Editions BEAUCHESNE

16.00 €

5. L'IDÉE DE PHÉNOMÉNOLOGIE

5. L\'IDÉE DE PHÉNOMÉNOLOGIE

Ajouter au panier

Date d'ajout : jeudi 05 novembre 2015

par A. DARTIGUES

Cet ouvrage regroupe les textes d'exposés ou conférences de l'auteur dont certains ont déjà paru dans les Archives de philosophie. Le premier texte "Sur l'état présent de la phénoménologie" situe celle-ci dans le contexte contemporain de la philosophie que dominent d'une part la philosophie analytique de tradition anglo-saxonne et d'autre part précisément la phénoménologie caractérisant la philosophie dite continentale. Mais cette phénoménologie est-elle fidèle au projet originel d'E. Husserl, son fondateur ?
Si la génération française actuelle de phénoménologues se réfère à Husserl avec insistance, son inspiration est en fait moins husserlienne que post-heideggérienne. Encore marquée par J. Beaufret, elle privilégie sur les thèmes husserliens une histoire déconstructive de la métaphysique. En outre, cherchant à combler les lacunes de l'analytique existentiale de Heidegger pour mieux rendre justice aux phénomènes, elle se fixe aux limites de ces derniers et tend, comme on le voit chez Levinas, à outrepasser le postulat d'immanence de la phénoménologie. Aussi "les préoccupations de type levinasien… encombrent aujourd'hui le paysage philosophique français". Plus généralement, affectée par ce que D. Janicaud a appelé son "tournant théologique", la phénoménologie française s'installe "dans le registre de l'affection, de l'altération, de la passivité, de l'émoi, de l'extase, de la gloire et de l'effroi" (p. 24). Ce qui est dédaigné, par désir d'explorer les limites, le champ positif qui fut originellement celui de la phénoménologie et où elle pourrait se confronter plus utilement avec la philosophie analytique. En fait, c'est surtout à cette confrontation que s'attache l'auteur dans ses travaux. Si longtemps la philosophie analytique, sous le patronage de Frege et de Wittgenstein, s'est sentie allergique à la phénoménologie, les choses changent avec la philosophy of mind qui reprend outre-atlantique des thèmes phénoménologiques, ce qui devrait inciter les phénoménologues à examiner en commun avec les tenants de la tradition analytique ce qu'on doit entendre par description, par réalité, et comment établir d'une manière critique le rapport entre intuition et signification : "La phénoménologie, ainsi entendue, c'est-à-dire comme pensée critique, est la pensée qui, d'une certaine façon 'après' la métaphysique, comme on dit, porte à son paroxysme et à sa question ultime l'écart de deux genres (la parole et le voir, le signe et la vie)" (p. 42).
Le dernier texte sur "L'idée de phénoménologie" qui donne son titre à l'ouvrage peut être lu à la suite du premier car il s'interroge sur la convergence entre phénoménologie et philosophie, essentielle si l'on admet avec Husserl que "la phénoménologie est la nostalgie secrète de la pensée moderne, voire de la pensée en général depuis Platon". Le souci de dire les choses est en effet commun à toute philosophie depuis Platon, lesquelles choses sont à appréhender dans un voir qui demande à être dit, la question demeurant de savoir si le dire de l'apparaître vaut comme un dire de l'être.
Les deux textes "Qu'est-ce qui est donné ?" et "Le tournant théologique" intéresseront particulièrement les lecteurs de J.-L. Marion, car ils s'attachent au thème du donné et de la donation que Marion a longuement analysés dans Réduction et donation et Étant donné. Le donné, qu'on peut tenter de définir comme synthèse d'une dualité de contraires: intériorité-extériorité, matière-forme, présence-absence, échappe en fait à ces définitions pour se réduire au pur événement qui advient sans justification à la passivité du sujet. En tant que ce qui m'apparaît ou ce qui m'arrive, le donné est brut, sans fondement, sans donateur ni donataire, et donc sans renvoi à une donation. "Le tournant théologique", - prononcé au Centre Sèvres lors d'une soirée autour de l'œuvre de J.-L. Marion et "en présence de l'intéressé" - étend sa critique à toute l'approche phénoménologique de la théologie telle que Marion l'a tentée comme alternative à l'approche onto-théologique. Les notions de phénomène saturé, de donation sans don, l'extension d'une phénoménologie du voir à celle de l'appel n'impliquent-elles pas un franchissement des limites que s'assigne la stricte méthode phénoménologique ? "Cher Jean-Luc Marion, je ne vous demanderai pas comme certains philosophes analytiques quel effet cela fait d'être une chauve-souris, mais enfin que me répondrez-vous si je vous dis que là où vous voyez Dieu je ne vois rien ou autre chose… ?" (p. 104). On aimerait lire la réponse de l'interpellé.
On notera enfin que le texte sur "le sujet, ou plutôt la subjectivité" tente de débrouiller la complexité de la notion de sujet déjà exprimée par S. Bernard (s'adressant au pape) : "Ce que tu es, qui tu es et quel tu es. Ce que tu es par ta nature, qui tu es par ta personne, quel tu es par tes mœurs." Tous ces aspects constituent le sujet sans qu'aucun d'eux suffise à le définir car le sujet "qui n'existe que dans ses œuvres et dans ses tâches… ne se résorbe jamais en elles" .
"L'idée de phénoménologie" que nous présente J. Benoist implique sans doute qu'on soit déjà initié et intéressé à ce mouvement de pensée. Ceci posé, le lecteur entre dans un débat parfois passionné, toujours vivant, auquel il prend part en suivant la finesse des analyses, quitte à constater son désaccord sur certains présupposés de l'auteur.


Donnez votre avis Retour
RECHERCHE

aide
RECHERCHER DANS
LA REVUE DE L'ÉDUCTAION MUSICALE

aide


À NOUVEAU DISPONIBLE
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
PENSÉE SYMPHONIQUE

LE POUVOIR AU FÉMININ

HISTOIRE SOCIALE DE L’ESPRIT SAINT EN OCCIDEN

DU JANSÉNISME AU MODERNISME La bulle Auctorem fidei (1794)

DIRE CE QUI EST CACHÉ. HOMÉLIES 1966-1980

CHARLES DE BOVELLES, PHILOSOPHE ET PÉDAGOGUE

LA MÉTAPHORE MUSICALE DE L’HARMONIE DU MONDE À LA RENAISSANCE

JEAN BAUDOIN (CA. 1584-1650) Le moraliste et l’expression emblématique

LES FEMMES ILLUSTRES DE L’ANTIQUITÉ GRECQUE AU MIROIR DES MODERNES

Écrits sur la religion


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE