ECCLESIASTE, Editions BEAUCHESNE

ECCLESIASTE



ECCLESIASTE
André BARUCQ
EAN/ISBN : 9782701001425
Nb de pages : 216 p
Année : 1968
19.00 €

Un des buts de l'enseignement. sapiential en Israël, d'après Pr. I, 6, est de faire comprendre proverbes et mots obscurs, paroles de sages et énigmes. Le livre de Qohéleth semble surtout avoir eu pour but de poser des énigmes. Au lecteur d'antan et au commentateur moderne, il laisse le soin de les élucider. Un tel ouvrage a quelque chance de plaire à une époque de remise en question, où les gens aiment la sincérité, et admettent que, dans un livre, l'auteur propose son « quant à moi… », non par pédantisme mais par recherche d'une réaction d'homme chez son lecteur. Tel pourrait être Qohéleth s'il n'avait cru bon de se présenter sous un nom énigmatique qui semble bien n'être qu'un pseudonyme, sous un masque royal incapable de donner le change et dans un opuscule bourré de questions auxquelles il n'a cure de donner quelque réponse que ce soit. C'est un maître dans l'art d'ébranler les assurances les plus fermes, les valeurs les plus cotées. Au moment où nous serions en droit d'attendre une ouverture, on nous ferme le livre au nez : « En fin de compte, tout étant entendu, crains Dieu… »(12, 13). Alors commence la tâche du commentateur, « tâche sans fin » et qui fatigue le corps (cf. 12,12), assure le fidèle disciple du maître.
Placé, un peu comme l'auteur de 2 Mac., devant une imposante littérature consacrée à l'exégèse de ces dix-sept pages de texte, nous essayerons seulement d'en faire notre profit avec le souci « d'offrir de l'agrément à ceux qui se contentent d'une simple lecture, de la commodité à ceux qui (voudraient en confier quelque chose) à leur mémoire, de l'avantage à tous indistinctement »
(2 Mac 2, 25)·

André Barucq est né à Paris, le 5 avril 1905. Licencié ès lettres, licencié ès sciences bibliques, docteur en théologie, il enseigne l'Écriture Sainte au Scolasticat salésien de Fontanière depuis 1935 ; est professeur d' Hébreu et d'Écriture Sainte (Ancien Testament) à la Faculté de Théologie de Lyon depuis 1948. De 1960 à 1963, A. Barucq a été chargé du cours d'Égyptologie à la Faculté des Lettres et Sciences humaines de l'Université de Lyon.



SOMMAIRE

 




VIENT DE SORTIR AUX ÉDITIONS DOUIN
L'esprit du Compas. Outil et symbole

La vie électrique

VIENT DE SORTIR AUX ÉDITIONS FEUILLES
L’orchestre militaire français Histoire d’un modèle

EN PRÉPARATION AUX ÉDITIONS FEUILLES
Voix hébraïques



NOUVEAUTÉS
Du libre arbitre et de la liberté

Esprit de « suite » Pour une lecture avisée et pratique des œuvres du répertoire organistique

MÉTAMORPHOSES DE SIMON LE MAGICIEN

Hegel ou le Festin de Saturne

Recherches phénoménologiques

Lectures phénoménologiques Merleau-Ponty, Sartre, Patočka et quelques autres   Lectures phénoménologiques Merleau-Ponty, Sartre, Patočka et quelques autres

HISTOIRE DU PANTHÉON

L’Évènement (im)Prévisible. Mobilisations politiques et dynamiques religieuses

N°65 CHANTER EN EGLISE

TH n°126 MORALES DU CARÊME


Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg
RECHERCHE

aide


À NOUVEAU DISPONIBLE
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
LE MYSTÈRE DE L'AMOUR VIVANT

CHARLES DE BOVELLES, PHILOSOPHE ET PÉDAGOGUE

LA MÉTAPHORE MUSICALE DE L’HARMONIE DU MONDE À LA RENAISSANCE

JEAN BAUDOIN (CA. 1584-1650) Le moraliste et l’expression emblématique

LES FEMMES ILLUSTRES DE L’ANTIQUITÉ GRECQUE AU MIROIR DES MODERNES

Écrits sur la religion

Raisons d’État

Le laboratoire mathématique de NICOLAS DE CUES

LES ÉCRITURES DU SAVOIR. Le discours philosophique devant la question du religieux


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE