Editions BEAUCHESNE

79.00 €

LETTRES ET ECRITS SPIRITUELS

LETTRES ET ECRITS SPIRITUELS

Ajouter au panier

Date d'ajout : vendredi 21 septembre 2012

par LES AMIS DU MONASTERE

REVUE : LES AMIS DES MONASTÈRES n° 171, juillet 2012


Dom Jean-Baptiste Porion est une grande figure de l'ordre des Chartreux. Né en 1899 près de Saint-Omer (Pas-de-Calais), il meurt en 1987 à la Chartreuse de la Valsainte près de Fribourg (Suisse).
Profès en 1925, il fut procureur général de son ordre à Rome de 1946 à 1981. Il a marqué ceux qui l'ont rencontré ainsi que ses lecteurs. Auteur d'admirables petits livres, Amour et silence (Seuil 1951 ), Trinité et vie surnaturelle, réédité à La Correrie (1997), Écoles de silence, Parole et silence (2001), il est surtout connu pour ses travaux savants sur une béguine flamande, Radewijch d'Anvers (Seuil 1951), ses lettres (Ed. Martingay 1972) et ses visions (1987) ainsi que pour de nombreux articles de revues.
Nathalie Nabert a fait un travail considérable pour la publication de ce livre car la plupart des lettres comporte des notes en bas de page qui nous renseignent sur les personnes dont il est question. Qu'elle soit remerciée pour son information et sa compétence. On sait qu'elle a déjà beaucoup fait pour faire connaître l'ordre des Chartreux.
Il s'agit de la correspondance de Dom Porion avec Stanislas Fumet ou la fille de celui-ci, avec l'abbé puis le cardinal Journet, avec Jacques et Raïssa Maritain, avec l'écrivain Georges Cattaui, avec Bernard et Geneviève Anthonioz, avec une Carmélite de Rome, avec Jean de Menasce, avec L.R. Parias et de nombreux moines chartreux. (Il faut noter que quelques lettres ont été publiées par Éric Daronnat et la compagnie de Trévoux en 2002).
D'une belle intelligence, d'une immense culture, Dom Porion connaît beaucoup de langues y compris le chinois (P. 514), vu son intérêt pour Lao-Tseu et le Zen (p.537). Il admire Eckhart, ce qui pour l'époque était courageux, et les rhéno-flamands (p. 508). Ruysbroeck est cité souvent. Il donne des coups de patte à Hegel (p. 509), Teilhard de Chardin (p. 60), à « Déchanet, Régamey dont la sottise me désole », (p. 343-455), à R. Girard (p. 527) etc.
À l'époque du concile Vatican II et la mise en œuvre ultérieure de l'aggiornamento dans l'Église et dans son Ordre, il est troublé, inquiet, craignant sans cesse pour l'idéal de vie contemplative. Il ignore le renouveau érémétique lancé par Dom Winandy. Dommage ! C'est peut-être sa position qui a décidé Dom Ange Helly, prieur de Montrieux, à fonder une chartreuse « nouvelle » à Parisot près de Caussade (Tarn et Garonne).
Mais il est fort intéressant lorsqu'il parle de « son amie Hadewijch d'Anvers » (P. 371). Il n'est pas toujours d'accord avec Mlle Guarnieri (p. 355) et ses travaux sur ce même sujet et sur « le miroir des âmes simples de Marguerite Porète. On retiendra aussi des rapports (non rédigés) sur le jeûne (p. 478), l'obéissance (p. 493) et la croissance (p. 532).
La vie contemplative vaut au lecteur des réflexions très importantes, de lui-même ou de ses correspondants (P. 540, 541, 544) et de très belles pages : « On ne découvre rien dans les livres, la découverte est intérieure et solitaire » (P. 432). Mais est-ce la conception de la « lectio divina dans la tradition monastique ? Et encore : « Il importe que l'homme apprenne mais combien plus qu'il se déprenne des choses apprises : que l'intelligence se souvienne de sa virginité et de sa solitude, elle qui doit à sa pure essence d'être toujours neuve et nue,·au premier instant du premier matin » (p. 459). Ou enfin: « Un horizon borné ne favorise pas de soi la vie contemplative » (p. 486).
Personnalité très attachante, bel exemple de vie contemplative, moine éminent. Si sa fonction à Rome lui a valu de rencontrer beaucoup de personnes, d'avoir de nombreux contacts, de visiter beaucoup de bibliothèques, il a été heureux de retrouver à la Valsainte le silence, la solitude, car « tous les mystères sont contenus dans cette vérité, qui fonde la vie contemplative : interior intimo meo » (p. 304).

A.G.


Donnez votre avis Retour
RECHERCHE

aide


À NOUVEAU DISPONIBLE
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
Esprit de « suite » Pour une lecture avisée et pratique des œuvres du répertoire organistique

WIE EIN LEBENDIGES GESTIRN MÉTAMORPHOSES DE SIMON LE MAGICIEN, DES ACTES DES APÔTRES AU FAUSTBUCH   WIE EIN LEBENDIGES GESTIRN MÉTAMORPHOSES DE SIMON LE MAGICIEN, DES ACTES DES APÔTRES AU FAUSTBUCH

LA MÉTAPHORE MUSICALE DE L’HARMONIE DU MONDE À LA RENAISSANCE

JEAN BAUDOIN (CA. 1584-1650) Le moraliste et l’expression emblématique

LES FEMMES ILLUSTRES DE L’ANTIQUITÉ GRECQUE AU MIROIR DES MODERNES

Écrits sur la religion

Raisons d’État

Le laboratoire mathématique de NICOLAS DE CUES

LES ÉCRITURES DU SAVOIR. Le discours philosophique devant la question du religieux


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE