Editions BEAUCHESNE

21.00 €

13. INTRODUCTION A LA LECTURE DE SAINTE THERESE D'AVILA

13. INTRODUCTION A LA LECTURE DE SAINTE THERESE D\'AVILA

Ajouter au panier

Date d'ajout : mardi 04 avril 2017

par Marc BROUSSEAU

REVUE : SCIENCE & ESPRIT, 1980

Le titre lui-même définit bien le but et le contenu de l'ouvrage. Cette introduction décrit d'abord les trois grandes étapes de la vie de cette grande sainte espagnole du seizième siècle: vie de famille (1515-1535), vie carmélitaine au couvent de l'Incarnation (1535-1562) et son œuvre de fondatrice du nouveau carmel déchaussé (1562-1582). C'est un survol bien réussi et bien présenté, sauf qu'on aurait pu souhaiter un développement plus long et plus précis sur la période de la vie de Thérèse d'Avila caractérisée par des luttes intérieures assez déchirantes (environ 1545-1555), qui devaient contribuer à affermir ses exigences intérieures.
La seconde partie de cet ouvrage s'intitule « L'expression thérésienne ».
En premier lieu, on y aborde la façon d'écrire de la sainte; en traitant ce sujet, l'auteur montre également le rôle qu'ont joué successivement dans l'évolution de la sainte la lecture profane et spirituelle, les théologiens et l'expérience tant à la fois personnelle que celle acquise par la direction spirituelle et la discussion avec ses compagnes carmélitaines et des gens de toute condition.
C'est ensuite que sont présentés les cinq principaux ouvrages de la grande sainte d'Avila : La Vie, le Chemin de la perfection, les Demeures, les Fondations et les Lettres. On y fait assez bien ressortir les qualités d'observation, les talents poétiques et la vivacité d'esprit qui se manifestent sous la plume de la sainte. Tout cela est bref, précis et intéressant. L'auteur considère le Chemin de la perfection comme l'écrit le plus représentatif de l'expérience religieuse de Thérèse d'Avila. Dans la section réservée aux Fondations, on doit signaler l'heureuse initiative de citer un court extrait au sujet des principales fondations de couvents de carmélitaines déchaussées qui ont vu le jour sous l'inspiration de Thérèse d'Avila ; dans chacun de ces extraits sont mis en relief les différents sentiments de joie, d'humour et d'ironie qui habitaient la sainte dans son activité d'apôtre et de fondatrice. Pour conclure cette seconde section, les mots ou notions clés sont présentés brièvement : Christ - Notre-Seigneur, contemplation, fumier, misère, miséricorde, oraison, péché, surnaturel.
La troisième et dernière partie de cet ouvrage d'introduction est un choix de textes parmi les écrits de la sainte. L'auteur fait toujours preuve du même souci de précision en rédigeant des remarques préliminaires.
Bref, une bonne introduction qui, par sa simplicité, son style direct, nous donne le goût de connaître davantage l'évolution intérieure de cette dynamique chrétienne espagnole du l6e siècle.


Donnez votre avis Retour
RECHERCHE

aide


À NOUVEAU DISPONIBLE
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
Du libre arbitre et de la liberté

CHARLES DE BOVELLES, PHILOSOPHE ET PÉDAGOGUE

Esprit de « suite » Pour une lecture avisée et pratique des œuvres du répertoire organistique

LA MÉTAPHORE MUSICALE DE L’HARMONIE DU MONDE À LA RENAISSANCE

JEAN BAUDOIN (CA. 1584-1650) Le moraliste et l’expression emblématique

LES FEMMES ILLUSTRES DE L’ANTIQUITÉ GRECQUE AU MIROIR DES MODERNES

Écrits sur la religion

Raisons d’État

Le laboratoire mathématique de NICOLAS DE CUES

LES ÉCRITURES DU SAVOIR. Le discours philosophique devant la question du religieux


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE