TH n°036 LA MÉCANIQUE POLITIQUE DE VATICAN II. LA MAJORITÉ ET L’UNANIMITÉ DANS UN CONCILE, Editions BEAUCHESNE

TH n°036 LA MÉCANIQUE POLITIQUE DE VATICAN II. LA MAJORITÉ ET L’UNANIMITÉ DANS UN CONCILE



TH n°036 LA MÉCANIQUE POLITIQUE DE VATICAN II. LA MAJORITÉ ET L’UNANIMITÉ DANS UN CONCILE
Philippe LEVILLAIN
EAN/ISBN : 9782701000701
Nb de pages : 495 p
Année : 1975
39.00 €
 
Pourquoi, dix ans après, un nouveau livre sur le Concile Vatican II ? Qualifié d’historique avant même que la date de ses assises ne soit arrêtée, le 2è Concile du Vatican a suscité, aussitôt terminé, une réaction générale de désintérêt. Ses chroniqueurs abondèrent. L’histoire le boude. L’impossibilité d’accéder aux archives essentielles du Concile n’est pas seule en cause. Le bilan de Vatican II a paru si dérisoire par rapport aux espérances entretenues pendant près de six ans que toute analyse du Concile s’est trouvée dénuée d’attrait. Faut-il rappeler, pourtant, que l terme-cliché de « crise de l’Eglise » a fait sa réapparition avec le Concile que personne ne réclamait. Partant de cette constatation, Philippe Levillain a voulu déterminer pour quelles raisons l’assemblée immense chargée de mener à bien l’ample réforme que Jean XXIII souhaitait voir l’Eglise opérer sur elle-même a glissé progressivement de la ferveur enthousiaste à la résignation lucide.
Comment écrire un tel livre ? « Philippe Levillain, précise René Rémond dans sa Préface, a marié les approches et les méthodes, pratiquant une authentique pluridisciplinarité, à laquelle le sujet l’invitait. A des interrogations qu’il emprunte à la problématique des sciences sociales et singulièrement à la science politique, dont il est visible que les préoccupations lui sont familières, il répond par une analyse attentive aux circonstances et aux conditions du singulier concret dans lequel s’est enracinée la pratique des sessions du Concile ».
Ce qu’un tel livre apporte. L’auteur dégage de cette analyse une explication des obstacles rencontrés longtemps par Vatican II dans la quête d’une nouvelle modernité de l’Eglise. Chemin faisant, dans l’étude des relations complexes entre la nécessité et la contingence, il éclaire, grâce à des archives privées diverses et riches, certains grands moments du Concile. Il montre à quel point procédure et théologie des pouvoirs sont, par essence, indissociables et comment le vote du principe de la collégialité, intervenu en novembre 1963, a définitivement nagé la nature du Concile telle qu’elle se présentait dans l’ecclésiologie de l’Eglise depuis le Concile de Trente.
Cet important travail, en apportant une lumière neuve sur un mécanisme le plus complexe qui soit, intéressera historiens et sociologues et tous ceux qui veulent rester attentifs à l’évolution historique de l’Eglise.


SOMMAIRE

Préface du professeur René Rémond

Chronologie du déroulement de Vatican II

Bibliographie

Introduction

Première partie : PERSPECTIVES ET REALITES

Chapitre I. La grande illusion
Le début de l'ère démocratique dans l'Eglise
La phase ante-préparatoire
Le malentendu
Rome et l'opinion

Chapitre II. Sens et méthode de l'"aggiornamento"
Définitions de Vatican II par ses organisateurs
Les futurs Pères conciliaires devant l'événement
La phase préparatoire
Rome n'est plus dans Rome
Le travail des commissions préparatoires

Chapitre III. Le rempart
La commission de Théologie et le Saint Office
L'élaboration des schémas doctrinaux
Quelques points névralgiques
Le rôle de la Commission centrale

Deuxième partie : REGLEMENT ET PROCEDURE CONCILIAIRE : LA THESE ET L'HYPOTHESE

Chapitre IV. D'un règlement à l'autre
Le Règlement de Vatican I
Le schéma
Du Règlement à la procédure

Chapitre V. Le personnel de Vatican II
Les Pères conciliaires
Les marges
Le Bureau de Presse, frontière du Concile

Chapitre VI. L'amendement des schémas, principe de base de la discussion conciliaire
La question de la majorité
Rythme du Concile
Consensus et Esprit Saint
Les interventions
Les premiers refus du Règlement
La thèse et l'hypothèse

Troisième partie : LA FORCE DES CHOSES

Chapitre VII. Les commissions conciliaires
L'enjeu des élections aux commissions conciliaires
Les obscurités de la procédure
Le cardinal Liénart et l'Histoire
Les élections du 16 octobre 1962
Le scrutin
Les résultats
Les nominations pontificales

Chapitre VIII. Le rejet du schéma "De Fontibus" (14-21 novembre 1962)
Le cadre général
Le fond du débat
Un concile de théologiens
L'inquiétude des évêques
Les premiers contacts
Le débat
Le vote du 20 novembre 1962
L'intervention du Pape
Conclusions

Chapitre IX. D'une session à l'autre
Du principe des commissions mites à la Commission de Coordination
L'intersession
Première réunion de la Commission de Coordination (21 janvier 1963)
Le travail des évêques
Deuxième réunion de la Commission de Coordination (25-29 mars 1963)

Chapitre X. L'"Aggionamento" selon Paul VI
Signa temporum
Le Concile à l'épreuve de la collégialité
La réorganisation conciliaire
La modification des structures
Les marginaux de Vatican II
Les ondes concentriques
Restauration de l'activité conciliaire
Théologie et procédure

Quatrième partie : UN EXEMPLE DE L'EXERCICE DU DROIT D'AMENDEMENT PAR LE CONCILE :
les paragraphes consacrés à l'athéisme dans le schéma XIII

Chapitre XI. Climats
Place du schéma XIII dans l’œuvre et la vie du Concile
L'introduction par l'Assemblée de la question de l'athéisme
Une question de procédure
Le débat de septembre 1965

Chapitre XII. Les "emendationes" (amendements de fond) aux paragraphes 18 et 19 du projet de septembre 1965
La constitution d'ue sous-commission ad hoc sur l'athéisme
Le tri des emendationes
La discussion du projet en commission mixte
La troisième lecture par l'Assemblée

Chapitre XIII. Les "modi" proposés aux paragraphes 19, 20 et 21 (auparavant 18 et 19) du schéma XIII
Une procédure expéditive
L'examen par la sous-commission ad hoc des modi proposés au paragraphe 19
L'examen des propositions de la sous-commission par la commission mixte
L'examen par la sous-commission ad hoc des modi proposés au paragraphe 20
L'examen des propositions de la sous-commission par la commission mixte
L'examen par la sous-commission ad hoc des modi proposés au paragraphe 21
L'examen des propositions de la sous-commission par la commission mixte
Conclusion

Conclusion générale

Annexes :
Le Règlement de 1962
Les principales modifications de 1963

Index




EN PRÉPARATION AUX ÉDITIONS DOUIN
L'esprit du Compas. Outil et symbole



LE BLOG
EDITIONS BEAUCHESNE : LE BLOG"

Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg

NOUVEAUTÉS
TH n°128 Les polémiques religieuses du 1er au IVe siècle de notre ère.

Maître Eckhart Prédicateur

L’Évènement (im)Prévisible. Mobilisations politiques et dynamiques religieuses

TH n°127 LE DERNIER THÉOLOGIEN ? Théophile Raynaud : Histoire d’une obsolescence

N°65 CHANTER EN EGLISE

05. MÉDAILLES DES ROIS DE FRANCE AU XVIe SIÈCLE : REPRÉSENTATION ET IMAGINAIRE

06. Aux marges du roman antique. Études sur la réception des fringe novels (fictions biographiques et autres « mythistoires ») de la Renaissance à l’époque moderne

TH n°126 MORALES DU CARÊME

LE PÈRE MARIE-BERNARD, SCULPTEUR DE THÉRÈSE

Les Principes fondamentaux de la musique occidentale

LES MESSAGES D’AMOUR DE JÉSUS À GABRIELLE BOSSIS UNE DISCIPLE DE THÉRÈSE.

EPEKTASIS

RECHERCHE

aide


À NOUVEAU DISPONIBLE
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
19 - SUR L’ESPRIT ET L’ESSENCE DU CATHOLICISME (1819)

Écrits sur la religion

Recherches phénoménologiques

Lectures phénoménologiques Merleau-Ponty, Sartre, Patočka et quelques autres 	Lectures phénoménologiques Merleau-Ponty, Sartre, Patočka et quelques autres

Raisons d’État

Le laboratoire mathématique de NICOLAS DE CUES

LES ÉCRITURES DU SAVOIR. Le discours philosophique devant la question du religieux

Hegel ou le Festin de Saturne

HISTOIRE DU PANTHÉON

L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE