BB n°07 LA RELIGION POPULAIRE EN PROVENCE ORIENTALE AU XVIIIè SIECLE, Editions BEAUCHESNE

BB n°07 LA RELIGION POPULAIRE EN PROVENCE ORIENTALE AU XVIIIè SIECLE



BB n°07 LA RELIGION POPULAIRE EN PROVENCE ORIENTALE AU XVIIIè SIECLE
M.-H. FROESCHLE-CHOPARD
EAN/ISBN : 9782701002217
Nb de pages : 322 p
Année : 1980
29.00 €
Recherche

Cet ouvrage se propose d’analyser la culture religieuse populaire à partir d’une région donnée : la Provence orientale.
Procédant par touches successives à travers l’étude des lieux de culte et de leur iconographie, des confréries et des coutumes, l’ouvrage définit une culture religieuse qui n’apparaît pas simplement comme une résistance des populations à une religion imposée par les autorités ecclésiastiques. C’est une culture capable, certes, de véhiculer des revendications latentes, mais aussi d’investir et de transformer le message nouveau défini après le concile de Trente pour le ramener à soi.
Marie-Hélène Froeschlé-Chopard a mené cette analyse dans la région de Vence et de Grasse. qui jouit d’un riche patrimoine religieux -en particulier les tableaux et les retables conservés à l’intérieur des églises et de nombreux documents laissés par des générations d’évêques réformateurs qui tentent d’imposer le modèle défini par la Réforme catholique de l’époque moderne sur une société religieuse profondément enracinée depuis des siècles.
Iconographie et manuscrits permettent ainsi, comme l’écrit Alphonse Dupront dans sa longue préface, de retracer les contours de l’espace sacré, réalité fondamentale bien que profondément enfouie et souvent ignorée de la société qui la vit, de reconstituer ce tout inextricable que forment religion du peuple et religion de l’élite, et de saisir l’aveu d’une tension plus ou moins conflictuelle entre deux cultures.
On parle beaucoup aujourd’hui de déchristianisation. Pour impropre et équivoque que soit le mot, on peut se demander si les réalités humaines et sociales qu’il entend représenter ne procèdent pas de certaines ruptures inconsciemment vécues comme un triomphe de la modernité sur des millénaires d’histoire. L’étude de Madame Froeschlé-Chopard conduit à cette interrogation : ce n’est pas le moindre de ses mérites, non plus que le moins utile de ses services pour notre conscience d’un « actuel », héritier de toute cette histoire
. Alphonse Dupront

Ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de Fontenay-aux-Roses, Marie-Hélène Froeschlé-Chopard est directeur de recherches au CNRS. (h.) et membre du Centre de Recherches Historiques (EHESS). Elle a publié plusieurs autres ouvrages dont Atlas de la Réforme pastorale en France de 1550 à 1790 (avec Michel Froeschlé, préface de Marc Venard), Paris, CNRS, 1986 ; Espace et sacré en Provence (XVIe-XXe siècle). Cultes, Images, Confréries, Paris, 1994 ; Les ordres religieux et leurs livres à l’époque moderne (avec Bernard Dompnier), Clermont-Ferrand, 2000 : Itinéraires pèlerins de l’ancienne Provence, Marseille, 2002 ; Dieu pour tous et Dieu pour soi. Histoire des confréries et de leurs images à l’époque moderne, (préface de Marc Venard), Paris, 2006.



SOMMAIRE

Préface d’Alphonse Dupront
Introduction

Première Partie L'UNIVERS DU SACRÉ
Chapitre I. Le choix de l'ensemble des protecteurs
Chapitre II. Organisation de l'univers sacré
Chapitre III. Décor et iconographie des « anciennes » dévotions
Chapitre IV. Décor et iconographie des « nouvelles » dévotions
Chapitre V. Décor et iconographie du maître-autel
Conclusion de la première partie

Deuxième Partie ÉTUDE DES CONFRÉRIES
Chapitre I. L'idéal de l'évêque ou la confrérie-type
Chapitre II. Confréries et lieux de culte
Chapitre III. Recteurs et confrères
Chapitre IV. Les confréries et leurs statuts
Chapitre V. Les comptes ou la vie des confréries
Conclusion de la deuxième partie

Troisième Partie LES DIFFÉRENTS DEGRÉS DE DÉVOTION POPULAIRE
Chapitre I. Le peuple selon la religion légale
Chapitre II. La dévotion du peuple à travers les confréries luminaires
Chapitre III. La dévotion des pénitents
Chapitre IV. La dévotion de l’ensemble du peuple
Conclusion de la troisième partie.
Conclusion générale

Bibliographie
Annexes






LE BLOG
EDITIONS BEAUCHESNE : LE BLOG"

NOUVEAUTÉS
TH n°127 LE DERNIER THÉOLOGIEN ? Théophile Raynaud : Histoire d’une obsolescence

N°65 CHANTER EN EGLISE

05. MÉDAILLES DES ROIS DE FRANCE AU XVIe SIÈCLE : REPRÉSENTATION ET IMAGINAIRE

06. Aux marges du roman antique. Études sur la réception des fringe novels (fictions biographiques et autres « mythistoires ») de la Renaissance à l’époque moderne

TH n°126 MORALES DU CARÊME

LE PÈRE MARIE-BERNARD, SCULPTEUR DE THÉRÈSE

Les Principes fondamentaux de la musique occidentale

LES MESSAGES D’AMOUR DE JÉSUS À GABRIELLE BOSSIS UNE DISCIPLE DE THÉRÈSE.

EPEKTASIS


Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg
RECHERCHE

aide


EN SOUSCRIPTION
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
19 - SUR L’ESPRIT ET L’ESSENCE DU CATHOLICISME (1819)

TH n°128 Les polémiques religieuses du 1er au IVe siècle de notre ère.

Écrits sur la religion

Recherches phénoménologiques

Lectures phénoménologiques Merleau-Ponty, Sartre, Patočka et quelques autres 	Lectures phénoménologiques Merleau-Ponty, Sartre, Patočka et quelques autres

Raisons d’État

Le laboratoire mathématique de NICOLAS DE CUES

L’Évènement (im)Prévisible. Mobilisations politiques et dynamiques religieuses

LES ÉCRITURES DU SAVOIR. Le discours philosophique devant la question du religieux

Hegel ou le Festin de Saturne

HISTOIRE DU PANTHÉON


L'Education Musicale


SYNTHÈSE DOGMATIQUE