TH n°126 MORALES DU CARÊME Essai sur les doctrines du jeûne et de l’abstinence dans le catholicisme latin (xviie – xixe siècle), Editions BEAUCHESNE

TH n°126 MORALES DU CARÊME Essai sur les doctrines du jeûne et de l’abstinence dans le catholicisme latin (xviie – xixe siècle)



TH n°126 MORALES DU CARÊME Essai sur les doctrines du jeûne et de l’abstinence dans le catholicisme latin (xviie – xixe siècle)
Sylvio Hermann DE FRANCESCHI
EN PRÉPARATION

Recherche

 L’orthodoxie catholique en matière de jeûne se fonde sur le respect de trois règles : un seul repas complet par vingt-quatre heures, auquel on a ajouté, à partir du xiiie siècle, une légère collation vespérale ; l’abstinence des viandes et des laitages ; l’heure imposée pour l’unique réfection quotidienne, soit la mi-journée. Cadre disciplinaire général que nombre de théologiens se sont efforcés d’assouplir pour rendre les contraintes du Carême plus supportables. Dès lors s’est développée une ample casuistique dont les interrogations ont pu surprendre. S’il est vrai que les liquides ne rompent pas le jeûne, est-il permis en Carême de boire entre les repas du café, du chocolat, de la bière, de l’eau-de-vie, ou de manger de la pastèque ? Si les poissons sont incontestablement des aliments maigres, qu’en est-il des oiseaux aquatiques, des canards, des poules d’eau, des flamants, des crocodiles, des reptiles ou, au Brésil, du caïman yacare ? Entre les tenants de la rigueur et les partisans de l’indulgence, l’opposition a été telle que le magistère romain a dû réagir : entre 1741 et 1745, le pape Benoît XIV publie trois encycliques pour tenter de raffermir une discipline du Carême dont les observances tendaient à se relâcher. En dépit du geste pontifical, la pratique quadragésimale apparaît très fortement affaiblie à la mi-xixe siècle. Avec l’effacement du respect du précepte du jeûne ecclésiastique se donne à voir la sortie du catholicisme de l’ordre pénitentiel qui a longtemps été le sien.

 

 

Né en 1972, ancien élève de l’École nationale des chartes, agrégé et docteur habilité à diriger des recherches en histoire moderne, ancien membre de l’École française de Rome, Sylvio Hermann De Franceschi est directeur d’études à la ve section (Sciences religieuses) de l’École Pratique des Hautes Études, où il occupe la chaire « Religions, savoir et politique dans l’Europe moderne », et directeur du Laboratoire d’études sur les monothéismes (UMR 8584). Ses recherches portent sur l’histoire des idées politiques et religieuses de l’époque moderne.



SOMMAIRE

Introduction générale

 

I. L’indisciplinement des pratiques quadragésimales : les évêques français et le Carême (xviie-xixe siècle)

 

Introduction

 

1) Le rigorisme épiscopal posttridentin

- Le redisciplinement des usages quadragésimaux

- Un prélat moliniste contre le relâchement : Fénelon

- Philojansénisme et rappels rigoristes au jeûne

 

2) La réaction à l’incrédulité croissante

- La défense et l’illustration de la morale chrétienne

- Le rigorisme quadragésimal de la mi-xviiie siècle

- La discipline rigoureuse et les progrès de l’irréligion

 

3) Le choc révolutionnaire et ses suites

- La Sainte Quarantaine au péril de la Révolution

- L’Église constitutionnelle et la discipline du Carême

- Le zèle quadragésimal des évêques concordataires

 

4) Nostalgie et folklorisation du Carême

- De l’incrédulité libertine au règne de l’indifférence

- Néo-rigoristes à l’âge de l’indifférentisme triomphant

- Victoire du relâchement quadragésimal à l’âge libéral

 

Conclusion

 

II. La querelle du jeûne au temps des Lumières : contestations théologiques et arbitrages romains au xviiie siècle

 

Introduction

 

1) L’orthodoxie posttridentine du Carême

- Les théologiens protestants face à la pratique du jeûne

- La remise en ordre bellarminienne après le concile

- Doctrines quadragésimales et morales de l’obligation

 

2) Genèse d’une polémique (1703-1741)

- La discipline du Carême dans l’Italie des pré-Lumières

- Les avant-courriers du rigorisme quadragésimal italien

- Rigoristes et laxistes : les débuts de la querelle du jeûne

 

3) Le moment Benoît XIV (1741-1759)

- Le ralliement du magistère à la sévérité quadragésimale

- Le triomphe doctrinal du jeûne rigoureux sur le laxisme

- Antiprobabilisme et Carême : un coup de force en morale

 

4) L’âge d’or italien du Carême rigoureux

- Les rigoristes à l’œuvre et l’héritage polémique concinien

- Relâchements du magistère et ajustements disciplinaires

- L’épiscopalisme régaliste et la défense de la morale sévère

 

Conclusion

 

III. Rigueur et indulgence face aux austérités pénitentielles de la Sainte Quarantaine (xviie-xixe siècle)

 

Introduction

 

1) Carêmes débonnaires et indulgence morale

- Les casuistes et le jeûne : la recherche d’assouplissements

- Le relâchement quadragésimal de la casuistique espagnole

- Le Carême adouci au cœur de l’offensive contre le laxisme

 

2) Rigorisme et rappel à l’observance du jeûne

- La réaffirmation tactique d’une tradition rigoriste française

- Le choix des décisions caractéristiques de la morale sévère

- Laxisme et rigueur : les médecins et la question du Carême

 

3) De la rigueur quadragésimale au liguorisme

- Le concert des dominicains en faveur d’un jeûne rigoureux

- Le moment Concina dans le combat pour le Carême sévère

- Le discours liguorien sur les observances quadragésimales

 

4) Rémanences du Carême sévère à l’âge libéral

- La transmission de l’héritage rigoureux en matière de jeûne

- Théologies liguoriennes et maintien de l’ordre pénitentiel

- La glaciation doctrinale au temps du liguorisme triomphant

 

Conclusion

 

Conclusion générale

 

Sources imprimées

 

Bibliographie générale

 

Index des noms

 






LE BLOG
EDITIONS BEAUCHESNE : LE BLOG"

NOUVEAUTÉS
Les femmes dans Le Cloître et La Lecture

JACOPOZZI. Le magicien de la lumière

J'AI CONSTRUIT LA TOUR EN FER

MAURICE MARTENOT, LUTHIER DE L’ÉLECTRONIQUE

EPEKTASIS

Mystique rhénane et Devotio moderna

HUMILITE CHEZ LES MYSTIQUES RHENANS ET NICOLAS DE CUES

LES MESSAGES D’AMOUR DE JÉSUS À GABRIELLE BOSSIS UNE DISCIPLE DE THÉRÈSE.

Renouveau patristique et œcuménisme

GERARD LEBRUN PHILOSOPHE

PASCAL. TOURS, DÉTOURS ET RETOURNEMENTS

LES PRINCIPES METHODOLOGIQUES

ANTIJUDAÏSME DES PERES

Une passion après AUSCHWITZ ?

QUARANTE TROIS CHANTS

LA FIGURE DU CHRIST EN CHARTREUSE

FRANCHE COMTE


Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg
RECHERCHE

aide

EN SOUSCRIPTION
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
TH n°126 MORALES DU CARÊME

TH n°127 LE DERNIER THÉOLOGIEN ? Théophile Raynaud : Histoire d’une obsolescence

19 - SUR L’ESPRIT ET L’ESSENCE DU CATHOLICISME (1819)

Les Principes fondamentaux de la musique occidentale