LE MOUVEMENT RÉPUBLICAIN POPULAIRE. LE MRP. HISTOIRE D'UN GRAND PARTI FRANÇAIS, Editions BEAUCHESNE

LE MOUVEMENT RÉPUBLICAIN POPULAIRE. LE MRP. HISTOIRE D'UN GRAND PARTI FRANÇAIS



LE MOUVEMENT RÉPUBLICAIN POPULAIRE. LE MRP. HISTOIRE D\'UN GRAND PARTI FRANÇAIS
Pierre LETAMENDIA
EAN/ISBN : 9782701013275
Nb de pages : 382 p
Année : 1995
39.00 €

Pierre LETAMENDIA était un savant qui riait. Il avait appris avec les angoisses et les souffrances de la vie que l'humour seul et l'acide de l'ironie permettaient d'échapper au plus lourd des choses. Il s'approcha de moi en riant ce jour de décembre où venait de s'accomplir avec son aide un des événements les plus émouvants de ma vie : mon élection à la tête de la famille politique à laquelle j'avais consacré plus de vingt années d'itinéraire militant. « Maintenant tu es qualifié pour écrire la préface à ma thèse sur le MRP ! » Il avait quelques titres à me le demander : vingt années plus tôt, c'est lui qui accueillait le jeune agrégé intimidé que j'étais au sein de la fédération du Centre démocrate des Pyrénées-Atlantiques. Pendant ces vingt années, il ne s'est rien passé en politique, rien dans chacune de nos vies personnelles et familiales, que nous n'ayons vécu ensemble. Rien que nous n'ayons aimé et dont nous n'ayons ri ensemble… Le lecteur comprendra donc ce que ces quelques lignes de préface représentent d'intime et d'émouvant pour moi qui les écris avec son visage devant les yeux, et le visage des siens.
Il convient pourtant que je souligne ce que la thèse de Pierre Letamendia a d'exceptionnel. D'abord parce que son sujet était un peu de son histoire personnelle. Pierre Letamendia a rencontré la démocratie chrétienne alors qu'il était, avec sa famille basque, émigré au Chili. Rentré en France pour commencer ses études supérieures, il est un des plus jeunes adhérents du Mouvement Républicain Populaire et ne cessera de militer dans les rangs de cette famille politique, au travers des différentes dénominations qu'elle adopta… Et en même temps, le scientifique et l'universitaire ne cessait de porter sur la réalité politique un regard critique, d'une absolue liberté. Jamais sans doute homme ne fut si proche du « spectateur engagé » dont parle Raymond Aron, sinon qu'il eût fallu l'écrire à l'envers, « engagé spectateur », tant sa vie était enracinée dans le témoignage et l'action. Et puis, il était un savant scrupuleux, travailleur et sagace, un remarquable analyste… Il avait vécu et compris ce qu'avait d'unique l'aventure du MRP.
Ce mouvement a assumé une part essentielle du redressement national, de la reconstruction de la France et du rétablissement de la République. L'inspiration politique est toujours vivante. Il me semble même qu'elle a fait naître des surgeons vivaces et prometteurs. Pierre Letamendia aura donné sa grande générosité et son grand talent à cette renaissance. Que ces pages témoignent, pour ses lecteurs, de notre gratitude et de notre amitié.



SOMMAIRE

Introduction. - La faiblesse historique du Mouvement démocrate-chrétien français
Un courant de pensée spécifique
- L'origine française de la démocratie chrétienne
- L'originalité de la synthèse démocrate-chrétienne
- La diffusion de la pensée démocrate-chrétienne
Une famille politique minoritaire
- La faiblesse du catholicisme politique en France
- L'attitude négative de la hiérarchie
- Le refus de la démocratie chrétienne par les catholiques français
Un ensemble de forces divisées
- La pluralité des partis d'inspiration chrétienne entre les deux guerres
- La dispersion des forces sociales chrétiennes
- L'originalité du modèle démocrate-chrétien français
Conclusion et annonce du plan

PREMIÈRE PARTIE L'IMAGE DU MRP
CHAPITRE PREMIER. - L'ESPOIR ÉPHÉMÈRE D'UN RENOUVEAU: LE PARTI DE LA IVe RÉPUBLIQUE, 1944-1947
Le parti de la Résistance catholique
- La place des catholiques dans la Résistance
- Le dilemme de la Libération : travaillisme ou démocratie chrétienne
- Le choix du MRP : un réformisme d'inspiration chrétienne
Le parti gaulliste
 Une image commune
 Une identification recherchée
 Une identification réussie
Le parti anticommuniste
- Les causes de l'anticommunisme du MRP
- L'originalité de l'anticommunisme du MRP
- L'accentuation de l'image anticommuniste du MRP. L'anticommunisme comme substitut du gaullisme
CHAPITRE II. - L'USURE DU POUVOIR : LE PARTI DU SYSTÈME, 1947-1958
La disparition de l'image réformatrice
- L'identification au régime
- L'usure des thèmes
- L'absence d'un leader
Le refus des tentatives de rénovation de la Ive République
- L'opposition au RPF
- Le MRP et l'expérience Pinay
- La lutte contre le mendèsisme
Les fondements de l'attachement au MRP
- L'image démocrate-chrétienne
- L'image européenne
- L'image centriste
CHAPITRE III. - LE CHANGEMENT DE RÉGIME : UN PARTI SANS IMAGE
Les retrouvailles avec le gaullisme
- De la IVe à la Ve République
 - La recherche d'un nouveau visage et l'intégration au gaullisme 
- Une cohabitation provisoire. Le MRP dans la majorité du général de Gaulle
La rupture avec le gaullisme
- La querelle européenne
- Le débat institutionnel
- Une image brisée
La fin du MRP
- La désidéologisation du MRP
- La recherche d'une nouvelle image
Conclusion de la première partie

DEUXIÈME PARTIE  LES STRUCTURES DU MRP
CHAPITRE PREMIER. - UN PARTI MINORITAIRE

Une implantation réduite
- Un électorat en déclin
- Une implantation locale insuffisante
- Une représentation parlementaire en diminution
Un électorat catholique et régionalisé
- Un électorat catholique
- Un parti régionalisé ..
Une base sociale hétérogène
- Un électorat socialement diversifié
- Un électorat à prépondérance féminine
CHAPITRE II. - UN APPAREIL RÉDUIT
Le petit nombre des adhérents
- L'organisation locale du MRP
- Les caractéristiques des adhérents MRP
- Fonction des adhérents
Des moyens matériels décroissants
- L'évolution du financement
- Les difficultés de la presse du Mouvement
- La presse sympathisante
Les dirigeants du parti
- Les organes de direction
- La place des parlementaires
- La domination des ministres
CHAPITRE III. - NATURE DU MRP
Le MRP dans le système des partis français
- L'originalité du MRP par rapport aux autres forces politiques
- La place du MRP sur l'échiquier politique
Le MRP et les partis démocrates-chrétiens européens
- Une identification croissante
- Le paradoxe du MRP
Conclusion de la deuxième partie

TROISIÈME PARTIE L'ACTION DU MRP
CHAPITRE PREMIER. - L'INTÉGRATION DU MONDE CATHOLIQUE DANS LE SYSTÈME POLITIQUE

Le MRP comme moyen d'intégration des catholiques dans le système politique
- Le problème de l'intégration des catholiques dans le système politique
- Le MRP, parti des catholiques français ?
- Le relâchement des liens du MRP avec le monde catholique  
La contestation du catholicisme de gauche
- Le gauchissement à l'intérieur de l'Eglise
- L'évolution du syndicalisme chrétien
- L'émergence d'une gauche catholique hostile au MRP
La progression gaulliste et modérée dans le monde catholique
- La place des indépendants et des modérés dans le catholicisme politique
- Le RPF et les catholiques
- Le ralliement de l'électorat catholique au gaullisme sous la Ve République
CHAPITRE II. - LE FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME POLITIQUE
Le tripartisme 1944-1947
- Les débuts du tripartisme avec le général de Gaulle
- Le tripartisme sans le général de Gaulle
Le centrisme 1947-1958
- La Troisième Force 1947-1951
- Un régime sans majorité 1951-1958
L'éloignement du pouvoir sous la Ve République
- La collaboration du MRP avec les gouvernements de la Ve République 1958-1962
- La recherche d'une stratégie de rénovation du système 1962-1967
CHAPITRE III. - LA PARTICIPATION A LA DÉCISION POLITIQUE
 L'échec de la politique institutionnelle du MRP
- La lutte contre le régime d'assemblée
- Les difficultés du régime parlementaire
- Le refus de l'évolution présidentialiste de la Ve République 
Les difficultés de la politique étrangère et coloniale
- Un parti « atlantiste »
- Le parti de l'Europe
- Les contradictions de la politique de décolonisation
Les réalisations de la politique économique et sociale
- Une volonté de modernisation de l'économie française
- La recherche de la démocratie économique
- Les caractéristiques de la politique sociale du MRP
Conclusion de la troisième partie

Conclusion
Sources et bibliographie






LE BLOG
EDITIONS BEAUCHESNE : LE BLOG"

NOUVEAUTÉS
TH n°127 LE DERNIER THÉOLOGIEN ? Théophile Raynaud : Histoire d’une obsolescence

N°65 CHANTER EN EGLISE

05. MÉDAILLES DES ROIS DE FRANCE AU XVIe SIÈCLE : REPRÉSENTATION ET IMAGINAIRE

06. Aux marges du roman antique. Études sur la réception des fringe novels (fictions biographiques et autres « mythistoires ») de la Renaissance à l’époque moderne

TH n°126 MORALES DU CARÊME

LE PÈRE MARIE-BERNARD, SCULPTEUR DE THÉRÈSE

Les Principes fondamentaux de la musique occidentale

LES MESSAGES D’AMOUR DE JÉSUS À GABRIELLE BOSSIS UNE DISCIPLE DE THÉRÈSE.

EPEKTASIS


Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg
RECHERCHE

aide


EN SOUSCRIPTION
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
19 - SUR L’ESPRIT ET L’ESSENCE DU CATHOLICISME (1819)

TH n°128 Les polémiques religieuses du 1er au IVe siècle de notre ère.

Écrits sur la religion

Recherches phénoménologiques

Lectures phénoménologiques Merleau-Ponty, Sartre, Patočka et quelques autres 	Lectures phénoménologiques Merleau-Ponty, Sartre, Patočka et quelques autres

Raisons d’État

Le laboratoire mathématique de NICOLAS DE CUES

L’Évènement (im)Prévisible. Mobilisations politiques et dynamiques religieuses

LES ÉCRITURES DU SAVOIR. Le discours philosophique devant la question du religieux

Hegel ou le Festin de Saturne

HISTOIRE DU PANTHÉON


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE