Editions BEAUCHESNE

24.00 €

09. LES JÉSUITES

09. LES JÉSUITES

Ajouter au panier

Date d'ajout : mardi 04 avril 2017

par .. ..

REVUE : REVUE DES CERCLES D'ÉTUDES D'ANGERS, 5, février 1975

C'est une excellente initiative et une idée féconde que de mettre à la portée d'un assez vaste public le contenu des articles de fond qui paraissent dans le Dictionnaire de Spiritualité des bibliothèques spécialisées. Déjà les éditions Beauchesne avaient extrait en 1964 l'article « France» des colonnes du Dictionnaire pour en tirer un précieux volume intitulé Histoire spirituelle de la France. Aujourd'hui c'est l'article Jésuites qui vient former l'ouvrage portant le titre: Spiritualité, activités, jalons d'une Histoire. Augmenté d'une introduction de trente pages consacrée par Alain Guillermou au fondateur, Genèse d'une spiritualité, et d'une conclusion prospective de Karl Rahner, Les Jésuites demain, l'article ramasse en un résumé rapide quatre siècles d'histoire spirituelle, qui ont marqué l'Eglise catholique d'une empreinte ineffaçable. De nombreuses générations de chrétiens, clercs, religieux, laïcs, en quête de sainteté, ont vécu de l'enseignement des Pères de la Compagnie; c'est grâce à eux qu'ils ont découvert le visage personnel de Dieu, c'est avec leur aide qu'ils ont répondu, bien ou mal, aux appels de son amour. D'où l'importance de l'ouvrage pour comprendre ce que fut l'Eglise de la Contre-Réforme, puis après l'interruption de 1773-1814, celle du XIXe-XXe siècle.
Comme il existait depuis déjà vingt ans une présentation de Spiritualité de la Compagnie, à partir des ouvrages de spiritualité et de dévotion, due au P. Joseph de Guibert, ce qui a été tenté ici, c'est quelque chose d'assez neuf, en tout cas de complémentaire: « une approche plus large et plus diversifiée de la vie spirituelle de la compagnie, en s'interrogeant sur des questions comme l'équilibre entre l'action et la vie intérieure, sur les tendances qui jouent au sein de l'Ordre, sur la conscience que prend telle Congrégation générale ou tel Supérieur général des problèmes de l'heure, sur le langage des spirituels, sur l'influence des missions lointaines dans la Compagnie et sur la culture européenne, etc. ... ». Programme ambitieux que l'on ne pouvait espérer réaliser tout de suite intégralement, faute bien souvent de travaux préliminaires. Le livre néanmoins constitue un instrument de travail de très grande valeur, ne serait-ce que par sa bibliographie très développée qui permettra d'approfondir sans perdre de temps n'importe lequel des aspects abordés, pourvu qu'il ait déjà été suffisamment étudié par ailleurs.
En dépit des efforts du responsable de la publication, on ne pouvait aboutir à un ouvrage homogène; les études se suivent et s'articulent généralement bien, mais elles portent chacune - et parfois très profondément - la marque de leur auteur. A notre avis la section la moins satisfaisante, la plus contestable même, est précisément celle qui se veut la plus neuve, la plus originale, la plus éclairante: nous voulons parler de la contribution de M. de Certeau (la Réforme de l'intérieur au temps d'Aquaviva, 1581-1615, et surtout le XVIIe siècle français). L'information et la compétence de l'auteur ne sont pas en cause, il s'agit plutôt de la conception même de la vie spirituelle. Il insiste beaucoup trop (et dans un vocabulaire aberrant) sur les structures mentales et les conditionnements sociologiques des générations; ceux-ci interfèrent, certes, dans les relations, même les plus intimes, de l'homme avec Dieu; on ne saurait le nier sans imprudence et sans se priver d'une clé pour la compréhension de quelques problèmes d'histoire spirituelle, mais les majorer conduit à un non-sens; à la limite il n'y a plus de spiritualité, ni de mystique, ni de dialogue avec Dieu, c'est l'homme seul qui se débat avec ses chimères intérieures et ses constructions mentales. L'auteur, nous a-t-il semblé, est victime de méthodes dont un emploi moins intempérant aurait pu apporter de la lumière. Heureusement ce n'est pas là le ton général des études et l'on trouve beaucoup à prendre dans des contributions telles que celle de P. Vallin, La nouvelle Compagnie en France (1816-1955).
Au total un livre indispensable pour toute étude sérieuse de spiritualité entre 1550 et 1950.


Donnez votre avis Retour
RECHERCHER DANS LE CATALOGUE BEAUCHESNE

aide


DICTIONNAIRE DE SPIRITUALITÉ
ÉDITION RELIÉE
OFFRE SPÉCIALE JUSQU'AU 30 NOVEMBRE 2020
DS

LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
FOLIES ET RIEN QUE FOLIES

MAÎTRE ECKHART, LECTEUR DES PÈRES LATINS

DU MONDE AU DESERT, L’ASPIRATION A LA SOLITUDE AU XVIIe SIECLE

Fascicule I
dans la même collection
Fascicule II Fascicule III Fascicule IVa Fascicule IVb

PENSÉE SYMPHONIQUE

LE POUVOIR AU FÉMININ

HISTOIRE SOCIALE DE L’ESPRIT SAINT EN OCCIDEN

DU JANSÉNISME AU MODERNISME La bulle Auctorem fidei (1794)

CHARLES DE BOVELLES, PHILOSOPHE ET PÉDAGOGUE

LA MÉTAPHORE MUSICALE DE L’HARMONIE DU MONDE À LA RENAISSANCE

JEAN BAUDOIN (CA. 1584-1650) Le moraliste et l’expression emblématique

LES FEMMES ILLUSTRES DE L’ANTIQUITÉ GRECQUE AU MIROIR DES MODERNES
Lire la préface

Écrits sur la religion


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE

Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg