Editions BEAUCHESNE

29.00 €

14. LÉOPOLD SÉDAR SENGHOR

14. LÉOPOLD SÉDAR SENGHOR

Ajouter au panier

Date d'ajout : jeudi 05 novembre 2015

par Malick DIAGNE

REVUE : SUD QUOTIDIEN, janvier 1999

Qu'est ce qui a pu bien influencer l'ancien Président de la République Sénégalaise dans sa vie politique et intellectuelle ? Les valeurs traditionnelles africaine ? La foi chrétienne ? La découverte de la France, lorsqu'il était étudiant et professeur dans des lycées français, ou l'influence du penseur et philosophe, Pierre Chardin de Teillard ? C'est pour répondre à ces questions d'actualité, au moment où l'écrivain finit sa « traversée paradoxale du siècle » , que Joseph Roger De Benoist, prêtre, missionnaire d'Afrique et Cheikh Hamidou Kâne écrivain, ancien ministre ont exploré la vie de Senghor. Les auteurs du livre indiquent dès le début du livre, que les réponses à ces questions sont en elles-mêmes contenues dans "l'itinéraire étonnant" d'un homme commencé à Joal, dans un de ces villages côtiers du Sénégal, et s'achève dans un palais présidentiel sénégalais et à l'académie française. Religion, politique, littérature, la vie de Senghor est de tout cela en même temps : « un socialisme basé sur les valeurs essentielles de la religion ». «une foi chrétienne vécue dans la discrétion mais sans complexe dans un pays à majorité musulmane », "la poésie, ses amours des débuts et de la fin ». Au terme d'une « vie accomplie », parsemée d'accidents de parcours, comme son entrée en politique, l'auteur des « chants d'ombre » avoue retrouver la sérénité, et aboutit à la conclusion que l'important dans la vie, « c'est d'aimer Dieu ». Ce n'est plus la mort qui lui fait peur, comme dans le passé, confie t-i1 à l'auteur de « l'Aventure Ambiguë », mais, « l'idée du néant : celle de ne plus être. Car le néant de la non conscience serait la pire des enfers… Être redevenu croyant, après un déchirement, un débat intérieur de plus de dix ans m'aide beaucoup (à dépasser la hantise de la mort et la peur de l'au-delà qui en découle)…
A la fin du roman, on devine plus facilement la complicité qui existe entre trois personnes à la quête perpétuelle d'un « idéal de vie », un missionnaire d'Afrique, responsable de la presse catholique, en Afrique de l'Ouest, directeur de recherche en histoire Africaine contemporaine, à l'institut fondamental d'Afrique noire (Joseph Roger De Benoist), un peul musulman, auteur d'un livre qui a marqué plusieurs générations de sénégalais (Cheikh Hamidou Kâne) et Léopold Sédar Senghor, « un des rares hommes d'état africains à quitter volontairement le pouvoir,… pour se consacrer à l'écriture et à la poésie .


Donnez votre avis Retour
RECHERCHER DANS LE CATALOGUE BEAUCHESNE

aide


DICTIONNAIRE DE SPIRITUALITÉ
ÉDITION RELIÉE
DS

LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN SOUSCRIPTION
LES IMAGES DE DÉVOTION EN EUROPE XVIe XXIe SIÈCLE Une précieuse histoire


EN PRÉPARATION
LA RÉVOLUTION DE L’ÉCRIT. EFFETS ESTHÉTIQUES ET CULTURELS

Le baptême, sacrement de la foi

FOLIES ET RIEN QUE FOLIES

Fascicule I
dans la même collection
Fascicule II Fascicule III Fascicule IVa Fascicule IVb

PENSÉE SYMPHONIQUE

LE POUVOIR AU FÉMININ

CHARLES DE BOVELLES, PHILOSOPHE ET PÉDAGOGUE

JEAN BAUDOIN (CA. 1584-1650) Le moraliste et l’expression emblématique

Écrits sur la religion


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE

Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg