Editions BEAUCHESNE

33.00 €

3- FILLES DE JUSTICE. Du Bon Pasteur à l’Éducation surveillée (XIXe-XXe siècle)

3- FILLES DE JUSTICE. Du Bon Pasteur à l’Éducation surveillée (XIXe-XXe siècle)

Ajouter au panier

Date d'ajout : mercredi 12 janvier 2011

par Yannick RIPA

LIBÉRATION 2 JUILLET 2009

Vice - Pan dhistoire de l'éducation surveillée. À l'ombre des jeunes filles perdues.
Parce que les filles sont toujours moins sorties de la loi que les garçons, les autorités se seraient peu intéressées à leur sort, et les historiens leur auraient emboîté le pas, arguant de la difficulté à débusquer les délinquantes derrière le générique « mineur ». L'étude de Françoise Tétard, chercheuse au CNRS, et de Claire Dumas, éducatrice, balaie ces idées reçues. D'une part, elle montre la prise en compte de la différence des sexes à partir de 1850 : désormais les filles ne sont plus incarcérées avec des majeures. La loi du 5 août ouvre cette année-là des « maisons pénitentiaires » réservées aux jeunes détenues. Ce terme englobe des mineures aux profils bien différents : les détenues par voie de correction paternelle, les condamnées à la prison et les acquittées en raison de leur manque de discernement que l'on sépare de leur famille. S'ajouteront à elles les filles malmenées par la vie, mal aimées des leurs ; davantage victimes que coupables. Toutes ont en commun d'être passées devant un juge, ce qui légitime l'appellation de « filles de justice ».
D'autre part, ce livre interprète le silence qui a englouti l'existence de ces filles comme l'expression de la peur qu'elles génèrent, du fait de leur rupture avec la féminité dite naturelle et de leur supposée capacité à contaminer le peuple-femme. Se prémunir de la contagion ordonne d'isoler ces marginales qualifiées de vicieuses. adjectif qui ne définit pas les délinquants rééduqués, eux, dans des colonies pénitentiaires. Aussi une clôture « épaisse et symboliquement infranchissable » s'irnpose-t-elle; elle évoque le monde des couvents, et en la matière, le réseau de la congrégation du Bon-Pasteur, dont la vocation première était de « sauver les filles».
L'ordre centré sur Angers essaime à partir de 1838 en France et en Europe. L'État lui confie les filles détenues, con·vaincu d'avoir trouvé une réponse à la question inextricable : que faire de ces filles que l'on pense « inéducables »? D'emblée, il s'agit de les soumettre à la morale religieuse, de les contraindre à se défaire de leur révolte, à rentrer dans le moule soit de la religieuse – les Madeleines contemplatives –. soit de la bonne ménagère. Il fallut longtemps avant que ne soit pensée possible la réinsertion des pensionnaires du Bon-Pasteur, tel celui de Bourges, fil conducteur de l'étude.
Les hésitations, les essais, les modifications, liés à l'évolution politique et à celle des mœurs, ont construit « une histoire tectonique », imbrication de lieux au fonctionnement complexe : des couvents aux institutions de rééducation, en passant par les écoles de préservation. 1968 marque une rupture : la fin de « la longue phase congréganiste » qui avait surmonté la laïcisation de 1905. On regrette que les sources conduisent à privilégier l'étude de l'institution, ses grandes figures et sa capacité d'adaptation pour maintenir sa primauté en dépit du retrait de l'État en 1883, qui ferme les qurtiers correctionnels. Le vécu des filles de justice, malgré quelques témoignages, échappe; aussi les auteures, bien modestes, laissent-elles à d'autres le soin de suivre les quelques pistes ouvertes dans cet ouvrage.


Donnez votre avis Retour
RECHERCHE

aide


À NOUVEAU DISPONIBLE
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
PENSÉE SYMPHONIQUE

LE POUVOIR AU FÉMININ

HISTOIRE SOCIALE DE L’ESPRIT SAINT EN OCCIDEN

DU JANSÉNISME AU MODERNISME La bulle Auctorem fidei (1794)

DIRE CE QUI EST CACHÉ. HOMÉLIES 1966-1980

CHARLES DE BOVELLES, PHILOSOPHE ET PÉDAGOGUE

LA MÉTAPHORE MUSICALE DE L’HARMONIE DU MONDE À LA RENAISSANCE

JEAN BAUDOIN (CA. 1584-1650) Le moraliste et l’expression emblématique

LES FEMMES ILLUSTRES DE L’ANTIQUITÉ GRECQUE AU MIROIR DES MODERNES

Écrits sur la religion


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE