01. LA RELIGION OU LE PAGANISME DES MARQUISIENS, Editions BEAUCHESNE

01. LA RELIGION OU LE PAGANISME DES MARQUISIENS



01. LA RELIGION OU LE PAGANISME DES MARQUISIENS
Siméon DELMAS

EAN/ISBN : 9782701021171
Nb de pages : 210 p
Année : 1927
39.00 €

Le Picpucien Siméon Delmas (1862-1939), partit en Océanie en 1886. Il fut affecté au vicariat apostolique des îles Marquises où, jeune missionnaire, il reçut R.-L. Stevenson. Il résida principalement à Ua Pou et, à partir de 1908, à Nuku-Hiva. C'est dans cette dernière île qu'il mourut, à Taiohae, après un séjour de 53 ans dans l'archipel, séjour coupé par un seul retour en Europe. Bien connu de tous les voyageurs qui faisaient escale aux Marquises et y visitaient son installation assez rudimentaire, le Père Delmas était également en relations avec tous les botanistes, zoologistes et conquiliologistes du monde qui cherchaient à se documenter sur les Marquises. Ces savants lui ont marqué leur reconnaissance en gratifiant de sonnom certaines espèces nouvelles. Il avait publié en 1927, La religion ou le paganisme des Marquisiens et, en 1929, un Essai d'histoire de la mission des îles Marquises jusqu'en 1881, deux études fort importantes et qui resteront essentielles sur les sujets abordés. Il était très préoccupé par la dépopulation des Marquises et a dû laisser de nombreuses notes sur ce sujet qu'il avait travaillé toute sa vie. A un correspondant qui lui faisait tenir des livres ventant l'Océanie, il répliquait : « Je meurs de chagrin de lire l'enchantement de nos îles, et de voir la mort qui y règne, et l'insouciance de ceux qui n'en sentent pas les raisons… ». Mais s'il y avait dans le Père Delmas un homme de science, il était par-dessus tout un missionnaire. C'est pour ses indigènes qu'avec des moyens de fortune — limographe ou machine à ronéotyper — il rédigea et composa une infinité de tracts, de plaquettes, d'almanachs et même une petite revue, Te Kééé Kiritiano, le Messager chrétien, qu'il lança en 1908. Quel bibliophile a jamais songé à recueillir cette littérature, dernier vestige linguistique d'une population en voie de disparition ? C'est par ce même procédé rudimentaire qu'il avait publié, en 1927, des Notes sur quelques coquillages des îles Marquises. Journal de la société des Océanistes.


Version numérique distribuée par Numilog


SOMMAIRE

PRÉFACE
INTRODUCTION
DEUX MOTS DE GÉOGRAPHIE

PREMIÈRE PARTIE. - Dogme.
CHAP. I. - Le ciel et l'enfer. - Notions générales
CHAP. II. - Des dieux du ciel et des prédestinés
CHAP. III. - Des dieux secondaires
CHAP. IV. De l'homme et de la création.
-
Généalogies: groupe N.-O. ; groupe S.-E. ; Taïpi.
CHAP. V. - Des dieux secondaires (suite) et créations diverses
I. Dieux de la terre - II. Dieux des chefs - III. Dieux des prêtres et des prêtresses – IV. Dieux des guerriers,- V. Dieux des arts - VI. Dieux de la médecine et de la chirurgie - Maladies aux Marquises - VII. Dieux de la culture - VIII. Dieux des jeux - IX. Dieux malfaisants - X. Dieux de la cruauté - XI. Dieux des maléfices - XII. Dieux des vices - XIII. Divers autres dieux - XIV. Dieux des mers
CHAP. VI. -- L'enfer. - Dieux des enfers

DEUXIÈME PARTIE. - Morale.
CHAP. I. -
Morale et Providence
CHAP. II. -
Principe du culte
CHAP. III. - Du tapu

TROISIÈME PARTIE - Culte.
CHAP. I.- Des prÊtres(Te tau taua).
I. Taua de 1er ordre ou grands-prètres - II. Les mon et les tapu oko (serviteurs des prêtres) - III. Tuhuka ooko (bardes) - IV. Taua de second ordre ; Taua arrachant les dieux ; Taua faisant rentrer l'âme dans le corps des malades ; Taua Consulteur des dieux ; Taua amo (qui porte les dieux); Taua tiha ipu, umoko (qui écrase l'âme) ; Taua nani kaha (de l'envoutement) ; Taua kaukau (du bain) ; Tuhuka veine hae, dieu des revenants ; Recrutement sacerdotal ; Tuttt, neo (fous furieux)
CHAP. II. - Matériel du culte, lieux où il se célébrait ET préséance sur les lieux publics
I. Koika, places publiques - II. Meae (pavé sacré, autel des dieux) - III. Ahu, et IV. Tokaï (autres lieux sacrés) - V. Préséance sur les lieux publics (Tuhuka)
CHAP. III. - Peuples, places publiques, mede, dieux des mede, tokai, dieux et tapu particuliers à chaque vallée
- Nukuhiva - Hivaoa - Tahuata
CHAP. IV. - Diverses fêtes .
I.. Fête des poissons - Note sur le kava - II. Fiançailles et mariages - III. Adoption - IV. Maladie, mort et deuil - Chant dit haaneinei (lamentations) -V. Funérailles des grands-prêtres  - VI. Te koika vaihopu (la grande fête) - VII. Koika haka hiti (fête du défi)
CHAP. V. - Pratiques religieuses privées
I. Auscultation des malades par la peur
II. Accouchement laborieux, Tama hanau koae - III. Maux aux seins, u kokoti - IV. Mata tutu (mal d'yeux) - V. Pou hatikau ou Tiatiaa puta kuhanea (prospérité du poulailler) - VI. Kuhane puaka (id. à la porcherie)
CHAP. VI. - Des maléfices et autres pratiques religieuses
I. Eo hemo, - Ehi vahi (coco fendu) - II. Kaha (envoûtement) - III. Taotao te kaha (le feu du kaha) - IV. Kopu ehu, anti-kaha (coliques mystérieuses et leur remède) - Le nombre « sept » -V. Unuka, Utuka (offrande maléfique) - VI. Umuko (contre les voleurs de cochons) - VII. Vai au tao (à la vue de l'eau) - VIII. Niu vahi (maléfice local) - IX. Tiau hanaua (contre les femmes enceintes) - X. Naue heaka (ombres de la victime et du meurtrier) - XI. Evocation démoniaque - XII. Vaitoto (eau ensorcelée par le sang des vaincus) - XIII. Haika toto (le remède du sang)
CHAP. VII. - Des guerres
I. Distribution du pays par régions belligérantes - II. Diverses cérémonies de guerre
CHAP. VIII. - Des victimes humaines
I. Victimes pour les dieux - II. Victimes pour les hommes
CHAP. IX. - Cérémonies des victimes humaines
Texte du haihai heaka : chant du sacrifice

I. Particularités du haihai heaka sur le meae - II. Quelques exemples de sacrifices humains - III. Tapu pendant le haihai heaka - IV. Koopeka kaahu ahi ou visite à la victime
CHAP. X
CHAP. X. - De l'anthropophagie.

Fin de l'anthropophagie aux Marquises
CHAP. XI. - De l'origine de l'anthropophagie.
CHAP. XII. - Le Tatouage.
I. Ce que c'est - II. Sa forme - III. Obligation et variétés du tatouage - IV. Comment on opérait - V. Origine et but du tatouage - VI. Moralité et superstition. (Attitude des missionnaires et de l'autorité civile)
CHAP. XIII. - Danses, chants et musique

EPILOGUE

LISTE DES GRAVURES





LE BLOG
EDITIONS BEAUCHESNE : LE BLOG"

NOUVEAUTES
Une passion après AUSCHWITZ ?

QUARANTE TROIS CHANTS

CROIRE ET PARTICIPER

J'AI CONSTRUIT LA TOUR EN FER

BAC 2017

LA FIGURE DU CHRIST EN CHARTREUSE

LES NOUVELLES ECCLESIASTIQUES

FRANCHE COMTE

HUMILITE CHEZ LES MYSTIQUES RHENANS ET NICOLAS DE CUES

PASCHA NOSTRUM CHRISTUS


Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg