Editions BEAUCHESNE

34.00 €

L'ÉVANGILE DE LA VIE Tomes 1 & 2

L\'ÉVANGILE DE LA VIE Tomes 1 & 2

Ajouter au panier

Date d'ajout : mardi 22 décembre 2015

par Henri WATTIAUX

REVUE : ESPRIT ET VIE, juillet 2000

L’auteur est prêtre, docteur d'État en médecine. Il a travaillé pendant dix ans comme radiologue-praticien hospitalier. Il est actuellement professeur de théologie morale à l'Institut pontifical Regina mundi et expert auprès du Conseil pontifical de la Culture.
L'ouvrage entend étudier la notion de vie humaine, récurrente dans l'encyclique Evangelium Vitae de Jean-Paul II (25 mars 1995), afin de mettre en lumière « les raisons profondes, l'actualité et les con· séquences pratiques de l'encyclique ». La division en deux tomes correspond aux deux types d'arguments du texte pontifical, celui de raison et celui de foi. L’ensemble est présenté en six chapitres où, sous des approches différentes, sont étudiés les thèmes traités dans le document.
Le chapitre 1, « Vie biologique », fait le bilan des résultats des sciences médicales (embryologie, génétique, biochimie) : il démontre la continuité du développement vital de l'individu issu de la fusion gamétique en un processus coordonné et graduel jusqu'à l'âge adulte. Le second, « Vie philosophique », analyse la convergence en « une unité d'âme et de corps » des dimensions corporelles, cognitives et volitives, caractéristiques de la personne humaine. Dans une troisième partie, « Vie sociologique », l'auteur, dans le prolongement des descriptions de l'encyclique, s'applique à dénoncer les menaces contre la vie, explicites ou diffuses : « culture de mort » aggravée par le phénomène démographique à laquelle il oppose les « signes d'espérance » de la promotion et de la défense de la vie. Celles-ci requièrent la protection de l'État de droit : un quatrième chapitre, « Vie juridique », étudie les applications dans la loi civile des exigences de la loi naturelle en matière d'avortement et d'euthanasie.
Dans le tome II, le cinquième chapitre, « Vie théologique », présente la source, le cœur et la fin de l'anthropologie : la vie de l'homme est celle d'une personne créée à l'image de Dieu dont le mystère du Christ révèle la vocation ultime. Les sujets abordés s'éclairent mutuellement et trouvent une application dans les actes humains. Le sixième chapitre, « Vie éthique », aborde les grands dossiers de la morale de la vie : avortement, droits de l'embryon, suicide, légitime défense, peine de mort, euthanasie. Il est suivi par une évaluation de la qualification théologique de l'encyclique.
Les deux volumes sont pourvus d'un apparat critique copieux puisant, à l'instar d'Evangelium Vitae, dans l'Écriture, dans l'enseignement des Pères de l'Église, du Magistère (particulièrement de Jean-Paul II, des Actes du Saint-Siège, de la congrégation pour la doctrine de la foi). In casu, se référant aux auteurs contemporains et anciens, J.-P. Perrenx procède à des rappels historiques sur l'évolution et le développement de la doctrine : citations choisies, favorables aux positions de l'encyclique et amenées, comme le tracé de celle-ci, par des affirmations tranchées : les nuances n'y ont guère de place si ce n'est, incidemment, pour signaler le nœud des contestations (sur, par exemples, l'ambiguïté épistémologique d'un droit naturel nécessairement confirmé par les lumières de la foi, l'ellipse de la conscience perplexe, l' « intrinsèquement déshonnête » de la contraception, l’« illicite en soi » de la fécondation in vitro, etc.).
C'est une des limites de l'entreprise, reconnue en fin de parcours : « Un autre travail consisterait à confronter les thèses de moralistes qui ne partagent pas la doctrine enseignée par Jean-Paul II (t. Il, p. 141, n° 1). Celle-ci, à suivre l'argumentation de l'auteur, relève de l'infaillibilité du Magistère ordinaire universel bien que cette note théologique ne s'applique pas aux cas concrets étudiés par l'encyclique… À poser les problèmes de la morale de la vie dans la chancellerie de l'infaillibilité, le théologien, cette sentinelle préposée à la garde du sens de Dieu dans l'existence des hommes, ne déserte-t-il pas la guérite d'où il voit et entend les témoignages de leur fragilité ?


Donnez votre avis Retour
RECHERCHER DANS LE CATALOGUE BEAUCHESNE

aide


DICTIONNAIRE DE SPIRITUALITÉ
ÉDITION RELIÉE
DS

LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN SOUSCRIPTION
LES IMAGES DE DÉVOTION EN EUROPE XVIe XXIe SIÈCLE Une précieuse histoire


EN PRÉPARATION
LA RÉVOLUTION DE L’ÉCRIT. EFFETS ESTHÉTIQUES ET CULTURELS

Le baptême, sacrement de la foi

FOLIES ET RIEN QUE FOLIES

Fascicule I
dans la même collection
Fascicule II Fascicule III Fascicule IVa Fascicule IVb

PENSÉE SYMPHONIQUE

LE POUVOIR AU FÉMININ

CHARLES DE BOVELLES, PHILOSOPHE ET PÉDAGOGUE

JEAN BAUDOIN (CA. 1584-1650) Le moraliste et l’expression emblématique

Écrits sur la religion


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE

Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg