N°61 DE L'UTILITÉ DES VERTUS. Éthique et alliance, Editions BEAUCHESNE

N°61 DE L'UTILITÉ DES VERTUS. Éthique et alliance

Recensions (6)

N°61 DE L\'UTILITÉ DES VERTUS. Éthique et alliance
Laurent SENTIS

EAN/ISBN : 9782701014524
Nb de pages : 403 p
Année : 2004
26.00€

La vertu n'est pas un luxe réservé à quelques nostalgiques d'une époque à jamais révolue mais l'adaptation de l'homme à une alliance, c'est-à-dire cette nouvelle communauté réelle ou idéale, concrète ou abstraite, en laquelle nous pouvons trouver notre identité et développer notre liberté. " Rien n'est plus utile à l'homme ", disait l'auteur du livre de la sagesse. Dans la mesure où une telle perspective permet de situer convenablement la diversité des systématisations éthiques, il convient de relire la théologie morale classique en se demandant à quelle structure d'alliance elle se réfère. L'étude de cette question implique une attention très spéciale à saint Thomas d'Aquin puisque cet auteur est à la fois celui qui récapitule la tradition antérieure et celui qui, par la distinction de la loi naturelle et de la loi évangélique, oriente le cadre de pensée ultérieur. La première partie de cet ouvrage (Sources) fait l'inventaire raisonné des sources historiques de la morale thomiste. La deuxième partie (Développement) analyse, interprète, actualise la pensée de saint Thomas d'Aquin. La troisième partie (Discussion) a pour tâche de vérifier la fécondité de cette actualisation en montrant comment la théologie ainsi esquissée permet d'entrer dans un dialogue bienveillant et critique avec les recherches philosophiques contemporaines qui, loin de se détourner de la question des vertus, lui redonnent, au contraire, un nouveau souffle.