Editions BEAUCHESNE

84.00 €

09 - LES SCIENCES RELIGIEUSES DE 1800 A 1914

09 - LES SCIENCES RELIGIEUSES DE 1800 A 1914

Ajouter au panier

Date d'ajout : vendredi 22 janvier 2016

par Bernard SESBO

REVUE : REVUE DES SCIENCES RELIGIEUSES, 7,3, 1999

Le Dictionnaire du monde religieux dans la France contemporaine est une vaste entreprise qui propose, selon diverses rubriques, les notices biographiques des personnalités qui ont le plus compté par leur action et leurs écrits dans le domaine religieux. Les volumes précédents traitaient des Jésuites (vol. 1), des Protestants (vol. 5) et de quelques grandes régions (l'Alsace, la Bretagne, les Flandres, le Lyonnais, le Limousin et la Savoie). Le volume 9 aborde les sciences religieuses non seulement au XIXe siècle, mais en mordant à la fois sur le XVIIIe (on trouve beaucoup d'auteurs nés dans le dernier quart de ce siècle) et largement sur la première moitié du XXe. On y rencontre par exemple les notices de Jules Lebreton (mort en 1956) ou d'Alexandre Westphal (mort en 1961). Ce sont en fait presque deux siècles de « sciences religieuses » en France qui sont traités. L'idée de « sciences religieuses » enveloppe un certain nombre de disciplines aujourd'hui recensées sous ce terme (philosophie de la religion, histoire et sociologie des religions, psychologie religieuse, le rapport entre science et religion, les différentes branches de la théologie, c'est-à-dire les anciennes « sciences sacrées » (théologie historique, dogmatique et systématique, spirituelle et morale, droit canon, histoire de l'Église) et de l'exégèse biblique. L'introduction du volume, signée de François Laplanche, exprime avec une grande clarté les critères méthodologiques et scientifiques qui ont présidé au choix des auteurs recensés. Ce texte constitue en lui-même une bonne histoire de l'évolution des concepts scientifiques en ce qui concerne la chose religieuse du XVIIIe siècle à nos jours.
Il était demandé aux auteurs des notices de remonter aux sources (et de ne pas reproduire simplement le contenu de rubriques antérieures) et de rendre compte pour chaque personnage de son apport aux sciences religieuses. Une brève bibliographie permet d'élargir l'information du lecteur encore insatisfait. Chaque notice donne les éléments bibliographiques essentiels de l'auteur, la nomenclature de ses œuvres et situe son apport essentiel dans le domaine de sa propre discipline. Souvent biographie et contenu de l'œuvre s'éclairent de manière significative.
Cet ouvrage considérable d'érudition, dont il faut savoir gré à F. Laplanche de l'avoir mené à bien en traitant avec une multitude d'auteurs, constitue en lui-même une belle œuvre d'histoire, en même temps qu'un document de travail essentiel. Ceux qui l'utiliseront pourront suivre l'évolution des mentalités et des disciplines, la prodigieuse efflorescence des sciences et de la recherche dans toutes les directions, ainsi que les grands événements qui ont marqué cette histoire. Prenons comme exemple tout ce qui tourne autour de la création à la Sorbonne de l'École pratique des Hautes Études (1868), ou de la crise moderniste dont tous les protagonistes sont recensés.


Donnez votre avis Retour
RECHERCHE

aide


À NOUVEAU DISPONIBLE
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
Esprit de « suite » Pour une lecture avisée et pratique des œuvres du répertoire organistique

WIE EIN LEBENDIGES GESTIRN MÉTAMORPHOSES DE SIMON LE MAGICIEN, DES ACTES DES APÔTRES AU FAUSTBUCH   WIE EIN LEBENDIGES GESTIRN MÉTAMORPHOSES DE SIMON LE MAGICIEN, DES ACTES DES APÔTRES AU FAUSTBUCH

JEAN BAUDOIN (CA. 1584-1650) Le moraliste et l’expression emblématique

LES FEMMES ILLUSTRES DE L’ANTIQUITÉ GRECQUE AU MIROIR DES MODERNES

LA MÉTAPHORE MUSICALE DE L’HARMONIE DU MONDE À LA RENAISSANCE

Écrits sur la religion

Raisons d’État

Le laboratoire mathématique de NICOLAS DE CUES

LES ÉCRITURES DU SAVOIR. Le discours philosophique devant la question du religieux

Hegel ou le Festin de Saturne


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE