Editions BEAUCHESNE

35.00 €

17. LE STATUT CONTEMPORAIN DE LA PHILOSOPHIE PREMIERE. Centenaire de la Faculté de Philosophie

17. LE STATUT CONTEMPORAIN DE LA PHILOSOPHIE PREMIERE. Centenaire de la Faculté de Philosophie

Ajouter au panier

Date d'ajout : mardi 14 février 2017

par J. MILET

REVUE : ESPRIT & VIE, février 1997

Présentée sous sa couverture rouge, devenue célèbre, la Collection « Philosophie » de chez Beauchesne, continue à publier ses volumes rédigés par les Professeurs de la Faculté de Philosophie de l'Institut catholique de Paris et leurs amis, sa série de volumes consacrés à certains des grands problèmes qui se posent à la conscience philosophique de notre temps. Après des volumes consacrés aux Pouvoirs, à l'Éducation, au Droit, à Dieu (avec l'être), au Texte, et autres, la Collection proposait cette fois un volume consacré au « Statut contemporain de la philosophie première ». A cette étude, on a adjoint - vu les circonstances - une évaluation des cérémonies et échanges qui ont marqué la célébration du Centenaire de la Faculté (1895-1995).
La 1ère partie est donc consacrée à une série de réflexions sur la « philosophie première », autrement dit sur les fondements de la pensée métaphysique. Jean Greisch commence par faire état des préoccupations métaphysiques de notre époque : « Notre temps a besoin d'une métaphysique de l'être », reprend-il après Gilson (17). Jean-Luc Marion attire l'attention sur un thème qui lui est cher celui de ce qu'il appelle la « donation », c'est-à-dire le fait que le réel nous est un « donné », au sens fort du terme, ce qui lui permet d'accorder un fondement réaliste à la phénoménologie. Paul Ricœur apporte sa contribution en montrant la connexion étroite qui existe entre les fondements de l'éthique et ceux de la métaphysique. « Du vrai au juste » le chemin est étroit. Il y a du vrai dans le juste, comme il y a du « juste dans le vrai » (59). Francis Jacques propose un long développement (p. 73 à 119) où il tente de fonder la « pensée première » sur la catégorie religieuse.
Par la suite plusieurs Enseignants de la Faculté apportent à leur tour leur contribution. Le Doyen lui-même, le P. Philippe Capelle une fois encore sur l’appréhension philosophique de Dieu en théologie chrétienne (121). Il essaie d’accréditer la notion de « théologie philosophique » (142) ce qui est, par contre, assez nouveau. D’autres enseignants apportent leurs vues compte tenu de leurs spécialisations.
Enfin dans la 3e et dernière partie du volume on en vient à la célébration du Centenaire (257). On lira avec intérêt la rétrospective historique dressée par Claude Bressolette, avec beaucoup de minutie ; un relevé des publications majeures, faites au nom de la Faculté, présenté par Pierre Colin. On relèvera aussi une intervention — originale, comme il se doit — du P. Breton sur un thème assez délicat : « Sur les difficultés d’être thomiste aujourd’hui » (333). Le Doyen Capelle intervient à nouveau ici, mais pour montrer quels sont les objectifs que peut se donner la Faculté pour l’avenir. Enfin il est fait compte rendu d’une Table ronde tenue sur le thème : « Qu’attendez-vous d’une Faculté catholique de Philosophie ? »
Un tel volume intéressera, à coup sûr, en premier chef les anciens étudiants de la Faculté : ils sont des centaines, pour ne pas dire des milliers. Il rafraîchira leurs souvenirs : c’est le rôle de la célébration d’un Centenaire. Mais la première et la deuxième, consacré au thème de la Philosophie première, des fondements de la métaphysique en somme, satisfera pleinement tous ceux qui ont le courage — et le bonheur, disons-le — de chercher à fonder leurs vues métaphysiques sur des bases solides. En somme, ce volume nourrira l’intelligence, et la raison par ses pages métaphysiques et la mémoire par ses pages de souvenirs centrés autour de la célébration du Centenaire.


Donnez votre avis Retour
RECHERCHER DANS LE CATALOGUE BEAUCHESNE

aide


DICTIONNAIRE DE SPIRITUALITÉ
ÉDITION RELIÉE
OFFRE SPÉCIALE JUSQU'AU 15 JANVIER 2021
DS

LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
LA “SOLUTION” DU PASSAGE À L’ACTE Le double crime des soeurs Papin

Le baptême, sacrement de la foi

FOLIES ET RIEN QUE FOLIES

DU MONDE AU DESERT, L’ASPIRATION A LA SOLITUDE AU XVIIe SIECLE

Fascicule I
dans la même collection
Fascicule II Fascicule III Fascicule IVa Fascicule IVb

PENSÉE SYMPHONIQUE

LE POUVOIR AU FÉMININ

CHARLES DE BOVELLES, PHILOSOPHE ET PÉDAGOGUE

JEAN BAUDOIN (CA. 1584-1650) Le moraliste et l’expression emblématique

Écrits sur la religion


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE

Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg