Editions BEAUCHESNE

37.00 €

LE COMMENTAIRE DES PSAUMES DES MONTEES, UNE ECHELLE DE VIE INTERIEURE

LE COMMENTAIRE DES PSAUMES DES MONTEES, UNE ECHELLE DE VIE INTERIEURE

Ajouter au panier

Date d'ajout : lundi 19 janvier 2009

par A. Noblesse-Rocher

REVUE D'HISTOIRE ET DES PHILOSOPHIES RELIGIEUSES 2007, TOME 87 N°3, p. 375 et 376


Les éditions Beauchesne, spécialisées dans la théologie historique, ont inauguré cette collection, sans doute stimulées par le renouveau des travaux suscités par la création du Centre de recherches et d'études de spiritualité cartusienne. L'idée de proposer une traduction parallèle de commentaires est en soi excellente et le résultat l'est tout autant, grâce une traduction élégante de Pascal Pradié, bénédictin.
Trois chartreux et trois époques : Bruno (né en 1030), fondateur de la Grande Chartreuse et magister à Reims, est l'auteur d'un grand commentaire des Psaumes dont l'analyse en cours par Martin Morard est très attendue ; Ludolphe est né, lui, vers 1300 : dominicain, il demande son admission à la Chartreuse de Strasbourg en 1340. La première édition de son Enarratio in Psalmos ne date que de 1491. Enfin, Denys le Chartreux, le docteur extatique, né en 1402 dans le Limbourg belge, passa quelques apnées dans la célèbre école de Zwolle, puis à l'Université de Cologne, avant de se retirer définitivement à la Chartreuse de Ruremonde, aux Pays-Bas.
Le psautier est l'un des livres bibliques qui fut le plus étudié, l'introduction érudite nous le rappelle, depuis Origène jusqu'aux VIIe-IXe siècles, apogée de la production de commentaires sur ce livre-clef de l'exégèse monastique : Alcuin, Paschase Radbert, Remy d'Auxerre pour ne citer que les auteurs à la puissante fécondité. Les commentaires non monastiques, issus des écoles, comme ceux de Géroh de Reichersberg ou Gilbert de la Porrée, Roscelin, Hugues de Saint- Victor, sont toujours inédits mais plus nombreux encore. L'ouvrage analyse avec les meilleures catégories (celles proposées par Gilbert Dahan dans Exégèse chrétienne de la Bible en Occident médiéval, Paris, Cerf, 1999) l'exégèse de ces trois extraits de commentaires parallèles : les sources patristiques, les marques de l'exégèse scolaire et celles de la tropologie monastique.
Bien des essais de collections de textes médiévaux commentés ont vu le jour, ou même d'initiation aux maîtres de l'exégèse médiévale, et peu ont survécu : cette collection est promise à un bel avenir et s'avère, pour ce volume, une réussite, alliant érudition et clarté dans le commentaire de ces textes somptueux, mais difficiles par leur appartenance aux deux mondes, celui des cloîtres et celui des écoles. Il faut donc se procurer cet ouvrage intelligent qui permet, une lecture agréable et savante tout à la fois de commentaires cartusiens.


Donnez votre avis Retour
RECHERCHE

aide


À NOUVEAU DISPONIBLE
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
LE MYSTÈRE DE L'AMOUR VIVANT

CHARLES DE BOVELLES, PHILOSOPHE ET PÉDAGOGUE

LA MÉTAPHORE MUSICALE DE L’HARMONIE DU MONDE À LA RENAISSANCE

JEAN BAUDOIN (CA. 1584-1650) Le moraliste et l’expression emblématique

LES FEMMES ILLUSTRES DE L’ANTIQUITÉ GRECQUE AU MIROIR DES MODERNES

Écrits sur la religion

Raisons d’État

Le laboratoire mathématique de NICOLAS DE CUES

LES ÉCRITURES DU SAVOIR. Le discours philosophique devant la question du religieux


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE