12- MADAME GUYON (1648-1717), UN NOUVEAU VISAGE, Editions BEAUCHESNE

12- MADAME GUYON (1648-1717), UN NOUVEAU VISAGE

Recensions (14)

12- MADAME GUYON (1648-1717), UN NOUVEAU VISAGE
Marie-Louise GONDAL
EAN/ISBN : 9782701020914
Nb de pages : 304 p
Année : 1989
39.00 €
Recherche


Ce livre est né d'un scandale. La figure de Madame Guyon croise - et, aux dires de certains, perturbe - le destin des plus grands, à la Cour et dans l'Église, à la fin du XVIIe siècle. Elle a été « brouillée », trahie, salie, par des rumeurs, des suspicions, des calomnies, des violences, sur lesquelles les historiens même passent parfois très vite. L'auteur tente de reprendre à nouveaux frais l'examen de ce dossier.

Le retour critique au texte de la Vie de Madame Guyon par elle-même, la découverte et l'exploitation de manuscrits inédits, permettent de restituer à ce visage sa force mystérieuse et sa puissance d'interrogation.

Au milieu des tensions qui précèdent la naissance du siècle des Lumières, l'itinéraire de cette simple et grande femme prend un relief singulier. Face à la rationalité montante du « cogito » cartésien, elle offre le visage d'une folie attestant la rationalité plus essentielle d'un volo, divin et humain à la fois. Dans l'opacité d'une société occupée à se donner le spectacle d'un ordre établi, elle traduit l'urgence de la communication spirituelle. Dans un paysage de débris et de ruines, elle en appelle à celui dont toute existence croyante développe le procès, Dieu. Condamnée au silence, elle fait trace dans l'histoire. Sans doute indique-t-elle la région en laquelle se fonde la dignité humaine et où elle reconnaissait la révélation centrale du Verbe.



SOMMAIRE

INTRODUCTION

Première partie : LA VOIX D'UNE FEMME

Chapitre I. RÉSURGENCES FRANÇAISES
Une voix féminine - deux relectures psychanalytiques - entre l'histoire et la philosophie - l'histoire et la psychologie à l'écoute de la mystique - brèche dans le positivisme du XIXè siècle - la malédiction française au XIXè siècle - quand l'analysée devient analyste.

Chapitre II. CONNIVENCES EUROPÉENNES
Le réseau mystique - la mystique à la rencontre d'une rationalité nouvelle - mystique et politique - la mystique et les différences ecclésiales - figure d'un avenir.

Chapitre III. LA GRANDE PEUR DES ORTHODOXIES
Une menace féminine - la peur d'un événement non maîtrisable - les arguments d'une interprétation - Bossuet ou l'échec de l'abstraction - Tronson ou les limites de la prudence - Fénelon : le travail du discernement - l'ailleurs d'un savoir.

Chapitre IV. POUR UN CHRISTIANISME INTÉRIEUR
Entre Jésus-Christ et Babylone - le chrétien intérieur - l'attente d'une manifestation - l'état apostolique - femmes parmi d'autres - un christianisme intérieur - un appel singulier.

Deuxième partie : LA VÉRITÉ EN PROCÈS

Chapitre V. UN EXAMEN « DOCTRINAL »
Sous couvert de doctrine - un non-lieu inavouable - une culpabilité encombrante - rumeurs empoisonnées - la faille - l'option « doctrinale » - influences - la rupture - comment parler vrai ?

Chapitre VI. L'OTAGE
Tragi-comédie à Meaux - une disparition impossible - Vincennes : le non- doctrinal - Vaugirard : la bataille du for interne - les corruptions de la Bastille - confidences mystiques - les jeux du paraître et de l'être.

Chapitre VII. LE COMBAT DE LA VÉRITÉ
Le lieu de l'Autre - séparer le vrai du faux - l'ombre d'avant le vrai - témoin qualifié - une inspiration par l'Écriture - soumission et résistance - une certaine autorité que Dieu semble donner - accueillir la vérité - déplacements dans le champ du vrai.

Chapitre VIII. LE PROCÈS DU VERBE
Le nom de Dieu - un réalisme parlant - la fracture de la suffisance - les temps du Verbe - la place vide du témoin - la lumière de vérité.

Troisième partie : HISTOIRE DE CORPS

Chapitre IX. UNE FOLLE RÉSOLUTION
Une décision risquée - comment se comprendre ? - « j'inventais des histoires » - femme muette - la parole qui change tout - comment faire la différence ? - figure de pauvre - entre mort et vie - le crible de la passion -à travers un « froid de mort » - corps perdu.

Chapitre X. LE CORPS TRAVERSÉ
Lettre morte - jeux d'interdits - « je laissai tout là... » -écrire sans savoir comment - quand le corps défaille - une parole sans lieu - la forme christique d'une passion.

Chapitre XI. LE VIDE ET LE TROP-PLEIN
Un « misérable canal » - quand le salut vient par la bouche - la déprise de l'imaginaire - l'abandon à la volonté de Dieu - le retour au principe - l'unification des puissances - l'acte passif - le travail secret du symbole.

CONCLUSION. D'hier à aujourd'hui

CHRONOLOGIE

ÉCRITS DE MADAME GUYON

BIBLIOGRAPHIE






NOUVEAUTÉS
ÉDITIONS BEAUCHESNE


VIENT DE SORTIR AUX ÉDITIONS DOUIN
Tirage limité Jardin et cottages

EN PRÉPARATION AUX ÉDITIONS DOUIN
La Révolution française et l'émancipation des juifs. Réimpression de textes de 1787 à 1806


EN PRÉPARATION AUX ÉDITIONS FEUILLES
La musique arabe dans le Maghreb




Editions Feuilles

Edition Heures de France

L'Education Musicale
RECHERCHER DANS LE CATALOGUE BEAUCHESNE

aide


DICTIONNAIRE DE SPIRITUALITÉ
ÉDITION RELIÉE
OFFRE SPÉCIALE JUSQU'AU 15 JANVIER 2021
DS

LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
FOLIES ET RIEN QUE FOLIES

DU MONDE AU DESERT, L’ASPIRATION A LA SOLITUDE AU XVIIe SIECLE

Fascicule I
dans la même collection
Fascicule II Fascicule III Fascicule IVa Fascicule IVb

PENSÉE SYMPHONIQUE

LE POUVOIR AU FÉMININ

CHARLES DE BOVELLES, PHILOSOPHE ET PÉDAGOGUE

JEAN BAUDOIN (CA. 1584-1650) Le moraliste et l’expression emblématique

Écrits sur la religion


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE

Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg