Editions BEAUCHESNE

55.00 €

10 - LES MARGES DU CHRISTIANISME : "SECTES", DISSIDENCES ET ÉSOTERISME

10 - LES MARGES DU CHRISTIANISME : \"SECTES\", DISSIDENCES ET ÉSOTERISME

Ajouter au panier

Date d'ajout : mercredi 07 octobre 2015

par F.-P. CHANUT

REVUE : BULLETIN DE LITTÉRATURE ECCLÉSIASTIQUE, 2003

Le jeune chercheur H.-P. Chantin a dirigé avec maestria le tome 10 du Dictionnaire du monde religieux dans la France contemporaine sous les auspices de MM. les professeurs J.-M. Mayeur et Y.-M. Hilaire. Ce volume offre une somme de connaissances précises parfois anecdotiques par le biais de notices rédigées par des universitaires spécialistes comme M.-P. Cabanel - très clair sur les rapports entre démocratie et religion - et de jeunes chercheurs comme M.-P. Airiau - très documenté sur les millénarismes. C'est un travail rigoureux et scientifique qui éclaire sur les personnalités qui ont croisé le chemin des Églises constituées depuis la Révolution française. Le sous-titre indique fort justement les trois grands domaines que recouvre le terme de marge.
Un dictionnaire par définition ne présente pas de continuité dans le texte. Il faut donc élaborer tout un système de correspondances entre les notices et une grille de lecture qui rattache tous les éléments à de grandes familles. À cet égard le présent ouvrage est une réussite. En effet des textes biographiques renvoient à d'autres ou à de courtes monographies. Se constitue alors très vite dans l'esprit du lecteur attentif un groupe cohérent qui éclaire un aspect des marges du christianisme. La plupart des auteurs livrent des pans entiers de leur érudition dans un souci de concision et d'exhaustivité et montrent qu'ils embrassent dans leur réflexion des perspectives plus ecclésiologiques. Dans un peu moins de 200 notices consacrées à des personnalités variées essentiellement françaises, de très nombreuses expériences péri-ecclésiales sont abordées depuis le "pape" Clément XV, où l'on saisit l'importance d'un Mgr Vilatte, aux groupes naundorffistes en passant par les tentations ésotériques de certains chrétiens ou les essais de religion laïque autour du franc-maçon H. Carle.
L'introduction, laquelle cite B. Vincent : "Le marginal est un miroir", offre un état très précis de la réflexion et des buts des auteurs tout au long de ses quarante-huit pages. D'abord, J.-P. Chantin définit les critères d'entrée dans l'ouvrage et restitue une perspective chronologique nécessaire à la compréhension d'ensemble. Il justifie notamment le jugement porté couramment sur le XIXe siècle en matière religieuse lorsqu'il est qualifié de "siècle prophétique". Le terme "secte" qui a fait couler beaucoup d'encre est ici l'objet d'une excellente mise au point (p. X-XI, sous la plume de J.-P. Chantin et p. XXII sous celle de R. Ladous). Comme le dictionnaire, la deuxième partie de l'introduction est à plusieurs voix, chaque spécialiste ayant pris soin de dessiner les contours parfois obscurs de son centre d'intérêt. B. Vignot y apporte un éclairage aussi précis qu'utile sur la distinction validité/licéité concernant les "petites Églises" ou "ecclésioles", au moyen d'arguments juridiques impartiaux.
Il est permis de déplorer simplement l'absence de certains mouvements même si la nature même de l'ouvrage contraint à des choix comme le directeur a la prudence de le préciser dès les premières lignes de l'introduction. Ainsi une notice sur la fraternité Saint-Vincent Ferrier, compte tenu des engagements sédévacantistes de son fondateur était-elle souhaitable. De plus, la grande majorité des notices concernent d'abord le catholicisme puis le protestantisme. L'orthodoxie est-elle moins concernée par le phénomène de dissidence ou est-elle simplement moins bien connue de nos auteurs ? En tous les cas, les Vrais Chrétiens de Roumanie, mouvement vétéro-calendariste orthodoxe présent en Aquitaine, ne sont pas mentionnés ici. Enfin le style de plusieurs passages souffre de l'utilisation de formules un peu lourdes ou alambiquées, de l'emploi de néologismes très libres et d'une occurence extrême du verbe pouvoir utilisé à tous les temps (p. XXVIII à p. XXXV sous la plume de P. Airiau).
Par effet de miroir, cet ouvrage apporte une perception plus subtile et sans cesse plus nuancée de l'histoire du christianisme dans ses pratiques et ses institutions, depuis cette grande rupture que constitue la Révolution française.


Donnez votre avis Retour
RECHERCHE

aide


À NOUVEAU DISPONIBLE
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
Esprit de « suite » Pour une lecture avisée et pratique des œuvres du répertoire organistique

WIE EIN LEBENDIGES GESTIRN MÉTAMORPHOSES DE SIMON LE MAGICIEN, DES ACTES DES APÔTRES AU FAUSTBUCH   WIE EIN LEBENDIGES GESTIRN MÉTAMORPHOSES DE SIMON LE MAGICIEN, DES ACTES DES APÔTRES AU FAUSTBUCH

JEAN BAUDOIN (CA. 1584-1650) Le moraliste et l’expression emblématique

LES FEMMES ILLUSTRES DE L’ANTIQUITÉ GRECQUE AU MIROIR DES MODERNES

LA MÉTAPHORE MUSICALE DE L’HARMONIE DU MONDE À LA RENAISSANCE

Écrits sur la religion

Raisons d’État

Le laboratoire mathématique de NICOLAS DE CUES

LES ÉCRITURES DU SAVOIR. Le discours philosophique devant la question du religieux

Hegel ou le Festin de Saturne


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE