Editions BEAUCHESNE

33.00 €

N°60 L'HOMME DE DÉSIR, ICÔNE DE DIEU

N°60 L\'HOMME DE DÉSIR, ICÔNE DE DIEU

Ajouter au panier

Date d'ajout : mercredi 07 octobre 2015

par J.-M. MALDAM

REVUE : BULLETIN DE LITTÉRATURE ECCLÉSIASTIQUE, 2003

Le propos théologique de Hubert Desbach est consacré à l'étude du désir, à partir de la parole adressée au prophète Daniel : "Tu es l'homme de désir." Cette phrase est interprétée dans le sens que le jeune prophète est l'objet du désir de Dieu : "Tu es l'homme objet de mon désir." Pour établir cette conviction, H. Desbach procède de manière inductive. Il commence par étudier le désir chez l'homme (première partie) et ensuite le désir de Dieu (deuxième partie).
La première partie, "Visages de l'homme de désir… L'homme désirant Dieu", s'attache à des auteurs éminents, saint Augustin, saint Bernard et saint Thomas d'Aquin. L'étude de saint Augustin est belle, puisque la nature des écrits du maître d'Hippone permet de suivre sa démarche personnelle, Son enseignement par manière de prédication et de correspondance permet d'expliciter la richesse de cette œuvre fondatrice. Il en va de même avec saint Bernard, lecteur et commentateur du Cantique des cantiques. La difficulté est plus grande lorsqu'il s'agit d'une pensée comme celle de saint Thomas dont le style ne permet pas la confidence ou le partage de l'expérience. H. Desbach se contente d'une étude du Contra Centiles, étude abstraite du mouvement de l'âme vers le bien.
La deuxième partie, "Aux sources de l'homme de désir… l'homme désiré de Dieu", commence par une très belle citation de Simone Weil : "L'idée d'une quête de l'homme par Dieu est d'une splendeur et d'une profondeur insondables. Il y a une décadence quand elle est remplacée par l'idée d'une quête de Dieu par l'homme." H. Desbach s'appuie sur un texte du prophète Osée (chap. 11) qu'il commente longuement selon la méthode exégétique classique et érudite.
La démarche de cet ouvrage est originale. Elle donne des éléments pour une étude sérieuse et réfléchie, mais le lecteur reste sur sa faim. Il aurait aimé une reprise plus réfléchie de cette question qui se développe sans aucune référence à l'anthropologie moderne, fort soucieuse de ce thème.


Donnez votre avis Retour
RECHERCHE

aide
RECHERCHER DANS
LA REVUE DE L'ÉDUCTAION MUSICALE

aide


À NOUVEAU DISPONIBLE
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
PENSÉE SYMPHONIQUE

LE POUVOIR AU FÉMININ

HISTOIRE SOCIALE DE L’ESPRIT SAINT EN OCCIDEN

DU JANSÉNISME AU MODERNISME La bulle Auctorem fidei (1794)

DIRE CE QUI EST CACHÉ. HOMÉLIES 1966-1980

CHARLES DE BOVELLES, PHILOSOPHE ET PÉDAGOGUE

LA MÉTAPHORE MUSICALE DE L’HARMONIE DU MONDE À LA RENAISSANCE

JEAN BAUDOIN (CA. 1584-1650) Le moraliste et l’expression emblématique

LES FEMMES ILLUSTRES DE L’ANTIQUITÉ GRECQUE AU MIROIR DES MODERNES

Écrits sur la religion


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE