Editions BEAUCHESNE

17.00 €

14. LA SPIRITUALITÉ HINDOUE

14. LA SPIRITUALITÉ HINDOUE

Ajouter au panier

Date d'ajout : mercredi 19 août 2015

par GREGORIANUM vol. 79, 1997

A la différence de la plupart des grandes religions, l'Hindouisme n'a pas de fondateur. Ce qu'il croit ne s'appuie pas sur une révélation reçue de Dieu par un prophète, ni sur l'expérience spirituelle d un personnage historique, mais sur les intuitions et les expériences de voyants et de sages dont le souvenir se perd dans la plus haute antiquité. Ce qu'ils ont perçu de la nature de l'homme et de sa relation à Dieu ou à l'Absolu a été systématisé et transmis comme une grande tradition. Les vérités spirituelles contenues dans les Ecritures hindoues doivent être expérimentées et vérifiées dans les âmes religieuses individuelles. L'hindouisme trouve trois causes principales à l'asservissement de l'homme. La renaissance est la conséquence nécessaire de nos actions ; nos actions procèdent de nos désirs, qui les qualifient et qui ont leurs racines dans notre égoïsme; les êtres humains sont les jouets de leurs désirs et de l'égoïsme à cause de leur ignorance de la vraie réalité et donc de leur vrai « moi ». Mais il y a des remèdes : 1) contre l'action démeritante, le remède immédiat sera de faire le bien et d'éviter le mal : l'observance éthique et religieuse. Très peu de personnes considèrent que cela mène en soi à la libération finale, mais toutes le requièrent au moins dans l'étape préparatoire ; 2) contre le désir, le remède est le contrôle et la maîtrise des passions, la recherche de l'action désintéressée à travers la pratique de l'ascèse et/ou la purification ou transcendance de tout désir par un amour tout entier tourné vers Dieu. L'amour de Dieu supposera la vraie connaissance ou y mènera facilement, étant donné la connaturalité de l'amour ci de la grâce de Dieu ; 3) à l'ignorance s'oppose la vraie connaissance de la réalité et, en particulier, la connaissance du vrai « moi » qui détruit l'égoïsme à sa racine. Il est courant de penser que, le chemin de la connaissance transcendante passe par l'ascèse soutenue et une technique de concentration mentale (yoga) - avec ou sans l'aide de la grâce.
L'ouvrage analyse d'abord la spiritualité de l'Hindouisme populaire: l'hindouisme des masses, mythologie hindoue et les pèlerinages des hindous. Puis vient la question de la perfection de l'homme à la ressemblance de Dieu e la recherche de l'unité avec la divinité. Dans ce but, l'hindouisme s'efforce d'aider au progrès spirituel de ses adeptes sur les chemins qui mènent à Dieu : la foi, le culte, prière et méditation, le yoga et l'amour de Dieu. Enfin, les derniers chapitres mettent en lumière les maîtres spirituels (Shankara, Ramanuja, Ramakrishna et Vivekananda).


Donnez votre avis Retour
RECHERCHER DANS LE CATALOGUE BEAUCHESNE

aide


DICTIONNAIRE DE SPIRITUALITÉ
ÉDITION RELIÉE
DS

LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
LA RÉVOLUTION DE L’ÉCRIT. EFFETS ESTHÉTIQUES ET CULTURELS

Le baptême, sacrement de la foi

FOLIES ET RIEN QUE FOLIES

Fascicule I
dans la même collection
Fascicule II Fascicule III Fascicule IVa Fascicule IVb

PENSÉE SYMPHONIQUE

LE POUVOIR AU FÉMININ

CHARLES DE BOVELLES, PHILOSOPHE ET PÉDAGOGUE

JEAN BAUDOIN (CA. 1584-1650) Le moraliste et l’expression emblématique

Écrits sur la religion


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE

Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg