13. UNITE ET RÉFORME. Dix opuscules ecclésiologiques de Nicolas de Cues, Editions BEAUCHESNE

13. UNITE ET RÉFORME. Dix opuscules ecclésiologiques de Nicolas de Cues



13. UNITE ET RÉFORME. Dix opuscules ecclésiologiques de Nicolas de Cues
Hubert VALLET

EAN/ISBN : 9782701016023
Nb de pages : 400 p
Année : 2015
36.00€

Philosophe allemand du xve siècle, Nicolas de Cues fut aussi un théologien, serviteur actif de l’Église catholique. Docteur en droit, ayant pris part au concile de Bâle, il devint légat, cardinal, évêque et vicaire général de Rome. Ce sont ses actes et écrits ecclésiologiques, datant essentiellement de 1432 à 1442, qui le firent connaître.
Pourtant, mis à part La Concordance catholique (1433-34), ceux-ci sont restés largement méconnus. La plupart ne sont pas même intégrés à l’édition scientifique de Heidelberg (1932-2011). Cette anthologie d’une dizaine de textes comble cette lacune. Ils sont caractéristiques de la volonté de Nicolas de Cues de promouvoir la nécessaire réforme de l’Église, dans l’unité, à une époque marquée par la déchirure : grand schisme d’Occident, schisme de Trèves, conflit avec les Hussites, conflit entre l’assemblée conciliaire et le pape Eugène IV, nouveau schisme d’Occident avec l’élection de Félix V...
L’ecclésiologie cusaine s’est élaborée au contact de cette menace constante, et pour y répondre. En historien, en juriste et en politique, Nicolas de Cues défend que rien ne peut être préféré à l ́unité de l’Église, qui en est l’essence même. Ce doit être le critère de toutes les décisions. C’est elle qui nécessite toute réforme. Elle constitue certes une donnée religieuse et œcuménique, mais elle est aussi un problème politique, dont l’empereur chrétien est responsable. Et si, à l’époque de La Concordance catholique, le pontife romain ne paraît plus indispensable pour la garantir – l’empereur ou le concile pouvant également la défendre –, il n’en sera bientôt plus de même : l’empereur Sigismond meurt en 1437, le concile de Bâle se discrédite... Dès lors, le pontife romain devient à nouveau le seul centre d’unité possible.
Héritier de nombreuses traditions chrétiennes, Nicolas de Cues convoque alors, sans vaine archéologie, les mêmes références pour défendre des positions différentes, en apparence seulement contradictoires. S’attachant aussi bien aux conciles du IVe au IXe siècle qu’à la science canonique de la fin du Moyen Âge, aussi volontiers à Cyprien et au Pseudo-Denys qu’à Léon IX et à Zabarella, il promeut une Église imprégnée de concordance entre le pouvoir politique et le pouvoir religieux, où le pape et les évêques porteraient la responsabilité de l’unité et de la réforme.
Le traducteur, le P. Hubert Vallet, est ingénieur (ESTP) et docteur en théologie de l’Institut catholique de Paris, où il a soutenu une thèse sur l’ecclésiologie cusaine. Après avoir été enseignant à l’École cathédrale de Paris et recteur du Sacré-Cœur de Montmartre, il est aujourd’hui, à Nantes, curé de la paroisse Saint-Jean-Paul-II et enseignant en ecclésiologie au Séminaire Saint-Jean.



SOMMAIRE

Introduction

La hantise de l’unité

Pour la réforme

Un tournant dans la vie et dans l’ecclésiologie de Nicolas de Cues

Partie I. – Période bâloise (1432-1434)

Chapitre 1. – Le schisme de Trêves
Opuscule 1. Avisamentum
Chapitre 2. – Le débat avec les Hussites
Opuscule 2. De usu communionis
Chapitre 3. – Le conflit entre le concile de Bâle et le pape Eugène IV
3.1. La question de la clausula irritans
Opuscule 3. De maioritate auctoritatis
3.2. La question de la présidence du concile
Opuscule 4. De auctoritate praesidendi

Partie II. – Relecture des conciles de Bale et de Constance (1432-1434)

Chapitre 1. – Les lettres
Opuscule 5. Lettre à Thomas Ebendorfer
Chapitre 2. – Les traités
Opuscule 6. Dialogus
Chapitre 3. – Participations aux diètes impériales
Opuscule 7. Discours à la diète de Francfort

Partie III. – Ecclésiologies

Chapitre 1. – Ecclésiologie mystique
Opuscule 8. Sermon XXI, Intrantes domum…
Chapitre 2. – Ecclésiologie théologique
Opuscule 9. Lettre à un couvent de Chartreux
Chapitre 3. – Ecclesiologie philosophique
Opuscule 10. Lettre à Rodrigue de Arevalo

Bibliographie

Index des notions

Index des noms





LE BLOG
EDITIONS BEAUCHESNE : LE BLOG"

NOUVEAUTES
GERARD LEBRUN PHILOSOPHE

PASCAL. TOURS, DÉTOURS ET RETOURNEMENTS

LES PRINCIPES METHODOLOGIQUES

ANTIJUDAÏSME DES PERES

Une passion après AUSCHWITZ ?

QUARANTE TROIS CHANTS

J'AI CONSTRUIT LA TOUR EN FER

BAC 2017

LA FIGURE DU CHRIST EN CHARTREUSE

FRANCHE COMTE

HUMILITE CHEZ LES MYSTIQUES RHENANS ET NICOLAS DE CUES


Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg
EN SOUSCRIPTION
DS

LE COMPLEMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
EDITION EN LIGNE



MAURICE MARTENOT, LUTHIER DE L’ÉLECTRONIQUE


EN PREPARATION
Les Principes fondamentaux de la musique occidentale

Les femmes dans Le Cloître et La Lecture

LES MESSAGES D’AMOUR DE JÉSUS À GABRIELLE BOSSIS UNE DISCIPLE DE THÉRÈSE.

PEINDRE LA MUSIQUE