PEINDRE LA MUSIQUE, Editions BEAUCHESNE

PEINDRE LA MUSIQUE

PEINDRE LA MUSIQUE
GÉRARD DENIZEAU

EAN/ISBN : 9782701020785
EN PREPARATION

Toujours hypothétiques, les correspondances, analogies et interactions entre la peinture et la musique reposent sur un socle malaisé à définir. Rien de plus révélateur en ce sens que l’étude des problèmes posés aux peintres par la représentation d’une scène musicale, gageure supposant, en amont de l’œuvre, l’éventuelle fusion du visuel et du sonore. L’inscription de l’œuvre visuelle dans une durée étant intimement liée à l’identification de son contexte sonore, les variations de ce contexte en altèrent de facto la captation par le regard, l’effigie créant un climat musical qui, à son tour, la modèle. L’irruption de la musique au cœur de l’image forme ainsi le plus imprévisible des modèles sensibles, la force émotive de la vision dépendant avant tout des capacités synesthésiques du spectateur. Peindre la musique, c’est donc solliciter l’activité informatrice de l’esprit, en matière de style, d’histoire, d’esthétique, de sociologie, d’organologie... mais aussi chercher à provoquer le jeu des émotions par le choix d’un vocabulaire visuel favorisant cette fusion des deux expressions majeures du monde sensible.
Universitaire et écrivain, Gérard Denizeau a publié divers essais sur la transdisciplinarité artistique (Musique & arts visuels, Le visuel et le sonore, Le dialogue des arts, La Musique au temps des arts). Auteur de biographies musicales (Rossini, Wagner, Saint- Saëns) et artistiques (Lurçat, Corot, Monet, Van Gogh, Chagall), il s’est également attaché à une redéfinition du genre musical (Com- prendre et identifier les genres musicaux) et des articulations de l’histoire de l’art (Les grands courants artistiques). Collaborateur de l’Encyclopaedia Universalis, enseignant au département de musicologie de la Sorbonne et au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris, il a également produit plusieurs émissions pour France-Culture (Profils perdus, Une vie une œuvre...). Chez Beauchesne, on lui doit, en collaboration avec Daniel Blackstone un volume récent, Analyses musicales XVIIIe siècle.



SOMMAIRE

- Avant-propos   
- Intuition, perception et analyse   

- I. De l’analogie antique à l’homologie gothique   
Ombres et lumières de l’héritage antique   
Premières mutations médiévales   
Le nombre et la religion   

- II. Synchronismes et anachronismes   
Le tournant décisif du XVe siècle   
Au temps de la Réforme   
Musique et peinture au cœur dans la tourmente baroque et classique   
Le nouvel état artistique de l’Europe   
Peinture et musique du XVIIIe siècle : divergences, convergences   
Romantisme, les nouvelles connexions musico-picturales   

- III. Mutations contemporaines    
Impressionnisme, symbolisme : de Monet à Debussy   
Vers la fusion des sensations   
XXe siècle : le temps pictural repensé   

- IV. Abstraction géométrique, l’effet musical   
La peinture musicale d’Auguste Herbin   
Jean Legros, du champ sonore au champ coloré   
Jean Dewasne, compositeur ès couleurs   
François Morellet, la passion des interférences   

Conclusion
Sous le signe de l’hypothèse… toujours   

- Orientation bibliographique   
- Index des noms





LE BLOG
EDITIONS BEAUCHESNE : LE BLOG"

NOUVEAUTES
Une passion après AUSCHWITZ ?

QUARANTE TROIS CHANTS

CROIRE ET PARTICIPER

J'AI CONSTRUIT LA TOUR EN FER

BAC 2017

LA FIGURE DU CHRIST EN CHARTREUSE

LES NOUVELLES ECCLESIASTIQUES

FRANCHE COMTE

HUMILITE CHEZ LES MYSTIQUES RHENANS ET NICOLAS DE CUES

PASCHA NOSTRUM CHRISTUS


Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg
NEWSLETTER
Email: