Editions BEAUCHESNE

32.00 €

12. LOUIS VEUILLOT suivi de Témoignage d'Emile Poulat

12. LOUIS VEUILLOT suivi de Témoignage d\'Emile Poulat

Ajouter au panier

Date d'ajout : mercredi 23 décembre 2015

par Yves-Marie HILAIRE

REVUE : REVUE D'HISTOIRE ECCLÉSIASTIQUE, août 1999

Louis Veuillot, « le plus grand journaliste du XIXe siècle » (Albert Thibaudet), est tombé en disgrâce au cours du 20e s. P. Pierrard dans une biographie rédigée avec aisance et précision, et Émile Poulat dans son « témoignage » sur « Louis Veuillot posthume et la querelle de sa postérité » réexaminent le dossier du grand polémiste. La personnalité de Louis Veuillot est évoquée avec bonheur. Ce journaliste talentueux se convertit à 24 ans lors d'un séjour à Rome et, dorénavant, il manie la plume comme une épée au service de « la vérité sans mélange »; il entraîne sa famille dans l'aventure du journalisme : sa sœur Élise, son frère Eugène et, plus tard, son neveu François reprendra le flambeau. Le dévot bon vivant et fidèle en amitié connaît de terribles malheurs familiaux : la perte de sa femme et de quatre filles. Ce grand journaliste est privé de son journal, « cette arme de précision », par l'administration impériale pendant sept ans pour avoir défendu le pape. L'A. consacre de belles pages écrites en un style alerte à la presse du Second Empire et aux ardentes polémiques à laquelle elle participe. Louis Veuillot, véritable prédicateur laïque, exerce une forte influence sur le clergé français, qu'il oriente vers Rome. C'est même un éveilleur de vocations religieuses. Cependant, ses prises de position divisent les évêques, et certains d'entre eux lui recommandent la modération. D'origine plébéienne mais partisan de la Contre-Révolution, il cherche à rallier le peuple contre les principes de 1789. Ce catholique intransigeant a une postérité notable, comme le souligne Émile Poulat, notamment à travers le catholicisme social. Albert de Mun se situe dans son sillage, mais il promeut une législation sociale qui aboutira : P. P. aurait dû rappeler qu'après les refus assez négatifs de Veuillot, de Mun s'efforce de reconstruire. Une inexactitude p. 100 : Devoucoux est évêque d'Évreux et non de Rouen. L'ouvrage de P. P., qui contient quelques textes majeurs de Veuillot, une chronologie, une bibliographie et un index, représente une introduction indispensable au grand polémiste.


Donnez votre avis Retour
RECHERCHE

aide


À NOUVEAU DISPONIBLE
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
Du libre arbitre et de la liberté

CHARLES DE BOVELLES, PHILOSOPHE ET PÉDAGOGUE

Esprit de « suite » Pour une lecture avisée et pratique des œuvres du répertoire organistique

LA MÉTAPHORE MUSICALE DE L’HARMONIE DU MONDE À LA RENAISSANCE

JEAN BAUDOIN (CA. 1584-1650) Le moraliste et l’expression emblématique

LES FEMMES ILLUSTRES DE L’ANTIQUITÉ GRECQUE AU MIROIR DES MODERNES

Écrits sur la religion

Raisons d’État

Le laboratoire mathématique de NICOLAS DE CUES

LES ÉCRITURES DU SAVOIR. Le discours philosophique devant la question du religieux


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE