Editions BEAUCHESNE

0.00 €

16. LE PÈRE

16. LE PÈRE

Ajouter au panier

Date d'ajout : lundi 25 janvier 2016

par Monique ROBERT

Nous devons à Dom Pierre Miquel, abbé émérite de l'abbaye Saint-Martin de Ligugé, la publication simultanée des ces trois petits livres, consacrés à l'une des trois Personnes de la Trinité. Chacun d'entre eux s'attache à préciser ce qui est propre à celle dont il est traité, mais ne néglige pas pour autant ses modes de relation aux deux autres. Chaque opuscule est conclu, suivi par une bibliographie et une table des matières.
La méthode, très appréciée, de l'auteur qui groupe en florilège les propos susceptibles d'éclairer la question traitée, est de citer toutes ses sources, qu'elles soient tirées de l'Écriture ou de commentaires variées. Ces derniers apportent parfois des vues prises à partir d'angles très différents.
Relevons dans Le Fils que la spécificité de Celui-ci est précisément sa génération éternelle par le Père, ce qui aboutit à la conclusion que donne le Prologue de l'Évangile de Jean. Mais le fait de l'Incarnation, qui permet au Fils de révéler le Père, est évoqué avec les nuances apportées par des christologies nouvelles, avec leurs implications éventuelles vers des hérésies comme avec leurs mérites. En outre, l'auteur ne néglige pas les dix questions insolubles par la raison et par l'histoire que l'on se pose à propos du Christ.
L'Esprit souligne combien l'expérience humaine dans l'usage d'un symbole plein de sens permet une meilleure connaissance de ce qu'il désigne. Ainsi, le premier Testament présente la ruah, le souffle, comme l'haleine de vie que le Seigneur dispense à notre humanité ou comme le vent, plus ou moins violent selon les cas. Mais une quantité d'autres symboles désignent les différentes activités de l'Esprit-Saint qui personnalise et spiritualise. La question délicate du Filioque n'est pas éludée, mais traitée de façon éclairante en une quinzaine de pages. La conclusion consiste, cette fois, en une citation de saint Irénée, extraite de la Démonstration de la prédication apostolique.
Enfin Le Père souligne combien, par analogie avec les liens affectifs humains, on a pu dire de Lui qu'il est à la fois paternel et maternel. Mais aussi qu'il joue le rôle d'Époux spirituel tant d'Israël (malgré l'infidélité) que de toute âme humaine tournée vers Lui.
Une critique, apportée par des philosophes, reproche à la présentation d'un Dieu Père de maintenir ses adorateurs dans une attitude infantile. Ceux-ci se situeraient par rapport à une omnipotence, élaborée de toutes pièces selon des modèles humains. Mais, précisément, la relation du Fils au Père témoigne de la qualité « adulte » du comportement libre qui nous est proposé par son exemple. La conclusion, ici, est empruntée à saint Hilaire, en son De Trinitate.
Il peut arriver que l'on rencontre une coquille, mais le lecteur attentif rectifiera de lui-même. On soulignera plutôt que la présentation, tant par la qualité du papier que par celle de la typographie, est agréable. J'ajoute que chacun de ces livres est dédié : Le Fils, «A mes amis
musulmans» ; L'Esprit, « A mes amis chrétiens » ; Le Père, « A mes amis juifs ».
Les intentions de ces dédicaces sont aussi pour nous source de réflexion.


Donnez votre avis Retour
RECHERCHER DANS LE CATALOGUE BEAUCHESNE

aide


DICTIONNAIRE DE SPIRITUALITÉ
ÉDITION RELIÉE
DS

LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
LA RÉVOLUTION DE L’ÉCRIT. EFFETS ESTHÉTIQUES ET CULTURELS

Le baptême, sacrement de la foi

FOLIES ET RIEN QUE FOLIES

Fascicule I
dans la même collection
Fascicule II Fascicule III Fascicule IVa Fascicule IVb

PENSÉE SYMPHONIQUE

LE POUVOIR AU FÉMININ

CHARLES DE BOVELLES, PHILOSOPHE ET PÉDAGOGUE

JEAN BAUDOIN (CA. 1584-1650) Le moraliste et l’expression emblématique

Écrits sur la religion


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE

Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg