SAINTE CATHERINE DE SIENNE, Editions BEAUCHESNE

SAINTE CATHERINE DE SIENNE



SAINTE CATHERINE DE SIENNE
Johannes JOERGENSEN
EAN/ISBN : 9782701022819
Nb de pages : 650
39.00 €

L'ouvrage que je présente ici aux lecteurs français est un pendant de mon livre paru, il y a dix ans, « Saint François d'Assise ». Il est, ainsi que ce précédent travail, basé sur l'étude des sources, mais je me suis efforcé de le rendre moins sensible, et c'est pourquoi j'ai rassemblé dans un appendice, à la fin du volume, toutes les notes et les renvois qui n'ont d'intérêt que pour un public plus restreint.
Pour être sincère, je dois avouer qu'au début j'éprouvais moins de sympathie pour Catherine de Sienne que pour François d'Assise. Il y a dans la nature énergique de la Siennoise un je ne sais quoi d'esprit de domination, un élément de tyrannie qui me déplaisait. Avec son perpétuel et très féminin Io voglio, « Je veux », elle est le contraste absolu du doux Ombrien qui préférait voir s'effondrer l’œuvre de sa vie plutôt que d'user de pouvoir et d'autorité « comme les Podestà de ce monde ». Ceci, Catherine ne craignait jamais de le faire, mais voilà pourquoi - je pense - sa dernière heure fut moins paisible que celle de François d'Assise. À ce moment suprême, des doutes l'assaillirent; l’avocat du diable que devient la conscience, quand la lumière du monde de la vérité commence à luire dans l'âme et que l'éternité apparaît dans toute son écrasante réalité, lui souffla que l'œuvre de sa vie entière n'avait été inspirée que par l’obstination et la vanité. Celui que l'hymne nomme Franciscus pauper et humilis, n'eut point à se défendre contre de telles accusations.
Mes rapports avec Catherine commencèrent donc, à vrai dire, dans des conditions un peu fâcheuses; à certaines heures, j'avais presque peur d'elle. Mais à mesure que j'appris à la connaître plus intimement, il m'advint ce qui était advenu à tant d'autres pendant sa vie terrestre - je fus subjugué par elle, et il me fallut me rendre. Comme ce Franciscain qui, tout d'abord, l'avait si violemment critiquée, je devins aussi un zélé caterinato, et comme la femme de la fresque d'Andrea di Vanni, dans la Cappella delle Volte, je m'agenouillai moi aussi, et mes lèvres effleurèrent humblement les mains pâles qui, sans aucun stigmate extérieur, étaient transpercées par la douleur des plaies du Christ.
Le présent livre a un avantage sur celui que j'écrivis sur François d'Assise - il est né dans la ville de la Sainte. Il est écrit à Sienne, à deux cents pas de la maison paternelle de Catherine, au son des cloches carillonnant dans son cher San Domenico. Quand je quittais du regard les lignes noires sur la page blanche, je voyais au loin, par delà les champs d’oliviers, Belcaro, le couvent qu'elle fit bâtir sur une hauteur au milieu des bois de pins, sous la ligne bleue de la Montagnuola. Et bien des chapitres ont été conçus, bien des phrases formées en marchant le long des chemins jadis parcourus par Catherine, ou en écoutant (comme l’a dit un jeune poète siennois) « raqua che scorre e parla in Fontebranda ».
 



SOMMAIRE


PREMIER LIVRE : LA SOLITUDE
I. La première vision (1352)
II. La famille Benineasa. - Les Dominicains de San Domenico. - L'enfance de Catherine
III. Le Christianisme religion de révélations et de visions : Saint Étienne, Saint Paul, Sainte Brigitte. - Catherine enfant veut se faire ermite. - Son vœu de virginité à l'âge de sept ans.
- Premières austérités et pénitences
IV. Courte période de mondanité de Catherine sous l'influence de sa sœur Bonaventura. - On pense à la marier. - Mort de Bonaventura (août 1362). Catherine retourne à ses pénitences; sur les conseils de Père Tommaso della Fonte elle se coupe les cheveux. - Fureur des parents. - Catherine, privée de sa chambre, est traitée en servante par les siens.
Elle aspire à devenir Dominieain, puis se résout à se faire Mantellata. - Les parents renoncent à la marier
V. Cellule de Catherine. - Pénitences. - Sa mère Lapa s'en inquiète et l'emmène aux bains de Vignone. - Maladie de Catherine. - Sa famille lui permet de devenir Mantellata. Grande tentation de Catherine. - Vision de la Sainte Vierge.
VI. La Cappella della Volte. - Catherine reçoit l'habit du Tiers Ordre Dominicain (1363). - Vision de l'arbre et du blé. - Les trois années de solitude de Catherine. - Grande tentation. - Vision de Jésus crucifié.
VII. La cellule de la connaissance de loi. - Apparitions et visions continuelles dans sa chambre et dans le jardin de la maison. Catherine craint d'être trompée. Elle reçoit de Jésus la doctrine sur les visions. - Conversations de Catherine avec Jésus. « Je suis celui qui est ». - La doctrine de Catherine selon Raymond et selon William Flete
VIII. Catherine apprend lire. - Visions dans l'église et sur la rue. - Catherine récite le Bréviaire avec Jésus. - L'amour mystique. - Fiançailles de Catherine avec Jésus (le Mardi-Gras 2 mars 1367). - L'anneau invisible

DEUXIÈME LIVRE :  L'IMITATION DU CHRIST
I.  Catherine reprend la vie active dans la maison. - Amitié avec Lisa Colombini, sa belle-sœur. - Don de double-vue do Catherine. - Son amour pour les fleurs. - Extases de Catherine dans la maison paternelle. - Alessia Saracini, Francesca Gari et d'autres amies de Catherine. - Giovanni Colombini et Santa-Bonda.
II. La charité à Sienne. - L'hôpital della Scala. - Catherine et les pauvres. - Elle donne son manteau et la croix de son chapelet. - Elle visite les pauvres. - Le tonneau inépuisable. - Catherine à l'hôpital della Scala. - Elle soigne à San Lazaro Tecca la lépreuse.
III. La bataille de Montaperti. - Changements politiques à Sienne. - Le gouvernement des Neuf. - La peste de 1348. - L'empereur Charles IV à Sienne. - Conséquences des événements politiques pour la famille Benincasa. - Départ des frères de Catherine pour Florence. - Mort de son père (22 août 1368)
IV.  Doctrine de Catherine sur les Deux Amours. - L'été des grandes visions (1370). - Échange de cœur entre Jésus et Catherine. – Fête de l'Assomption. - Stigmatisation invisible de la main droite de Catherine. - Mort mystique de Catherine.
V. Mission apostolique de Catherine. - Conversion d'Andrea de Bellanti. - Visions. - Fête de la conversion de Saint Paul, communion surnaturelle de Catherine. - Conversion de deux condamnés à mort. - Conversion du vieux Francesco Saracini et de Niccolo Saracini. - Catherine et la famille Tolomei. - Carême de 1371. - Jeûne de Catherine pendant 55 jours. - Repas de l'Ascension.
VI. Le jeûne extraordinaire de Catherine scandalise son entourage. - Accusations contre elle. - Vision des deux couronnes. - Charité héroïque de Catherine envers la Mantellata Andrea. - Fra Lazzarino de Pise critique Catherine; sa conversion.
VII. Les amies de Catherine. - Lettres de direction. - Maladie et conversion de Lapa. - Les disciples de Catherine: Matteo di Cenni Fazi, Neri di Landoccio dei Pagliaresi, Gabriele di Davino Piccolomini, Francesco Malavolti, etc. - Pélerinage de Malavolti et de Neri à Monte-Oliveto.
VIII. Nouvelle attaques contre Catherine: Gabriel de Volterra et MaItre Giovanni Terzo. - Catherine et Lecceto. - Les Assempri de Filippo Agazzari. - William Flete. - San Leonardo al Lago.
IX. Commencement de l'action politique de Catherine, la lettre au cardinal Pierre d'Estaing. - L'Église au XIVe siècle; les Papes d'Avignon; la vie spirituelle. - Sainte Brigitte. - Retour d'Urbain V à Rome. - Mort de sainte Brigitte (23 juillet 1373). - Doctrine politique de Catherine. - Ses lettres à Gérard du Puy, abbé de Marmoutiers, et à Bernabo Visconti. - Grégoire XI et Catherine appellent à la croisade.. 225
X. Catherine à Florence. - Elle rencontre à la fête de Saint-Jean-Baptiste (1374) Raymond de Capoue qui devient son confesseur. - La doctrine de Catherine éprouvée par le chapitre général de l'Ordre dominicain. - Elle retourne avec Raymond à Sienne.- La peste de 1374.- Œuvres de miséricorde de Catherine et de ses disciples. - Catherine guérit miraculeusement Raymond, Messer Matteo et d'autres parmi les disciples. - Elle va avec Raymond à Montepulciano. - Le couvent de Sainte-Agnès. - Deux nouveaux disciples: Anastagio di Ser Guido da Montalcino et Jacomo dei Pecora. - Catherine visite l'Ospedaletto et San Quirice d'Orcia. - Doutes de Raymond sur Catherine et leurs solutions miraculeuses.
XI. Catherine Il Pise (février 1375). - Deux savants (Mattre Giovanni Gutalebraccia, Pietro Albizzi di Vico) et le poète Bianco da Siena critiquent Catherine. - Catherine prêche la croisade. - Sa stigmatisation le 1er avril 1375.

TROISIÈME LIVRE : LA COURONNE D'ÉPINES
I. Parallèle entre la vie du Christ et la vie de l'Église. - Doctrine de Catherine sur le pouvoir du Pape. - Lettres de Catherine pour la croisade. - Visites à la Chartreuse de Calci et à l'île de Gorgona. - Relations entre Catherine et le Condottiere anglais John Hawkwood. - Révolte en Italie contre le Pape. - Grégoire XI envoie Catherine à Lucques (Septembre I375). - Miracles de la Sainte à Lucques. - Elle retourne à Pise. - Florence se met en tête de la guerre contre le Pape. - Catherine prédit le schisme prochain et retourne avant Noël à Sienne.
II. Lettre de Catherine à Grégoire XI (fin de 1375). –Grégoire XI cite les chefs de la révolte de Florence à Avignon. - Lettre de Catherine au Pape pour excuser les insurgés; elle écrit à Niccolo Soderini à Florence. - Bologne tombe au pouvoir des révoltés. - Hawkwood s'empare de Faenza. - Grégoire XI frappe Florence d'interdit. - Catherine s'interpose entre Florence et le Pontife. - Lettres de Catherine au Pape et à Raymond de Capoue. - Vision de Catherine dans la nuit du 1er avril (1376). - Jésus la charge de porter la croix et l'olivier à tout son peuple. - Catherine fait la connaissance de Stefano Maconi, qui la suit à Florence. - Séjour à Florence. - Catherine entre en relations avec la famille Canigiani et avec Giovanni delle Celle. - Départ de Catherine pour Avignon.
III. Arrivée à Avignon (18 juin 1376). - Première audience près du Pape (20 juin). - Lettre de Catherine aux Florentins. - Arrivée des ambassadeurs de Florence. - Efforts de Catherine pour faire retourner le Pape à Rome. - Ses critiques des vices du clergé. - Trois théologiens hostiles à Catherine la visitent. - Séjour de Catherine à Villeneuve-lez-Avignon près du duc d'Anjou. - Lettre de la Sainte à Charles V. - Influence de Catherine à Avignon. - Le Pape se décide à partir (13 septembre).
IV. Lettres de Catherine à sa mère et à la mère de Stefano Maconi - Retour de Catherine: Toulon, Varazze, Gênes où elle reçoit la visite du Pape, tenté de retourner à Avignon. - Départ du Pape pour Livourne, Pise et Corneto. - Catherine arrive à Pise; Stefano Maconi la précède à Sienne. - Arrivée du Pape à Rome (17 janvier 1377).
V. De Sienne Catherine écrit au Pape. - Conversion de Nanni di Vanni Savini. - Savini donne à Catherine le château de Belcaro; la Sainte y passe le mois d'avril 1377. Elle y fonde le monastère de Santa Maria degli Angeli ct reçoit la nouvelle de la prise de Cesena par les troupes papales. - Lettre de Catherine aux prisonniers de Sienne. - Mort de Niccolo Toldo.
VI. Catherine dans le Val d'Orcia. - Ses relations avec la famille Salimbeni. - Sa visite à Montepulciano et à Sant'Antimo. - Le gouvernement de Sienne la soupçonne d'intrigues politiques. - Sa défense. - Nouvelles relations avec Hawkwood. - Départ de Raymond de Capoue pour Rome. - Les communions de Catherine. - Ses voyages dans le Val d'Orcia et sur le Monte Amiata. - Suicide d'un de ses disciples.
VII. Catherine apprend à écrire. - La prière O Spirto Santo. - Préparation du « Dialogue ». - Florence réclame de nouveau l'intervention de la Sainte. - Catherine se rend à Florence (décembre 1377). - Barduccio Canigiani. - Mort de Grégoire XI (le 27 mars 1378). - Élection d'Urbain VI (8 avril). - Guerre civile à Florence - La populace veut tuer Catherine. - Lettre de la Sainte à Urbain VI. - Paix entre le Pape et Florence (18 juillet 1378). - Catherine quitte Florence (le 2 août).
VIII. Catherine à San Rocco a Pilli. - Tempérament poétique de Catherine. - Sa langue imagée. - Sa doctrine psychologique. - « Le feu et le sang ».
IX. « Le Dialogue ».
X. Le grand schisme (20 septembre 1378). - Lettres de Catherine à Jeanne de Naples, etc. - En novembre Catherine se rend à Rome où elle fait la connaissance de sainte Catherine de Suède. - Sa maison à Rome.
XI. Catherine envoie Neri à Naples et Raymond de Capoue en France. - Adieux de Raymond et de Catherine. - La « mobilisation spirituelle » pour Urbain VI. - Noël à Rome. Lettre de Catherine au Pape.
XII. Vie de la Sainte à Rome. - Lettres de Maconi à Catherine. - Prières de Catherine. - Carême de 1379. - L'armée de l'Anti-Pape marche contre Rome. - Deux victoires papales. - Lettres politiques de Catherine. - Raymond reste à Gênes, Catherine le blâme.
XIII. Lettres de Stefano Maconi à Catherine. - La Sainte écrit à Jeanne de Naples, à Louis de Hongrie, etc.
XIV. Révolte à Rome contre le pape. Prières extatiques de Catherine. - Sa vie à Rome. - Dans une vision elle reçoit sur ses épaules la navicella de l'Église (dimanche de la Sexagésime, le 29 janvier). - Dernières lettres à Urbain VI et à Raymond.
XV. Dernière maladie de Catherine. - Son testament spirituel. - Ses adieux à ses disciples. -Arrivée de Stefano Maconi ct de Bartolommeo de Dominici. - Son dernier anniversaire (le 25 mars.)
XVI. Il Transito (le 29 avril 1380).
XVII. Les disciples après sa mort.
Épilogue.

TABLE DES MATIÈRES DE L'APPENDICE
LES SOURCES.
A. les écrits de Catherine.
B. les biographies.
NOTES ET RENVOIS.
TEXTE INÉDIT DE CAFFARINI.
 




VIENT DE SORTIR AUX ÉDITIONS DOUIN
La vie électrique

VIENT DE SORTIR AUX ÉDITIONS FEUILLES
L’orchestre militaire français Histoire d’un modèle

AU FOND DU COULOIR À DROITE

L’orchestre militaire français Histoire d’un modèle

EN PRÉPARATION AUX ÉDITIONS FEUILLES
Voix hébraïques



NOUVEAUTÉS
LES ÉCRITURES DU SAVOIR. Le discours philosophique devant la question du religieux

Raisons d’État

Le laboratoire mathématique de NICOLAS DE CUES

Esprit de « suite » Pour une lecture avisée et pratique des œuvres du répertoire organistique

HISTOIRE DU PANTHÉON


Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg
RECHERCHE

aide
RECHERCHER DANS
LA REVUE DE L'ÉDUCTAION MUSICALE

aide


À NOUVEAU DISPONIBLE
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
PENSÉE SYMPHONIQUE

LE POUVOIR AU FÉMININ

HISTOIRE SOCIALE DE L’ESPRIT SAINT EN OCCIDEN

DU JANSÉNISME AU MODERNISME La bulle Auctorem fidei (1794)

DIRE CE QUI EST CACHÉ. HOMÉLIES 1966-1980

CHARLES DE BOVELLES, PHILOSOPHE ET PÉDAGOGUE

LA MÉTAPHORE MUSICALE DE L’HARMONIE DU MONDE À LA RENAISSANCE

JEAN BAUDOIN (CA. 1584-1650) Le moraliste et l’expression emblématique

LES FEMMES ILLUSTRES DE L’ANTIQUITÉ GRECQUE AU MIROIR DES MODERNES

Écrits sur la religion


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE