Editions BEAUCHESNE

15.00 €

PLOTIN ET LACAN. LA QUESTION DU SUJET

PLOTIN ET LACAN. LA QUESTION DU SUJET

Ajouter au panier

Date d'ajout : lundi 30 mars 2009

par Jean BOREL

LE NOUVELLISTE janvier 2009

Déterminisme
« De notre position de sujet, nous sommes toujours responsables » disait Jacques Lacan. Le rapprochement que Serge Tribolet fait avec la pensée de Plotin est remarquable, car il montre que l'enjeu éthique auquel répond le concept de sujet chez le philosophe néoplatonicien, comme chez le psychanalyste, rejette toute accusation de déterminisme. De même qu'il est : injuste de dire que la théorie de : l'inconscient implique une impossibilité de choisir sa destinée : en prétextant que le savoir qui nous constitue ne nous est pas accessible, il est injuste de dire que la philosophie de Plotin donne à l'individu un rôle passif en prétextant que l'antériorité de l'Un implique que tout dérive de lui et que toutes choses ne sont que le produit de l'émanation.


Donnez votre avis Retour
RECHERCHER DANS LE CATALOGUE BEAUCHESNE

aide


DICTIONNAIRE DE SPIRITUALITÉ
ÉDITION RELIÉE
DS

LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
LA RÉVOLUTION DE L’ÉCRIT. EFFETS ESTHÉTIQUES ET CULTURELS

Le baptême, sacrement de la foi

FOLIES ET RIEN QUE FOLIES

Fascicule I
dans la même collection
Fascicule II Fascicule III Fascicule IVa Fascicule IVb

PENSÉE SYMPHONIQUE

LE POUVOIR AU FÉMININ

CHARLES DE BOVELLES, PHILOSOPHE ET PÉDAGOGUE

JEAN BAUDOIN (CA. 1584-1650) Le moraliste et l’expression emblématique

Écrits sur la religion


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE

Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg