Editions BEAUCHESNE

29.00 €

BAP n°58 LEIBNIZ DE LÂGE CLASSIQUE AUX LUMIÈRES. Lecture Leibniziennes

BAP n°58 LEIBNIZ DE LÂGE CLASSIQUE AUX LUMIÈRES. Lecture Leibniziennes

Ajouter au panier

Date d'ajout : dimanche 11 octobre 2015

par REVUE DE PHILOSOPHIE DE LOUVAIN, fvrier 1997

Y. Belaval avait fait paraître, en 1976, un premier choix d'Etudes leibniziennes. Au moment de sa mort, survenue en novembre 1988, il envisageait la publication d'un second recueil ; il avait sélectionné lui-même une première liste d'articles et de communications à reproduire, et rassemblé les photocopies des textes, sur lesquelles quelques traits de plume marquent des intentions de corrections ou de précisions à apporter. Le temps ne lui a pas été laissé d'achever ces préparatifs et de fournir à l'éditeur une version définitive, qui eût bénéficié du soin scrupuleux qu'il mettait à se relire. On y trouvera les qualités bien connues de celui qui fut, pour les trente années qui ont précédé sa disparition, le maître incontesté des recherches concernant Leibniz en langue française, et dont la notoriété internationale demeure aujourd'hui aussi vivace : maîtrise de l'érudition, clarté de la langue, scrupuleuse fidélité non seulement aux significations abstraites de la pensée de l'auteur, mais tout autant à la manière dont elle s'incarne dans un langage expressif. L'originalité de ce volume par rapport aux études précédentes tient principalement à l'ouverture du champ d'investigation dans des directions habituellement moins fréquentées du commentaire (Leibniz historien, Leibniz et l'Europe, par exemple), et à la mise en évidence de points de comparaison négligés (l'étude sur l'emploi, puis la disparition, de l'emprunt par Leibniz de la dénomination spinoziste d'« idée adéquate » est à cet égard exemplaire).
Voici le sommaire du volume : Les variations du rapport de la théorie et de la pratique (publié en 1980) ; Note sur Platon et Leibniz (1975) ; Leibniz et la Renaissance (1983) ; Leibniz face à Descartes (1968) ; Leibniz et Descartes (1969) ; Leibniz lecteur de Spinoza (1983) ; Leibniz et Spinoza (1947) ; Note sur l'emploi par Leibniz de l'expression spinoziste d'« idée adéquate » (1978) ; La place de la « Nova methodus » dans le système leibnizien (1986) ; Sur la pluralité des espaces possibles d'après la philosophie de Leibniz (1984) ; Leibniz comme historien (1982) ; Leibniz et la chaîne des êtres (1981) ; Leibniz et l'Europe (1983) ; Sur un point de comparaison entre Kant et Leibniz (1966) ; Coménius critique de Descartes (1984). Un texte du recueil est inédit : Questions sur l'influence de Leibniz (conférence présentée au N. Internationaler Leibniz-Kongress, Hanovre, 14 novembre 1983). La publication de ce volume ne constitue pas seulement un hommage rendu à la mémoire d'un maître (ce qu'elle sera aussi), elle apportera un instrument de travail précieux aux étudiants, aux chercheurs, et à tous ceux pour qui l'histoire des idées est un laboratoire des inventions de l'esprit.


Donnez votre avis Retour
RECHERCHE

aide


À NOUVEAU DISPONIBLE
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
LE POUVOIR AU FÉMININ

HISTOIRE SOCIALE DE L’ESPRIT SAINT EN OCCIDEN

DU JANSÉNISME AU MODERNISME La bulle Auctorem fidei (1794)

DIRE CE QUI EST CACHÉ. HOMÉLIES 1966-1980

CHARLES DE BOVELLES, PHILOSOPHE ET PÉDAGOGUE

LA MÉTAPHORE MUSICALE DE L’HARMONIE DU MONDE À LA RENAISSANCE

JEAN BAUDOIN (CA. 1584-1650) Le moraliste et l’expression emblématique

LES FEMMES ILLUSTRES DE L’ANTIQUITÉ GRECQUE AU MIROIR DES MODERNES

Écrits sur la religion

LES ÉCRITURES DU SAVOIR. Le discours philosophique devant la question du religieux


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE