03. LA DOCTRINE DE L'ISLAM, Editions BEAUCHESNE

03. LA DOCTRINE DE L'ISLAM



03. LA DOCTRINE DE L\'ISLAM
CARRA DE VAUX
EAN/ISBN : 9782701020747
Nb de pages : 320 p
Année : 1909
49.00 €

CARRA DE VAUX Bernard (baron) - Orientaliste et arabisant. Barsur-Aube (Aube) 03.02.1867 -Paris 1953.
Bernard est le petit-fils du philosophe Alexandre François Louis Carra de Vaux et le fils d'Albert, grand voyageur et compagnon de Bougainville. Ancien élève du collège Stanislas, B. Carra de Vaux entre à Polytechnique en 1886. Après avoir été maire de Pansey (Haute-Marne), il est nommé en 1893 professeur de langue et philosophie arabes à l'Institut catholique, puis directeur d'études à la 4e section de l'Ecole des Hautes Etudes. En 1896, il fonde, avec l'abbé Graffin et le marquis de Vogüé, la Revue de l'Orient chrétien et travaille intensément à l'organisation des congrès scientifiques internationaux des catholiques. En 1900, il est probablement le seul catholique à participer à l'organisation du 1er Congrès d'histoire des religions à Paris. Il voyage de nombreuses fois en Asie Mineure, essentiellement en vue de la propagation de l'influence française. Par ses publications, il collabore régulièrement au Journal asiatique, aux Annales de philosophie chrétienne, à la Revue biblique ou au Corpus scriptorum christianorum orientalium. Il fait des études sur Avicenne, sur Ghazzili, traduit de l'arabe de nombreux textes philosophiques et théologiques, publie des livres: Le génie sémitique et le génie aryen dans l'Islam (1897), La doctrine de l'Islam (1909), Les penseurs de l'Islam (1921-1926, en 5 vol), Tableau des races sémitiques (1944). Son œuvre est aujourd'hui passablement dépassée surtout à cause de la découverte et de l'édition de milliers de manuscrits inconnus à son époque en Occident et également en raison de l'évolution de la méthodologie scientifique et du renouvellement de l'investigation anthropologique. Néanmoins son approche de l'Islam, rigoureuse, érudite, chargée de sympathie (parfois quelque peu condescendante) fait de lui un des pionniers, sinon un des fondateurs de l'islamologie moderne.



SOMMAIRE

CHAPITRE PREMIER - L’UNITE DIVINE ET LES RITES DE LA PRIERE
L’acte de foi musulman ; — origine d’Allah ; — le prétendu monothéisme des Sémites ; — influence du désert et de la montagne sur la pensée religieuse — intuition et preuves de Dieu.
Les cinq prières quotidiennes ; — l’appel à la prière ; — les ablutions ; — la Kiblah ; — rites de la prière ; — la prière solennelle et le prône du vendredi ; — prières spéciales à divers cas

CHAPITRE II - LA VIE FUTURE
Le dogme de la Résurrection ; — le jugement dernier ; — les preuves de l’immortalité de l’âme ; — la non-éternité des peines ; — comment Dieu sera vu dans l’autre monde ; — funérailles musulmanes ; — deuil modéré ; — l’interrogatoire dans la tombe ; — le châtiment du tombeau.
Descriptions de l’autre monde ; — la nuit de l’ascension de Mahomet ; — l’enfer conçu comme monstre ; — les cercles de l’enfer ; — le pont ; — l’arâf ; — le paradis

CHAPITRE III - LE FATALISME
Deux espèces de fatalisme. — Le fatalisme moral ; — la question ne se pose pas tout à fait de même que dans le christianisme ; — passages du Coran qui paraissent exprimer le fatalisme ; — cette interprétation rejetée par les théologiens.
Le fatalisme physique dans l’antiquité et dans l’islam

CHAPITRE IV - L’AUMONE. — LEGENDES MUSULMANES SUR JESUS ET MARIE
Le précepte de l’aumône ; sa signification religieuse et politique. — La dime. — Défense du prêt à intérêt. — L’hospitalité. — Œuvres d’hospitalisation.
Jésus et Marie dans le Coran et les commentaires. — L’annonciation ; — miracles de Jésus ; — sa passion niée ; — respect des Musulmans pour l’Evangile

CHAPITRE V - LE PELERINAGE
Caractère obligatoire du pèlerinage musulman ; — Lieux saints, centres de nations ; — pas de grand culte à La Mecque ; — légendes bibliques.
Description du pèlerinage : dates ; costume ; routes ; la mosquée sainte ; le Kaabah ; — le puits de Zemzem ; — la visite au mont Arafat ; — les sacrifices à Mina.
Impression générale. — Le chemin de fer de La Mecque

CHAPITRE VI - LE PRECEPTE DE LA GUERRE SAINTE
La conception religieuse de l’islam est guerrière ; — elle est même conquérante. — Apostolat par la conquête ; droit d’attaque.
Le service militaire conçu comme devoir religieux ; — haute situation des guerriers dans l’islam ; — les martyrs ; — le devoir d’étudier l’art militaire.
Opinions sur la tolérance musulmane ; — selon la plus pure doctrine, cette tolérance ne peut être que précaire. — Danger de vouloir prouver Dieu par les armes

CHAPITRE VII - SITUATION DE LA FEMME
La polygamie ; — comment la loi musulmane cherche à parer aux inconvénients de la polygamie ; — la répudiation.
Le harem et le voile ; — entraves apportées au travail de la femme ; — infériorité de ses droits civils. Femmes remarquables de l’islam.
Une réforme de statut de la femme est-elle compatible avec la doctrine coranique ?

CHAPITRE VIII - L’ENFANT ET L’EDUCATION
L’ancien islamisme a porté peu d’intérêt à l’éducation. — Une enfance arabe ; fêtes de famille ; — circoncision ; — respect des parents. — Ecole musulmane populaire.
L’enseignement supérieur ancien ; — les universités ; — les savants voyageurs.
Progrès de l’enseignement à l’époque contemporaine en Turquie, en Egypte et en Algérie. — Comment la doctrine musulmane envisage la science…

CHAPITRE IX - LA MYSTIQUE
La tendance au mysticisme très fréquente en Orient.
– Le mysticisme musulman ne vient pas du Coran ;
– Il est surajouté à la doctrine coranique. — Les premiers soufis ont eu des maîtres chrétiens.
Mystiques célèbres de l’islam. — Faits psychiques.
La doctrine mystique de l’islam comparée à celle du christianisme. — Dangers du mysticisme musulman pour les intellectuels et pour le peuple

CHAPITRE X - L’AVENIR DE L’ISLAM
Comment l’islam concevait autrefois son avenir ; — progression prophétique avant Mahomet ; — fixité religieuse après Mahomet ; — la théorie mahdiste.
L’idée d’évolution s’introduit dans l’islam. — Faible probabilité des grands mouvements panislamistes. — L’évolution de l’islam dans plusieurs contrées. — Sympathie due aux Musulmans libéraux

NOTES DIVERSES
Bibliographie générale. — Minarets. Cloches. — Musique. — Peinture. — Fatalisme. Providence. — Prêt à intérêt. — Impôts. — Calendrier. — Fêtes. — Jeûne. — Vin. — Clergé. — Rites. — Lois militaires. Orphelins. — Education en Tunisie. — Médecine. — Libéralisme en Turquie. — Chrétientés orientales






LE BLOG
EDITIONS BEAUCHESNE : LE BLOG"

NOUVEAUTÉS
N°65 CHANTER EN EGLISE

05. MÉDAILLES DES ROIS DE FRANCE AU XVIe SIÈCLE : REPRÉSENTATION ET IMAGINAIRE

06. Aux marges du roman antique. Études sur la réception des fringe novels (fictions biographiques et autres « mythistoires ») de la Renaissance à l’époque moderne

TH n°126 MORALES DU CARÊME

LE PÈRE MARIE-BERNARD, SCULPTEUR DE THÉRÈSE

Les Principes fondamentaux de la musique occidentale

LES MESSAGES D’AMOUR DE JÉSUS À GABRIELLE BOSSIS UNE DISCIPLE DE THÉRÈSE.

EPEKTASIS


Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg
RECHERCHE

aide


EN SOUSCRIPTION
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
TH n°127 LE DERNIER THÉOLOGIEN ? Théophile Raynaud : Histoire d’une obsolescence

19 - SUR L’ESPRIT ET L’ESSENCE DU CATHOLICISME (1819)

TH n°128 Les polémiques religieuses du 1er au IVe siècle de notre ère.

Écrits sur la religion

Recherches phénoménologiques

Lectures phénoménologiques Merleau-Ponty, Sartre, Patočka et quelques autres 	Lectures phénoménologiques Merleau-Ponty, Sartre, Patočka et quelques autres

Raisons d’État

Le laboratoire mathématique de NICOLAS DE CUES

L’Évènement (im)Prévisible. Mobilisations politiques et dynamiques religieuses

LES ÉCRITURES DU SAVOIR. Le discours philosophique devant la question du religieux

Hegel ou le Festin de Saturne

HISTOIRE DU PANTHÉON



SYNTHÈSE DOGMATIQUE