LA CONTRIBUTION DE LA BELGIQUE - L'AVENTURE SPATIALE EUROPEENNE DES ORIGINES A 1973, Editions BEAUCHESNE

LA CONTRIBUTION DE LA BELGIQUE - L'AVENTURE SPATIALE EUROPEENNE DES ORIGINES A 1973



LA CONTRIBUTION DE LA BELGIQUE - L\'AVENTURE SPATIALE EUROPEENNE DES ORIGINES A 1973
Dawinka LAUREYS
EAN/ISBN : 9782701015170
Nb de pages : 419 p
Année : 2008
79.00 €
Partant du constat qu'aucune synthèse historique n'existait sur l'histoire spatiale belge, le présent ouvrage ouvre la voie en décrivant les enjeux politiques et stratégiques de cette entreprise, depuis la fin des années 1950 jusqu'au début des années 1970.
Le cadre chronologique est délimité par les débuts de l'ère spatiale et par l'éclosion d'une nouvelle Europe spatiale en juillet 1973, avec la mise sur pied d'une Agence spatiale européenne unique. L'analyse repose sur des archives papier, mais aussi sur une collecte inédite de témoignages oraux menée auprès d'acteurs clés des sphères politique, scientifique et industrielle belges. Au cours de la période étudiée, l'action de la Belgique s'est essentiellement développée dans le cadre européen. Ce petit pays s'est impliqué dans quelques projets bilatéraux et transatlantiques, mais presque aucune action nationale belge n'a été menée. Mëme dans le tumulte de la fin des années 1960 et du début des années 1970, entre repli national ou bilatéral et élargissement international, la Belgique a défendu une voie médiane, celle de la coopération européenne.


SOMMAIRE

Remerciements
Introduction

CHAPITRE PREMIER
AUX ORIGINES DE LA PARTICIPATION BELGE - L'EFFORT SPATIAL EUROPEEN

I. L'ARRIERE-PLAN
L'Espace, champ de manoeuvres de la guerre froide
La Belgique transatlantique, européenne et nationale
Les hautes technologies et la collaboration européenne
II. Les éléments catalyseurs en Belgique
L'Année géophysique internationale
L'Exposition universelle de 1958
La naissance d'une coordination étatique en matière de politique scientifique
L'intérêt des scientifiques belges pour le spatial
L'intérêt des industriels belges pour le spatial
III. Le lancement de l'ESRO
L'impulsion des scientifiques européens
De la naissance du GEERS à la COPERS
La mise en place de l'ESRO
IV. Le lancement de l'ELDO
La proposition britannique et le Blue Streak
Le projet de convention
Le programme initial et la part belge
Du groupe préparatoire au Secrétariat de l'ELDO
V. Le spatial belge, nécessairement européen

CHAPITRE II
LA PARTICIPATION INDUSTRIELLE DE LA BELGIQUE A L'ELDO

I. La station de guidage de la fusée Europa
Proposition de l'industrie électronique belge
L'obtention et les termes du contrat
Le choix d'un site et la répartition des travaux
Mise en service et "recyclage" de la station belge
Suivi et examen des travaux
II. La participation industrielle belge aux programmes de fusées Europa 1, 2, 3
Quatre firmes belges impliquées
III. Autres programmes de l'ELDO

CHAPITRE III
LA PARTICIPATION DE LA Belgique AUX PROGRAMMES SCIENTIFIQUES DE L'ESRO

I. La station de Redu, une des stations de l'ESTRACK
Sélection d'une station de l'ESTRACK en Belgique
Construction de la station de Redu
Un débat connexe, le choix d'un site pour l'ESTEC
II. Le programme de fusées-sondes
L'Institut d'astrophysique de l'Université de Liège
L'Institut d'aéronomie spatiale de Belgique
L'Institut d'astronomie de l'ULB et IRM
L'implication de firmes belges
III. Les satellites ESRO I et ESRO II
Le programme ESRO I
Le programme ESRO II
IV. Les satellites TD-1 et TD-2
Participation scientifique belge au programme TD-1(A)
Quelques mots sur le projet TD-2
Participation industrielle belge au programme TD
V. Proposition belgo-franco-suisse pour le projet LAS
VI. Les satellites HEOS-1 et HEOS-2
Participation belge au programme HEOS-1
Participation belge au programme HEOS-2

CHAPITRE IV
LA MISE EN PLACE D'UNE COOPERATION INTERNATIONALE EN TELECOMMUNICATIONS SPATIALES

I. L'avènement des télécommunications spatiales et l'émergence d'un consortium international
L'avènement des télécommunications spatiales
L'initiative américaine
II. Un nouveau centre d'intérêt pour l'Europe spatiale
III. Les accords intérimaires d'Intelsat et les réactions politiques belges
Les accords d'Intelsat d'août 1964
Les réactions politiques belges
IV. Les lentes négociations des accords définitifs d'Intelsat
La difficile définition d'une position belge
La Belgique tente de se faire entendre au cours des négociations sur les accords définitifs d'Intelsat
Les discussions entre Théo Lefèvre et Alexis Johnson
Les accords définitifs d'Intelsat
V. Participations industrielles belges aux programmes d'Intelsat
Implications belges dans le programme de satellites
Participations belges au réseau terrestre

CHAPITRE V
LES PREMIERS PAS DU SPATIAL D'APPLICATIONS EN EUROPE

I. Programmes de télécommunications spatiales menés en dehors d'Intelsat
Les difficultés de mettre en place un programme européen de satellites de télécommunications
Evolution des débats autour d'un programme européen de satellites de télécommunications
L'implication de la Belgique dans le programme Symphonie
Programmes spatiaux de télécommunications militaires
II. Développements d'autres satellites d'applications
Les satellites aéronautiques
Les satellites météorologiques
Les satellites d'observation de la Terre

CHAPITRE VI
LA CRISE ET LA FIN DE L'ELDO

I. 1965-1966. Les souhaits de réforme de la part de la France et de la Grande-Bretagne
II. Avril 1968, la Grande-Bretagne ne juge plus nécessaire de développer un lanceur européen
III. Eté 1968, les missions de bons offices de Théo Lefèvre et de Pierre Harmel
IV. La Conférence ministérielle de l'ELDO d'octobre 1968
V. Le Comité de hauts fonctionnaires et le programme minimum de Jacques Spaey
VI. L'ELDO à quatre
VII. L'ELDO à trois
VIII. LIIIS et la fin de l'ELDO
IX. La fin de l'ELDO, par quelques Belges qui l'ont vécue

CHAPITRE VII
LA BELGIQUE ET LES MUTATIONS DE L'ESRO

I. Turbulences à l'ESRO
Premières remises en question
1968, une année contrastée
Vers la sélection de nouveaux programmes scientifiques
L'intérêt croissant pour le spatial d'applications
II. Un tournant dans l'histoire de l'ESRO, le Package Deal
La Belgique et les prémices d'une réforme profonde
L'adoption du premier Package Deal
Conséquences du premier Package Deal sur le programme
scientifique
III. Vie et péripéties de la station de Redu au temps de l'ESRO
IV. Quelques revendications caractéristiques de la délégation belge

CHAPITRE VIII
LES DEBATS S'ENTRECHOQUENT AU SEIN DE LA CONFERENCE SPATIALE EUROPEENNE

I. Les débuts de la Conférence Spatiale Européenne . La mise en place d'un organe de médiation 1966 et 1967, les premières années de la CSE
II. Conférence de Bad Godesberg, novembre 1968
III. Invitation américaine à participer au programme post-Apollo. Premières réactions européennes
IV. La CSE de novembre 1970
V. Evolution du programme post-Apollo
Concentration du programme post-Apollo sur la navette
Limitation d'accès aux lanceurs américains pour l'Europe
Discussions techniques
VI. L'ultimatum du président Nixon

CHAPITRE IX
VERS L'ADOPTION DU SECOND PACKAGE DEAL ET LA NAISSANCE D'UNE AGENCE SPATIALE UNIQUE EN EUROPE

I. Background de la CSE du 20 décembre 1972
II. Les CSE de juillet 1973
La succession de Théo Lefèvre
La CSE avortée du 12 juillet 1973
La CSE du 31 juillet 1973 ou l'adoption du second Package Deal
III. Lente mise en place de l'European Space Agency (ESA)
Accords pour l'entrée en vigueur du deuxième Package Deal
Harmonisation du réseau européen de tracking et de télémétrie, le cas de la station de Redu
Programmes optionnels, obligatoires et tout à fait européens
IV. La naissance officielle de l'European Space Agency
Conclusion
Bibliographie
Annexe 1 : Tableaux financiers
Annexe 2 : Liste des acronymes
Index




VIENT DE SORTIR AUX ÉDITIONS DOUIN
L'esprit du Compas. Outil et symbole

La vie électrique

VIENT DE SORTIR AUX ÉDITIONS FEUILLES
L’orchestre militaire français Histoire d’un modèle



LE BLOG
EDITIONS BEAUCHESNE : LE BLOG"

Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg

NOUVEAUTÉS
Hegel ou le Festin de Saturne

Recherches phénoménologiques

Lectures phénoménologiques Merleau-Ponty, Sartre, Patočka et quelques autres   Lectures phénoménologiques Merleau-Ponty, Sartre, Patočka et quelques autres

HISTOIRE DU PANTHÉON

LES CHEMINS SPIRITUELS DANS LA MYSTIQUE RHÉNANE ET LA DEVOTIO MODERNA

SUR L’ESPRIT ET L’ESSENCE DU CATHOLICISME (1819)

TH n°128 Les polémiques religieuses du 1er au IVe siècle de notre ère.

Maître Eckhart Prédicateur

L’Évènement (im)Prévisible. Mobilisations politiques et dynamiques religieuses

TH n°127 LE DERNIER THÉOLOGIEN ? Théophile Raynaud : Histoire d’une obsolescence

N°65 CHANTER EN EGLISE

05. MÉDAILLES DES ROIS DE FRANCE AU XVIe SIÈCLE : REPRÉSENTATION ET IMAGINAIRE

06. Aux marges du roman antique. Études sur la réception des fringe novels (fictions biographiques et autres « mythistoires ») de la Renaissance à l’époque moderne

TH n°126 MORALES DU CARÊME

LE PÈRE MARIE-BERNARD, SCULPTEUR DE THÉRÈSE

Les Principes fondamentaux de la musique occidentale

LES MESSAGES D’AMOUR DE JÉSUS À GABRIELLE BOSSIS UNE DISCIPLE DE THÉRÈSE.

EPEKTASIS

RECHERCHE

aide


À NOUVEAU DISPONIBLE
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
Esprit de « suite » Pour une lecture avisée et pratique des œuvres du répertoire organistique

WIE EIN LEBENDIGES GESTIRN MÉTAMORPHOSES DE SIMON LE MAGICIEN, DES ACTES DES APÔTRES AU FAUSTBUCH   WIE EIN LEBENDIGES GESTIRN MÉTAMORPHOSES DE SIMON LE MAGICIEN, DES ACTES DES APÔTRES AU FAUSTBUCH

LA MÉTAPHORE MUSICALE DE L’HARMONIE DU MONDE À LA RENAISSANCE

JEAN BAUDOIN (CA. 1584-1650) Le moraliste et l’expression emblématique

LES FEMMES ILLUSTRES DE L’ANTIQUITÉ GRECQUE AU MIROIR DES MODERNES

Écrits sur la religion

Raisons d’État

Le laboratoire mathématique de NICOLAS DE CUES

LES ÉCRITURES DU SAVOIR. Le discours philosophique devant la question du religieux


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE