PROCESSUS DE LEGITIMATION ENTRE POLITIQUE ET RELIGION, Editions BEAUCHESNE

PROCESSUS DE LEGITIMATION ENTRE POLITIQUE ET RELIGION



PROCESSUS DE LEGITIMATION ENTRE POLITIQUE ET RELIGION
Silvia MANCINI, Raphaël ROUSSELEAU (sous la direction de)
EAN/ISBN : 9782701022321
Nb de pages : 400
34.00 €


L’actualité oblige à prendre acte d’un lien constitutif entre politique et religion, souvent sous-estimé par la recherche, à l’encontre d’une tendance moderne dissociant a priori le po- litique et le religieux, et loin de l’idée que le religieux partici- perait d’une temporalité différente de celle des autres institu- tions culturelles : technologie, science, organisation sociale, politique, rapport de production, droit.

Nous proposons ici de revenir sur l’articulation du politique et du religieux en interrogeant les pratiques, les codes sym- boliques, les rhétoriques, les dispositifs liturgiques, les topoï argumentatifs, les cadres socioculturels de l’imaginaire qui informent les prises de pouvoir et son maintien. Pour chaque dossier, le religieux sera envisagé en termes de fonctions : mythico-fondatrice ou légitimante, rituelle, sacralisante ou de consécration.

L’ouvrage s’ouvre sur une mise au point concernant les « religions du politique » (Emilio Gentile), avant d’examiner les cas du national-socialisme, de la Cuba contemporaine et de l’Inde coloniale.

Un deuxième groupe de contributions explore les logiques discursives du monothéisme biblique et ses persistances, puis des innovations religieuses en Afrique (mourridisme au Séné- gal, kimbanguisme au Congo) et en Chine (mettant en pers- pective la thèse de Gentile au sujet de Mao).

Les perspectives utopiques ou cosmopolitiques constituent un dernier ensemble : messianismes latino-américains, dis- cours politico-utopiques renvoyant à la Terre-mère, parallèles entre discours écologistes et religieux, emprunts de l’OMS aux cosmovisions indigènes, questionnements conjoints de la théologie de la libération, du symbolisme catholique et des cultes d’origine africaine au Brésil, l’identité nationale israé- lienne dans son lien au judaïsme, la complexe différenciation de sphères politique et religieuse au Tibet.

Ont participé à cet ouvrage : Emilio Gentile, Johann Cha- poutot, Silvia Mancini, Raphaël Rousseleau, Nicola Gasbarro, Georges Corm, Jean-Pierre Dozon, Joël Thoraval, Pauline Guedj, Antoinette Molinié, Alexis Martig, Arturo Gutiérrez del Ángel, Jean Chamel, Vinciane Constantin, Valentine Clémence, Frédéric Richard, Lilia Oliveira.

 


SOMMAIRE

Silvia Mancini et Raphaël Rouseleau : Introduction

I. Les religions du politique : Sacralisation, ritualisation et dispositifs symboliques
Emilio Gentile : Les visages religieux de la politique séculière
Johann Chapoutot : Le deuil, la race et le Reich. Le nazisme fut-il une Ersatzreligion ?
Silvia Mancini : Leviers symboliques et stratégies politiques face au soi-disant réveil religieux dans l’ex-athée République Socialiste de Cuba
  1. Cuba à l’époque de son supposé réveil religieux
  2. Religion et politique en contexte révolutionnaire
  3. La spécificité du cas cubain
  4. Pédagogie civile et création individuelle comme antidotes à l’aliénation capitaliste
  5. La Vierge de la Caridad del Cobre entre universalisme et nationalisme révolutionnaire
  6. Conclusion : logique excluant du fondement versus orthopratique de l’inclusion politique
Raphaël Rousseleau : D’une épopée hindoue à un roman historique indien. Traduction-construction  
  d’une modernité nationaliste
  1. Contexte de l’œuvre et de l’auteur
  2. Le roman et deux lectures possibles
  3. La modernité de Bankim et de la Mère Inde
  4. Conclusion : imaginaire national et territorialisation des identités

II. La politique des religions : Ressorts et usages socio-politiques du religieux
Nicola Gasbarro : Un Dieu jaloux, exclusif et exigeant : la formation royale et le développement culturel du monothéisme. L’origine du fondamentalisme de la pensée
Georges Corm : L’impact de l’archétype biblique sur les formes de pensée politique moderne. Le contexte historique du retour du religieux dans le monde post-moderne
  1. La théorie du désenchantement du monde et le jeu complexe des monothéismes
  2. Les manifestations de la permanence d’un archétype biblique
  3. Les origines de la politisation des communautés religieuses et ethniques
  4. Notre laïcité monothéiste ne fait pas disparaître la permanence de l’archétype biblique
  5. La permanence de l’archétype entraîne une application à géométrie variable du droit international

Jean-Pierre Dozon : Les ressorts politiques des innovations religieuses en Afrique sub-saharienne. Deux cas exemplaires au Sénégal et en République Démocratique du Congo.

Joël Thoraval : Le Ciel et la Terre, le Souverain, les ancêtres et les maîtres. Quelques remarques sur   le politico-religieux aujourd’hui en Chine
  1. Gentile et l’espace comparatiste
  2. Quelles religions de la politique en Chine ?
  3. Un exemple : les destins multiples du confucianisme populaire
  4. Un culte oublié : Ciel et Terre, souverain, ancêtres et maîtres
  5. Cosmologie et lieu du politique
  6. Un culte de l’État ? La réponse des philosophes
  7. Les ambivalences du comportement populaire
  8. L’État communiste : la problématique sécularisation
  9. Cultes d’État modernes et cosmologie ancienne
  10. Conclusion

III. Nouvelles trajectoires entre religieux et politique
Pauline Guedj : Nationalisme culturel, religion et New Age aux États-Unis. Notes sur deux organisations kémétiques
  1. La Smai Tawi Ankh Ascension Renaissance
  2. Devenir égyptien aux États-Unis
  3. La société d’Ausar Auset
  4. Les credos de l’Ausar Auset Society
  5. Du panafricanisme au New Age
  6. Conclusion
Antoinette Molinié : Le messianisme andin dans l’ordre libéral : la mondialisation de la tradition
  1. Le messianisme andin
  2. Le néo-incaïsme et ses formes politiques contemporaines
  3. L’Inca authentique du culte solaire
  4. Le président de la République en Inca
  5. À la recherche de l’Inca global : l’Internationale inca
  6. Du culte de la Pachamama indienne au pachamamisme écologique et politique
  7. Conclusion
Alexis Martig : Dignité, luttes sociales et religion au Brésil : réflexions sur l’actualité de la théologie de la libération
  1. De la théologie de la libération au Brésil : entre exégèse biblique et analyse marxiste
  2. La question de la terre au Brésil : inégalité, droits et subalternité
  3. La lutte pour la dignité et la justice sociale du MST : entre marxisme et messianisme
  4. La dignité dans le discours de la CPT et son engagement contre le « travail rural esclave »
  5. « Restaurer les droits, c’est restaurer la dignité »
  6. Ouverture
Arturo Gutiérrez Del Ángel : Sous les pierres brulantes du désert, la terre sacrée des Huichols. Écosysteme cosmique et politique indigène vs économie d'exploitation minière
  1. Introduction
  2. Les lieux et leur valeur
  3. Les Wixaritari et leur écovision politique
  4. La route de pèlerinage et ses portes
  5. Les bandes de pèlerins : xukuri’+kate ou jicareros, porteurs de calebasse
  6. Wirikuta en tant que territoire du cœur ou espace vécu
  7. La place de Wirikuta dans le modèle cosmologique
  8. Normes coutumières
  9. Wirikuta en tant que lieu ancestral sacré
  10. Wirikuta : un lieu à protéger pour le monde
  11. Le cri de ceux que l’on fait taire : le droit à la consultation
  12. Simulacre démasqué de l’État et des compagnies minières

IV. Au-delà des États et des Églises : utopies, messianismes et cosmopolitiques
Jean Chamel : Visions du monde des écologistes catastrophistes : entre attente de la fin d’un monde et retrait hors du monde
  1. Introduction
  2. L’écologisme de la catastrophe
  3. L’écologisme catastrophiste comme mouvement protestataire
  4. Visions du monde et de sa fin : quelle apocalyptique écologique ?
  5. Spiritualité, visions globales et retrait hors du monde
  6. Conclusion
Vinciane Constantin : Spiritualité et Peuples autochtones : une relation évidente ? Éclairages sur une construction onusienne
  1. La construction d’un dénominateur commun
  2. Le concept onusien de cosmovision autochtone
  3. La cosmovision autochtone à l’épreuve du terrain
  4. Conclusion
Frédéric Richard : Le gouvernement tibétain en exil : théocratie ou démocratie séculière ?
  1. Définition : théocratie et régime clérical
  2. Le cas du Dalaï-lama : titre, institution, couple mondain-ultramondain
  3. Institutions et finalités politiques versus monastiques
  4. L’application d’un ancien idéal impérial
  5. Modernisation, sécularisation, re-religionisation
  6. Conclusion
Valentine Clémence : L’identité nationale au prisme du judaïsme
  1. Qui est juif ?
  2. Présentation de la controverse
  3. Classifications de l’état civil israélien
  4. Un héritage juridique impérial et colonial
  5. Influence de la tradition juive dans les structures de l’État d’Israël
  6. Le contenu des lettres
  7. Première tendance : maintien d’une identité juive traditionnelle au sein du nouvel État
  8. Deuxième tendance : nationalisation de l’identité traditionnelle
  9. Troisième tendance : modèle laïc confronté à la tradition collective
Lilia Oliveira : Le Sacré et le Politique chez Glauber Rocha
Liste des auteurs



EN SOUSCRIPTION
DS

LE COMPLEMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
EDITION EN LIGNE



MAURICE MARTENOT, LUTHIER DE L’ÉLECTRONIQUE


EN PREPARATION
TH n°127 LE DERNIER THÉOLOGIEN ? Théophile Raynaud : Histoire d’une obsolescence

BAC 2018. LE LIVRET DU CANDIDAT
À paraître le 1er octobre, réservez votre exemplaire dès maintenant.

19 - SUR L’ESPRIT ET L’ESSENCE DU CATHOLICISME (1819)

LA CONSTRUCTION D’UNE POLITIQUE SPATIALE EN FRANCE

Les Principes fondamentaux de la musique occidentale

Les femmes dans Le Cloître et La Lecture

PEINDRE LA MUSIQUE