Editions BEAUCHESNE

79.00 €

LETTRES ET ECRITS SPIRITUELS

LETTRES ET ECRITS SPIRITUELS

Ajouter au panier

Date d'ajout : samedi 03 novembre 2012

par Yves-Marie PASQUET

REVUE : CARMEL N° 144 juin 2012


L'auteur d'Amour et silence et Écoles de silence compte parmi ces hommes sur lesquels l'Histoire focalise certaines de ses lignes de force en les distinguant parfois bien malgré eux. Effectivement, à travers les documents et lettres de Dom Jean~Baptiste Porion rassemblés dans ce volume par Mme Nathalie Nabert, se dessine, comme en filigrane le portrait spirituel d'une âme éprise de Dieu tout au long de son histoire sainte. Mais cette Correspondance nous rappelle également événements importants de ce siècle de fer, et nous montre la manière toute particulière de les recevoir et de les lire à la seule lumière divine !
Avant de devenir chartreux, J.B. Porion était un enfant de son siècle. Né en 1899, les nouvelles idées, la poésie et l'art modernes, ne l'effrayaient pas. Et cependant, sa vie intérieure ne cessait pas de s'approfondir et, à 25 ans, il se retira à la chartreuse de la Valsainte.
À cette époque, cette chartreuse était aussi un lieu de rencontre intellectuelle et religieuse d'un grand rayonnement, et plus tard, un foyer de la résistance contre le fascisme. Nous y croisions Jacques et Raïssa Maritain, l'abbé Journet, P.M. Emonet, Georges Borgeaud, Stanislas Fumet le grand ami de toujours. Nous les retrouvons dans cette Correspondance où sont également publiées des lettres adressées à quelques-uns de ses frères et même à une carmélite de Rome; celle-ci le pressant toujours de s'exprimer alors qu'il a « de moins en moins envie de parler », « porté de plus en plus au silence en qui je trouve plus de vérité et plus de présence divine qu'en toutes paroles » !
Dom J.B. Porion ne craignait pas de se confronter à L'Être et le Néant de J.P. Sartre ou à la philosophie de Heidegger (cf. Dom J.B.Porion, Heidegger et les mystiques, Ad Solem). Nous le voyons même entrer prophétiquement en dialogue avec d'autres cultures et spiritualités, pour essayer de les comprendre à la lumière qu'il reçoit de Dieu. Humaniste, lettré (dirait-on en Chine), érudit, il apprit le chinois et le sanscrit pour lire le Tao et le Vedanta, ou la langue de Hadewijch d'Anvers et de Ruysbroeck, comme celle de Maître Eckhart et d'Hölderlin, les déchiffrant dans leur texte original afin de mieux les saisir, comme de l'intérieur. Il avait appris pour cela une quinzaine de langues ! Pour lui, « le contemplatif n'est pas celui qui découvre des secrets ignorés de tous, mais celui qui s'extasie devant ce que tout le monde sait. »
Quand il devint procureur général de l'ordre des chartreux, à Rome, de 1946 à 1981, il assista, témoin attentif et agissant aux débats du Concile Vatican II. Il écrivit à ce sujet des pages émouvantes lorsqu'il constata que la vie contemplative était dangereusement remise en question.
De telles qualités humaines et spirituelles, cette grande liberté intérieure, ce regard virginal porté sur les choses, cette simplicité désarmante, ce désir d'ensevelissement dans le silence de l'amour et ce bon sens cartusien que nous découvrons à la lecture de ce livre, ne peuvent être que les fruits mûris patiemment tout au long d'« une vie cachée avec le Christ en Dieu », « tendue vers les réalités d'en haut », (Col 3, 1-3), dans la solitude de son ermitage en chartreuse.
Il nous faut louer la qualité éditoriale remarquable de ce livre. Les introductions, les notes de bas de page, la bibliographie commentée et les divers index rédigés avec le plus grand soin par Mme Nathalie Nabert sont particulièrement indispensables pour nous guider. Ce travail encouragé et soutenu par le Révérend Père Prieur de la Grande Chartreuse et les pères chartreux montre combien rayonne toujours dans leurs cœurs, la présence de Dom J.B. Porion. Et en permettant la publication de ce livre d'une si grande profondeur spirituelle, ils nous témoignent aussi de leur sollicitude et de leur attention fraternelle à notre égard.

Comme le souligne la recension de M. Yves-Marie Pasquet ci-dessus, l'édition en tout point remarquable de la correspondance et des écrits de Dom Porion est un événement éditorial pour tous les amis de la Chartreuse. Elle nous offre l'occasion de jeter un petit regard rétrospectif sur les publications récentes traitant de la vie et de la spiritualité des fils de saint Bruno. Sans oublier de faire mémoire de la belle collection animée par Nathalie Nabert aux éditions Beauchesne [Les deux volumes précédant les Lettres et écrits spirituels de Dom Jean-Baptiste Porion (2012) sont l'édition sous la direction de Nathalie Nabert d’Actes des journées d'études du CRESC (Centre de Recherches et d'Études de Spiritualité Cattusienne) à savoir Des jardins d'herbes et d'âme (2009) et La figure de Marie en Chartreuse suivi de : Une dormition de la Vierge (2009)], nous nous limiterons aux ouvrages français destinés au grand public. Nous les regrouperons sous trois titres : les textes originaux, les florilèges puis les essais présentant ou évoquant la spiritualité cartusienne.


Donnez votre avis Retour
RECHERCHE

aide


À NOUVEAU DISPONIBLE
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
Esprit de « suite » Pour une lecture avisée et pratique des œuvres du répertoire organistique

WIE EIN LEBENDIGES GESTIRN MÉTAMORPHOSES DE SIMON LE MAGICIEN, DES ACTES DES APÔTRES AU FAUSTBUCH   WIE EIN LEBENDIGES GESTIRN MÉTAMORPHOSES DE SIMON LE MAGICIEN, DES ACTES DES APÔTRES AU FAUSTBUCH

LA MÉTAPHORE MUSICALE DE L’HARMONIE DU MONDE À LA RENAISSANCE

JEAN BAUDOIN (CA. 1584-1650) Le moraliste et l’expression emblématique

LES FEMMES ILLUSTRES DE L’ANTIQUITÉ GRECQUE AU MIROIR DES MODERNES

Écrits sur la religion

Raisons d’État

Le laboratoire mathématique de NICOLAS DE CUES

LES ÉCRITURES DU SAVOIR. Le discours philosophique devant la question du religieux


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE