02. LIRE LES PÈRES DE L’ÉGLISE ENTRE LA RENAISSANCE ET LA RÉFORME. Six contributions éditées par Andrea Villani, Editions BEAUCHESNE

02. LIRE LES PÈRES DE L’ÉGLISE ENTRE LA RENAISSANCE ET LA RÉFORME. Six contributions éditées par Andrea Villani

Recensions (3)

02. LIRE LES PÈRES DE L’ÉGLISE ENTRE LA RENAISSANCE ET LA RÉFORME. Six contributions éditées par Andrea Villani
Andrea VILLANI

EAN/ISBN : 9782701020068
Année : 2012
44.00€

Entre le XVe et le XVIIe siècle, le monde savant a donné lieu à une véritable « renaissance » des Pères de l’Église, qui s’est développée sous des formes différentes de réception et à partir d’intérêts multiples. Dans ce contexte, « lire les Pères » peut signifier, tout à la fois, s’interroger sur les thèmes propres aux écrivains chrétiens de l’Antiquité en les faisant siens – réélaborés ou non – ; éditer leurs textes à partir de la découverte de manuscrits qui les ont conservés ; ou bien les traduire, en langue vulgaire ou en latin, quand le texte originel était en grec. Dans les siècles que l’on considère ici – du XVe au XVIIe –, ces processus se mêlent intimement au climat spirituel et culturel de l’humanisme d’abord et de la Réforme protestante ensuite. Ainsi, si les contributions consacrées à Cristoforo Persona et Marsile Ficin, centrées sur la fin du XVe siècle, ne laissent pas trop d’espace à la polémique religieuse, en se plaçant, d’une part, dans la première tradition humaniste marquée par l’exemple de Pétrarque et, d’autre part, dans la renaissance de la philosophie platonicienne, à travers les deux dernières interventions, dédiées à la fortune de certains écrits de Grégoire de Nysse ou de Cyrille d’Alexandrie, on apprendra, peut-être avec surprise, que beaucoup des traducteurs du plein XVIe siècle, bien que n’étant pas complètement imperméables aux controverses qui les entouraient, se plaçaient, pour leur intérêt premier, dans une tradition plus clairement liée à l’érudition humaniste des siècles précédents. La troisième et la quatrième contribution, en revanche, bien que portant sur des auteurs d’une dimension bien différente – le grand Augustin face au presque méconnu Nil d’Ancyre – et en adoptant des perspectives diverses – Luther lecteur d’un seul texte augustinien face à une histoire des éditions et traductions tant protestantes que catholiques de Nil –, nous montrent deux cas dans lesquels l’intérêt proprement religieux, voire la pure fonction polémique, a prédominé dans la réception des Pères. En lisant les six études à la lumière de ces données – formes de la réception et intérêts qui la guident –, le lecteur pourra se forger une image, partielle et limitée naturellement, mais néanmoins représentative et dans certains aspects exemplaire, de la « renaissance » de la patristique au début de l’âge moderne. 



SOMMAIRE

 

Bernard Pouderon – Préface

Andrea Villani – Introduction

Andrea Villani – Cristoforo Persona et la première traduction en latin du Contre Celse d’Origène

Emiliano Fiori – La perte du centre sacramentel et l’ordre du monde. Un point crucial de la réception de Denys l’Aréopagite chez Marsile Ficin

Mickaël Ribreau – Luther lecteur du Contra Iulianum d’Augustin. Du Commentaire de l’Épître aux Romains au traité Du serf arbitre 

Luciano Bossina – Tradurre un titolo. Nilo di Ancira e il suo Discorso ascetico fra Cinque e Seicento

Barbara Villani – Trois traducteurs du De Adoratione de Cyrille d’Alexandrie au XVIe siècle. Jean Œcolampade, Bonventure Vulcanius et Antonio Agelli

Matthieu Cassin – Le discours Sur la divinité du Fils et de l’Esprit de Grégoire de Nysse. Intérêt littéraire et controverse religieuse





LE BLOG
EDITIONS BEAUCHESNE : LE BLOG"

NOUVEAUTES
GERARD LEBRUN PHILOSOPHE

PASCAL. TOURS, DÉTOURS ET RETOURNEMENTS

LES PRINCIPES METHODOLOGIQUES

ANTIJUDAÏSME DES PERES

Une passion après AUSCHWITZ ?

QUARANTE TROIS CHANTS

J'AI CONSTRUIT LA TOUR EN FER

BAC 2017

LA FIGURE DU CHRIST EN CHARTREUSE

FRANCHE COMTE

HUMILITE CHEZ LES MYSTIQUES RHENANS ET NICOLAS DE CUES


Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg
EN SOUSCRIPTION
DS

LE COMPLEMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
EDITION EN LIGNE



MAURICE MARTENOT, LUTHIER DE L’ÉLECTRONIQUE


EN PREPARATION
Les Principes fondamentaux de la musique occidentale

Les femmes dans Le Cloître et La Lecture

LES MESSAGES D’AMOUR DE JÉSUS À GABRIELLE BOSSIS UNE DISCIPLE DE THÉRÈSE.

PEINDRE LA MUSIQUE