Editions BEAUCHESNE

Attention ! Les commandes passées depuis le 15 mars 2020, seront livrées dès la fin du confinement.
Cependant, nos produits électroniques restent accessibles. Merci de votre compréhension.


26.00 €

BAP n°63 MAURICE BLONDEL ET LA QUÊTE DU SENS

BAP n°63 MAURICE BLONDEL ET LA QUÊTE DU SENS

Ajouter au panier

Date d'ajout : dimanche 11 octobre 2015

par A. CHAPELLE

REVUE : NOUVELLE REVUE THÉOLOGIQUE, avril 2000

Le volume publie les actes du Colloque tenu à Aix-en-Provence les 11 et 12 octobre 1997, organisé par « Les Amis de Maurice Blondel » sous le patronage de l'Association des Sociétés de Philosophie de langue française. C'était le centenaire de la naissance de G. Berger, dont la thèse sur le Cogito husserlien avait fait l'objet d'une lecture et de remarques substantielles de Blondel.
Cl. Troisfontaines (Louvain) (p. 1 ss) met en ,lumière l'interprétation unifiante par Berger de l'œuvre de Husserl ; il fait entendre à ce propos le questionnement de Blondel sur l'Ego transcendantal : « L'intuition phénoménologique est… analogue à la thèse augustinienne et johannique d'après laquelle c'est en Dieu ou mieux en la Personne du Verbe que nous trouvons cette intimité qui nous est plus intime que notre propre moi » (Blondel, cité p. 8). On pense à M. Henry.
Plusieurs contributions remarquables traitent de l'apologétique et de la philosophie (Vieillad-Baron, Virgoulay, Henrici, Folscheid, Cugno, Dorival) et de la vérité (Marty). Mais le volume retiendra l'attention par le développement d'un thème central et souvent méconnu : la « christologie de l'action », la « philosophie du Médiateur » (Favraux), le « panchristisme métaphysique » de Blondel (P. Wehlé, p. 125). Gabellieri (en référence à S. Weil, p. 53) et Tilliette (p. 119) rappellent le vinculum substantiale, le « schème » (p. 57), le centre « eucharistique » d'une « philosophie intégrale » que la singularité personnelle de l'Incarnation du Verbe garde de l'« anonymat » et de l'ambivalence du transcendantal (p. 62 ss). Dans une métaphysique de la charité mortifiante (charitisme), « vouloir que les choses soient, c'est vouloir la passion même de Dieu » (Blondel, cité p.124).
Les références à Gratry et surtout à Ollé-Laprunne (Reifenberg, Mayence, p. 87), puis à Jeanne Mercier (Lima, Pérou, p. 109) ne cachent pas les liens innombrables tissés entre Blondel et tant d'autres à qui il doit et qui lui doivent tant. M. Patrao-Naves (Açores, p. 67 s) éclaire, à partir de la Lettre de 1896, la continuité de l'itinéraire philosophique de M. Blondel, fût-ce à travers le désert (p. 72).


Donnez votre avis Retour
RECHERCHER DANS LE CATALOGUE BEAUCHESNE

aide


À NOUVEAU DISPONIBLE
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
DU MONDE AU DESERT, L’ASPIRATION A LA SOLITUDE AU XVIIe SIECLE

Fascicule I
dans la même collection
Fascicule II Fascicule III Fascicule IVa Fascicule IVb

PENSÉE SYMPHONIQUE

LE POUVOIR AU FÉMININ

HISTOIRE SOCIALE DE L’ESPRIT SAINT EN OCCIDEN

DU JANSÉNISME AU MODERNISME La bulle Auctorem fidei (1794)

DIRE CE QUI EST CACHÉ. HOMÉLIES 1966-1980

CHARLES DE BOVELLES, PHILOSOPHE ET PÉDAGOGUE

LA MÉTAPHORE MUSICALE DE L’HARMONIE DU MONDE À LA RENAISSANCE

JEAN BAUDOIN (CA. 1584-1650) Le moraliste et l’expression emblématique

LES FEMMES ILLUSTRES DE L’ANTIQUITÉ GRECQUE AU MIROIR DES MODERNES

Écrits sur la religion


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE