Editions BEAUCHESNE

42.00 €

TH n°125 L’ANTIJUDAÏSME DES PÈRES. Mythe et/ou réalité ?

TH n°125 L’ANTIJUDAÏSME DES PÈRES. Mythe et/ou réalité ?

Ajouter au panier

Date d'ajout : mardi 25 juin 2019

par Y. C.

REVUE : SENS n°420 octobre 2018

Nous avons déjà eu l'occasion dans Sens de parler de ce Colloque qui s'est tenu à l'Université catholique de Louvain-la-Neuve du 20 au 22 mai 2015 : par un article de Sandrine Caneri qui exprimait par écrit sa position qu'elle n'avait pu présenter qu'oralement lors du Colloque [cf. Sens n° 407 juillet-août 2016), p. 291-304], puis par la réponse que lui a faite le Père Cerbelaud [cf. Sens n° 410 (janvier-février 2017), p 81-83]; enfin, plus récemment, par le Père Cerbelaud auquel nous avions demandé de développer la question de « l'antijudaïsme des Pères » [Cf. Sens n° 416 janvier-février 2018), p. 43 (fin de la note 2)]. Nous pouvons maintenant disposer des Actes de ce Colloque qui réunissait 11 intervenants, tous spécialistes de la question qu'ils avaient à traiter.
Après une préface des éditeurs du volume, qui posent le problème et annoncent les différentes contributions, on trouvera d'abord une série d'articles un peu généraux sur la terminologie à retenir (Jean-Marie Auwers, de l'Université catholique de Louvain), sur l'état de la recherche sur les relations entre Juifs et Chrétiens dans l'Antiquité et ses enjeux contemporains (Pierluigi Lafranchi, du Centre P.-A. Février de l'Université d'Aix-Marseille), sur ce que l'exégèse des Pères de l'Église doit au Judaïsme, "au-delà de la polémique", et sur les formes du dialogue, souvent fictif, qui avait alors cours (Marie-Anne Vannier, Université de Lorraine et Institut de France). Une transition est opérée par la question de la présence de judéo-chrétiens parmi les Sages du Talmud (Dan Jaffé, Université de Bar lIan) étudiée à partir de passages de la Tossefta, du Talmud de Jérusalem et du Talmud de Babylone, pour voir comment, du côté juif, a évolué en s'estompant la perception de la dangerosité de la relation.
Le reste des contributions part d'un auteur pour éclairer ses propos et les resituer dans leur contexte: Ambroise dans "l'affaire de la synagogue de Callinicum" (Paul Mattéi, Université Lumière - Lyon 2 et Institut des Sources Chrétiennes) ; saint Jean Chrysostome et ses Sermons contre les juifs et les judaïsants (Guillaume Bady, Institut des Sources Chrétiennes) ; Augustin dont l'antijudaïsme s'appuie sur les interprétations qu'il donne de la "servitude juive" et de la "liberté chrétienne" (Alban Massie, Institut d'études théologiques, Bruxelles, et Institut d'études augustiniennes, Paris) ; Augustin encore qui, dans la Cité de Dieu, est amené à s'interroger sur la place du peuple juif dans l'Histoire du salut (Jérôme Lagouanère, Université Paul Valérie - Montpellier 3) ; saint Jérôme à travers l'exégèse qu'il élabore de Matthieu 27, 25 (Régis Courtray, Université Jean Jaurès - Toulouse 2) ; Hésychius de Jérusalem, prédicateur et commentateur des Saintes Écritures qui, au début du VB siècle de notre ère, en contact avec des juifs et avec le judaïsme, a tenté de définir les deux systèmes d'interprétation sans pour cela verser dans des attaques contre le peuple juif (Michel Van Paeis, Abbaye de Grottaferrata, Italie) ; les auteurs syriens du IVe et du Ve siècle qui, eux, développèrent des arguments très polémiques contre la Synagogue (Dominique Cerbelaud, Abbaye de Boscondon, France).
Si la recherche est loin d'être achevée, quelques pistes se dégagent, qu'il conviendra d'approfondir. La position personnelle des Pères est souvent compréhensible lorsqu'on la contextualise et lorsqu'on essaye de l'interpréter pour ce qu'elle est souvent, une opposition systématique au Judaïsme dans le cadre de l'élaboration d'une pensée qui s'affirme différente. Mais une question annexe, d'importance cruciale, est alors à poser : qu'en ont fait leurs successeurs au cours des siècles suivants, qui se sont souvent inspirés de ces premières ébauches pour en faire un tout autre usage ?


Donnez votre avis Retour
RECHERCHE

aide


À NOUVEAU DISPONIBLE
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
PENSÉE SYMPHONIQUE

LE POUVOIR AU FÉMININ

HISTOIRE SOCIALE DE L’ESPRIT SAINT EN OCCIDEN

DU JANSÉNISME AU MODERNISME La bulle Auctorem fidei (1794)

DIRE CE QUI EST CACHÉ. HOMÉLIES 1966-1980

CHARLES DE BOVELLES, PHILOSOPHE ET PÉDAGOGUE

LA MÉTAPHORE MUSICALE DE L’HARMONIE DU MONDE À LA RENAISSANCE

JEAN BAUDOIN (CA. 1584-1650) Le moraliste et l’expression emblématique

LES FEMMES ILLUSTRES DE L’ANTIQUITÉ GRECQUE AU MIROIR DES MODERNES

Écrits sur la religion


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE