélodiques.
Chaque entrée, consacrée à un cantique, contient toutes les références poétiques, mélodiques, théologiques, bibliques avec leur exploitation par le compositeur.
Si par exemple, le lecteur souhaite orienter sa recherche à partir d’une référence biblique, il utilisera l’index adéquat et trouvera, à la fois, les liens aux sources et à la musique de Bach.
Les quatorze Index établissent de la sorte toutes les relations entre les auteurs, les lieux, les recueils, les textes et les mélodies, les références bibliques, les typologies et le catalogue général de l’œuvre du compositeur.


 

----------------------------------------------


 

HOW TO USE THIS BOOK



This is a reference work. It is not intended to be read systematically from start to finish, rather to be consulted for listening or performing, for exegetical research or lectures on the history of music, and hymnology. It is arranged chronologically, each chapter being devoted to one of the five main periods in German history, from Martin Luther (1483-1546) to Johann Sebastian Bach (1685-1750).
In order to trace back from Bach’s music to the source-entry of the chorale [SIC], the BWV index in the catalogue of the composer’s works, which refers to the corresponding pages, should be used. Likewise in order to proceed from the complete source of the chorale to Bach’s work, the indexes of the poetic and melodic incipit must be consulted.
Each chorale entry gives all the poetical, melodical, theological and biblical references together with the composer’s use.
If, for example, the reader wishes to direct his research beginning with a biblical reference, he must use the appropriate index to find the links to Bach’s sources and music.
The fourteen Indexes indicate all the relationships between authors, places, hymnbooks, texts, melodies, biblical references, typologies and the general catalogue of the composer’s works.


 

----------------------------------------------


 

ZUM GEBRAUCH DIESES WERKES



Dieses Buch ist ein Nachschlagewerk. Es ist nicht zum systematischen Durchlesen gemeint, sondern als Hilfsmittel gedacht, auf das sowohl während des Zuhörens als auch zur Vorbereitung von Aufführungen, bei exegetischen Forschungsarbeiten oder Vorlesungen über Musikgeschichte und Hymnologie zurückgegriffen werden kann. Es ist chronologisch angeordnet: Jedes Kapitel entspricht einer der fünf grossen Perioden der deutschen Geschichte von Martin Luther (1483-1546) bis Johann Sebastian Bach (1685-1750).
Will man von Bachs Musik aus den Eintrag zum Quellen-Choral finden, so muss das BWV-Register herangezogen werden, das auf die entsprechenden Seiten verweist.
Will man anders herum von der vollständigen Quelle des Chorals auf Bachs Musik kommen, so muss man die Register der Melodien- und Textanfänge benutzen.
Jeder Eintrag zu einem bestimmten Choral enthält alle poetischen, melodischen, theologischen und biblischen Angaben, sowie Angaben zu deren Benutzung durch den Komponisten.
Will der Leser zum Beispiel in seiner Suche von der Bibelstelle ausgehen, so braucht er nur im entsprechenden Register nachzuschlagen, um auf die Quelle und die Musik von Bach verwiesen zu werden.
Auf diese Weise werden mit Hilfe der vierzehn verschiedenen Register alle möglichen Verweise zwischen Autoren, Orten, Gesangbüchern, Texten, Melodien, Bibelstellen, Typologien und dem Gesamtverzeichnis der Bach-Werke hergestellt.

 

 




SOMMAIRE

PREFACE
INTRODUCTION
MODE D'EMPLOI
TABLES DES SIGLES ET ABRéVIATIONS
TABLE DES MATIERES

Chapitre I - LA REFORME (1523-1562)
- Le contexte historique.
- Des Thêses aux premiers cantiques.
- De la Guerre des Paysans au corpus des Böhmische Brüder.
- Dissidences et polémiques.
- Une nouvelle théologie de la musique.
- La fin d'une époque.
- Conflits.
- Textes et mélodies.
- Martin Luther.
- Présentation.
- Chronologie de l'oeuvre hymnologique de Martin Luther.
- Johann Walter.
- Le cercle des poêtes de Wittenberg : Paul Speratus (1484-1551), Justus Jonas (1493-1555), Elisabeth Cruciger (ca 1500-1535).
- Les auteurs luthériens : Heinrich Müller von Zütphen (ca 1488-1524), Lazarus Spengler (1479-1534), Johann Spangenberg (1484-1550), Johann Gramann (1487-1541), Albrecht von Preußen (1490-1568), Anarg von Wildenfels (ca 1490-1539), Sebald Heyden (1499-1561), Erasmus Alber (ca 1500-1553), Erhart Hegenwalt ( ?), Johannes Freder (1510-1562), M. R. Müntzer (ca 1550).
- La communauté allemande des Böhmische Brüder : Johann Horn (ca 1485-1547), Michael Weisse (ca 1488-1534).
- Les corpus bâlois et strasbourgeois : Johann Kolrose (ca 1485-avant 1550), Wolfgang Dachstein (ca 1487-1553), Matthias Greiter (ca 1494-1550), Conrad Hubert (1507-1577).
- L'apport dialectal : Nikolaus Decius (ca 1485-aprês 1546), Hermann Bonnus (1504-1548).
- Les dissidents : Johann Agricola (1492 ou 1494-1566), Adam Reissner (ca 1496-entre 1576 et 1582), Georg Grünwald (mort en 1530).
- Les sources anonymes.
- Les mélodies de Genêve.
- Les textes et les mélodies de Nikolaus Herman (ca 1500-1561).

Chapitre II - L'ORTHODOXIE ET LA MYSTIQUE - 1562-1618
- Le contexte historique.
- L'héritage discuté.
- La Formule de Concorde.
- L'orthodoxie tempérée.
- Un autre ton.
- Une nouvelle expression de la piété.
- Le répertoire et la pratique.
- Les Böhmische Brüder : Petrus Herbert (ca 1530-1571).
- Nikolaus Selnecker (1530-1592).
- Les auteurs luthériens : Christoph Fischer (1518-1598), Lucas Lossius (1508-1582), Paul Eber (1511-1569), Johannes Gigas (1514-1581), Joachim Magdeburg (ca 1525-1587), Georg Niege (1525-1589), Johann Leon (1530-1597), Caspar Füger (1521-1592), Martin Schalling (1532-1608), Cyriakus Schneegaß (1546-1597), Johann Steurlein (1547-1613), Erasmus Winter (1548-1611), Jakob Ebert (1549-1614), Kaspar Stolzhagen (1550-1594), Johann Specht (mort en 1595), Martin Rutilius (1551-1618), Johann Mühlmann (1573-1613).
- Prémices de la Jesusliebe : Martin Moller (1547-1606).
- Les cantiques de confiance (Vertrauenslieder) : Ludwig Helmbold (1532-1598), Kaspar Bienemann (1540-1591).
- Les cantiques sur la mort (Sterbelieder) : Bartholomäus Ringwaldt (ca 1530/32-1599), Martin Behm (1557-1622), Valerius Herberger (1562-1627), Christoph Knoll (1563-1621).
- Le courant mystique : Philipp Nicolai (1556-1608).
- Les psaumes d'Ambrosius Lobwasser (1515-1585) et Cornelius Becker (1561-1604).
- Autres auteurs.
- Les sources anonymes.
- Les mélodistes : Wolfgang Figulus (1525-1589 ?), Joachim a Burgk (1546-1610), Johannes Eccard (1553-1611), Bartholomäus Gesius (ca 1562-1613), Hans Leo Hassler (1564-1612), Melchior Vulpius (ca 1570-1615), Melchior Teschner (1584-1635).

Chapitre III - LA GUERRE DE TRENTE ANS - 1618-1648
- Le contexte historique.
- Cristallisation d'un conflit.
- Nouvelles créations.
- Un autre langage.
- Textes et mélodies pour la fin des Temps : Tobias Kiel (1584-1627), Johann Hermann Schein (1586-1630), Johann Matthäus Meyfart (1590-1642), Martin Opitz (1597-1639), Otto von Schwerin (1616-1679).
- Les textes de consolation de Johann Heermann (1585-1647).
- Les cantiques de la guerre : Martin Rinckart (1586-1649), Jakob Fabricius (1593-1654), Josua Wegelin (1604-1640), Paul Fleming (1609-1640).
- Johann Rist (1607-1667) et Johann Schop l'Ancien (ca 1590-1667).
- Le cercle de Königsberg : Georg Werner (1589-1643), Georg Weissel (1590-1635), Simon Dach (1605-1659).
- La réforme des recueils de Hanovre : David Denicke (1603-1680).
- Autres auteurs : Georg von Lilien (1597-1666), Wilhelm II. von Sachsen-Weimar (1598-1662), Caspar Peltsch (1600-1648), Paul Stockmann (1602-1636), Samuel Kinner (1603-1668), Bodo von Hodenberg (1604-1650), Jacob Peter Schechs (1607-1659), Caspar Ziegler (1621-1690).
- Les sources anonymes.
- Les mélodistes : Melchior Franck (ca 1579-1639), Michael Altenburg (1584-1640), Bartholomäus Helder (ca 1585-1635), Matthäus Apelles von Löwenstern (1594-1648), Heinrich Albert (1604-1651), Christoph Anton (1610-1658), Georg Neumark (1621-1681).

Chapitre IV - LE TEMPS DES MUTATIONS - 1648-1685
- Le contexte historique et psychologique.
- Paul Gerhardt (1607-1676) et Johann Crüger (1598-1662).
- Les poêtes de Silésie et de Lusace : David Behme (1605-1657), Johann Franck (1618-1677).
- Les poêtes de Saxe et de Thuringe : Christian Keimann (1607-1662), Michael Franck (1609-1667), Johann Flittner (1618-1678), Ahasverus Fritsch (1629-1701), Samuel Rodigast (1649-1708).
- Les poêtes du Nord : Franz Joachim Burmeister (1633-1672), Gottfried Wilhelm Sacer (1635-1699).
- L'exégêse biblique : Johann Olearius (1611-1684).
- L'école de Johann Scheffler (1624-1677) : Ernst Christoph Homburg (1607-1681), Elisabeth von Senitz (1629-1679).
- Les prémices du piétisme : Christian Scriver (1629-1693), Heinrich Müller (1631-1675).
- Les piétismes mystique et réformé : Johann Jacob Schütz (1640-1690), Joachim Neander (1650-1680).
- Autres auteurs : Diederich von dem Werder (1584-1657), Adam Thebesius (1596-1652), Georg Mylius (1613-1640), Johann Rosenthal (1615-1690), Tobias Clausnitzer (1619-1684), Christoph Runge le Jeune (1619-1681), Caspar Friedrich Nachtenhöfer (1624-1685), Matthäus Avenarius (1625-1692), Sigismund von Birken (1626-1681), Michael Bapzien (1628-1693), Heinrich Elmenhorst (1632-1704), Georg Christoph Schwämlein (1632-1705), Balthasar Kindermann (1636-1706), Salomo Liscow (1640-1689), Christoph Tietze (1641-1703), Christian Weise (1642-1708), Johann Friedrich Herzog (1647-1699), Paul Th. Thymich (1656-1694), Tobias Zeutschner ( ?-1675), Christian Weselowius ( ?).
- Les sources anonymes.
- Les mélodistes : Andreas Hammerschmidt (1611/12-1675), Johann Rosenmüller (ca 1619-1684), Martin Jahn (ca 1620 - ca 1682), Jacob Hintze (1622-1702), Johann Rudolf Ahle (1625-1673), Wolfgang Carl Briegel (1626-1712), Gottfried Vopelius (1645-1715), Adam Krieger (1634-1666), Johann Wolfgang Franck (1644 - ca 1710), Severus Gastorius (1646-1682).

Chapitre V - LES PIETISMES, L'ORTHODOXIE TARDIVE ET L'AUFKLäRUNG - 1685-1750
- Le contexte historique et doctrinal.
- Le piétisme de Halle : Johann Christoph Rube (ca 1665-1746 ou 1749), Johann Eusebius Schmidt (1670-1745), Johann Anastasius Freylinghausen (1670-1739), Christian Jacob Koitsch (1671-1735), Johann Daniel Herrnschmidt (1675-1723), Christian Friedrich Richter (1676-1711), Juliana Patientia von Schultt (1680-1701), Ulrich Bogislaus von Bonin (1682-1752), Georg Friedrich Breithaupt (ca 1700).
- Les piétistes radicaux, missionnaires et sympathisants : Adam Drese (ca 1620-1701), Christoph Wegleiter (1659-1706), Wolfgang Christoph Detzler (1660-1722), Gottfried Arnold (1666-1714), Bartholomäus Crasselius (1667-1724), Johann Heinrich Schröder (1667-1699), Johann Burchard Freystein (1671-1718).
- La défense de l'orthodoxie luthérienne : Johann Gottfried Olearius (1635-1711), Erdmann Neumeister (1671-1756), Valentin Ernst Löscher (1673-1749).
- Autres auteurs : ämilie Juliane von Schwarzburg-Rudolstadt (1637-1706), David Trommer (ca 1640-1719), August Pfeiffer (1640-1698), Zacharias Herrmann (1643-1716), Magnus Daniel Omeis (1646-1708), Caspar Neumann (1648-1715), Johann Friedrich Zihn (1650-1719), Benjamin Schmolck (1672-1737), George Christian Schemelli (ca 1676/80-1762), Johann Hübner (1688-1731), Rudolph Friedrich von Schultt (mort en ca 1699), Jacob T. Till (1713-1783), Friedrich Gerhard Müller von Königsberg (?).
- Les sources anonymes.

CONCLUSION

BIBLIOGRAPHIE
GLOSSAIRE
TABLEAU DU TEMPS LITURGIQUE
CARTES GéOGRAPHIQUES
INDEX DES NOMS PROPRES
INDEX DES LIEUX
INDEX DES RECUEILS DE CANTIQUES ET DES OUVRAGES DE THéOLOGIE
INDEX CHRONOLOGIE DES CANTIQUES ET AUTRES CHANTS
INDEX DES INCIPIT POETIQUES
INDEX DES INCIPIT MELODIQUES
INDEX BIBLIQUE
INDEX TYPOLOGIQUE
INDEX TYPOLOGIQUE (1523-1562)
INDEX TYPOLOGIQUE (1562-1618)
INDEX TYPOLOGIQUE (1618-1648)
INDEX TYPOLOGIQUE (1648-1685)
INDEX TYPOLOGIQUE (1685-1750)
INDEX DES OEUVRES DE BACH - CATALOGUE BWV



Recensions (2)


LE BLOG
EDITIONS BEAUCHESNE : LE BLOG"

NOUVEAUTES
Une passion après AUSCHWITZ ?

QUARANTE TROIS CHANTS

CROIRE ET PARTICIPER

J'AI CONSTRUIT LA TOUR EN FER

BAC 2017

LA FIGURE DU CHRIST EN CHARTREUSE

LES NOUVELLES ECCLESIASTIQUES

FRANCHE COMTE

HUMILITE CHEZ LES MYSTIQUES RHENANS ET NICOLAS DE CUES

PASCHA NOSTRUM CHRISTUS


Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg
NEWSLETTER
Email: