06. LE DROIT NATUREL A LA LIBERTE RELIGIEUSE, Editions BEAUCHESNE

06. LE DROIT NATUREL A LA LIBERTE RELIGIEUSE



06. LE DROIT NATUREL A LA LIBERTE RELIGIEUSE
Guy DE BROGLIE
EAN/ISBN : 9782701003375
Nb de pages : 196 p
Année : 1964
24.00 €

Quand, vers le milieu de novembre 1963, la seconde session du Concile aborda l'examen du schéma consacré à l'Œcuménisme, on distribua aux Pères deux chapitres additionnels, approuvés en dernière heure, et qui s'y rattachaient de plus ou moins près, L'un concernait « les Juifs », l'autre « la Liberté religieuse »,
La venue au jour de ce dernier morceau fut d'abord saluée avec d'autant plus de satisfaction qu'on avait eu vent des difficultés auxquelles sa rédaction s'était heurtée. Mais on put bientôt constater que ces difficultés ne s'y étaient, hélas, que trop clairement et trop profondément inscrites, Au lieu d'exposer, comme on l'avait espéré, des vues équilibrées et bien mûries, sur lesquelles pussent s'accorder sans trop de peine des esprits de tendance et de formation divergentes, le texte énonçait successivement deux thèses antagonistes, sans fournir de lumière sur la manière de les concilier. Il commençait par poser en principe les droits souverains de toute conscience sincère, - tant erronée que véridique, - à régler la conduite de l'agent humain, et présentait en conséquence comme absolument inadmissible toute « intolérance » qui osait, du dehors, s'y opposer… Mais, comme pour se prémunir ensuite contre les inconvénients et les dangers de cette première assertion, on déclarait dès la page suivante que ces droits sacrés de la conscience erronée ne pouvaient cependant prévaloir contre les exigences du « bien commun ».



SOMMAIRE

INTRODUCTION
Première partie : QUESTIONS PRÉLIMINAIRES
1. Quelles religions le présent problème concerne-t-il ?
2. Du droit général de l'homme à sa liberté d'action et des limites qu'il comporte
3. Pourquoi l'homme a-t-il droit à une large liberté de mal agir ?
4. Une équivoque à dissiper : la thèse des droits absolus de la conscience erronée
5. Du droit général de la conscience erronée à être traitée avec égards

Deuxième partie : LE DROIT A LA LIBERTÉ EN MATIÈRE DE CONVICTIONS RELIGIEUSES PERSONNELLES
6. Comment poser correctement la question du droit à la liberté religieuse ?
7. Le fondement général du droit à la liberté religieuse
8. Réponse à une objection tirée de l'histoire

Troisième partie : LE DROIT DES RELIGIONS A LA LIBERTÉ D'EXERCICE
9. Considérations générales sur le présent problème
10. Une deuxième équivoque à dissiper : la dénégation de toute compétence à l'État en matière de vérité religieuse
11. Place normale de la vérité religieuse dans la finalité des sociétés politiques
12. La notion de l'État « neutre », Degrés et limites de cette « neutralité »
13. Bienveillance positive que doivent aux religions moralisatrices les États, tant « neutres »  que « confessionnels ».
14. Des limites que comporte la liberté d'exercice des religions

Quatrième partie : LE DROIT DES RELIGIONS A LA LIBERTÉ DE PROPAGANDE
15. Caractère original et complexité du présent problème
16. Une mauvaise échappatoire : le recours systématique à la neutralité de l'État
17. Le droit à la liberté de propagande. Essai d'une solution raisonnée

CONCLUSION GÉNÉRALE
NOTES ADDITIONNELLES
I. - Des confusions qu'entraîne l'exaltation abstraite de « la liberté »
II. - La notion de « liberté de conscience ». Son caractère équivoque
III. - Le pape Jean XXIII affirme-t-il dans l'encyclique Pacem in terris les droits de la conscience erronée en matière religieuse ?,
IV. - Le droit à la « liberté religieuse » s'étend-il pareillement à la liberté de l'irréligion ?




VIENT DE SORTIR AUX ÉDITIONS DOUIN
L'esprit du Compas. Outil et symbole

La vie électrique



LE BLOG
EDITIONS BEAUCHESNE : LE BLOG"

Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg

NOUVEAUTÉS
TH n°128 Les polémiques religieuses du 1er au IVe siècle de notre ère.

Maître Eckhart Prédicateur

L’Évènement (im)Prévisible. Mobilisations politiques et dynamiques religieuses

TH n°127 LE DERNIER THÉOLOGIEN ? Théophile Raynaud : Histoire d’une obsolescence

N°65 CHANTER EN EGLISE

05. MÉDAILLES DES ROIS DE FRANCE AU XVIe SIÈCLE : REPRÉSENTATION ET IMAGINAIRE

06. Aux marges du roman antique. Études sur la réception des fringe novels (fictions biographiques et autres « mythistoires ») de la Renaissance à l’époque moderne

TH n°126 MORALES DU CARÊME

LE PÈRE MARIE-BERNARD, SCULPTEUR DE THÉRÈSE

Les Principes fondamentaux de la musique occidentale

LES MESSAGES D’AMOUR DE JÉSUS À GABRIELLE BOSSIS UNE DISCIPLE DE THÉRÈSE.

EPEKTASIS

RECHERCHE

aide


À NOUVEAU DISPONIBLE
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
19 - SUR L’ESPRIT ET L’ESSENCE DU CATHOLICISME (1819)

Écrits sur la religion

Recherches phénoménologiques

Lectures phénoménologiques Merleau-Ponty, Sartre, Patočka et quelques autres 	Lectures phénoménologiques Merleau-Ponty, Sartre, Patočka et quelques autres

Raisons d’État

Le laboratoire mathématique de NICOLAS DE CUES

LES ÉCRITURES DU SAVOIR. Le discours philosophique devant la question du religieux

Hegel ou le Festin de Saturne

HISTOIRE DU PANTHÉON

L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE