DICTIONNAIRE DE SPIRITUALITE - EDITION BROCHEE, Editions BEAUCHESNE

DICTIONNAIRE DE SPIRITUALITE - EDITION BROCHEE



DICTIONNAIRE DE SPIRITUALITE - EDITION BROCHEE
Collectif

Nb de pages : 15 000
Année : 2016
EN SOUSCRIPTION

24 volumes à paraitre en 2017.

« Avec ce dernier double-fascicule s'achève la publication du Dictionnaire de Spiritualité. On y retrouve les qualités habituelles de cette œuvre monumentale : des notices soignées sur des auteurs spirituels, la plupart tombés dans l'oubli, mais tirés de là par des experts bien informés ; des analyses thématiques dépassant les limites conventionnelles du genre ; des bibliographies généreusement mises à jour, le tout se présentant toujours dans une mise en page soignée.

Jusqu'à la dernière lettre de l'alphabet les sujets abordés témoignent de l'ouverture des perspectives spirituelles et de la solidarité internationale des collaborateurs du dictionnaire. Je cite une douzaine d'entrées parmi les plus substantielles de cette ultime livraison : vœu (A. Queralt), volonté (A. Solignac), Walahfrid Strabon, (B.K. Vollmann), Weil, Simone (A.A. Devaux), Wesley, Charles et John (G.S. Wakefield), Win- desheim (R.Th.M. van Dijk), Wyclif, Jean (M.J. Wilks), Yoga (M. Dhavamony), Yves de Chartres (Ch. Munier), Zen (J. Lopez-Gay), Zenon de Vérone (A. Solignac), Zwingli, Huldrych (A. Gounelle).

Le Dictionnaire de Spiritualité ainsi complet mériterait plus qu'une simple recension. Il fut conçu dans les années trente par deux jésuites français, Maurice Viller et Joseph de Guibert, auxquels se joignit un patrologue, Ferdinand Cavallera. Ses seize tomes, publiés contre vents et marées depuis 1937 ont, en fait, créé le vaste champ des connaissances qu'ils inventoriaient : la « spiritualité » n'existait pas avant cela dans le savoir encyclopédique issu des Lumières. On devra un jour prendre la mesure du travail gigantesque exigé par une telle publication, aussi bien de la part des responsables et des auteurs, que des imprimeurs et de la maison d'édition Beauchesne, à Paris, pour situer le Dictionnaire de Spiritualité à la place qui lui revient, parmi les réalisations culturelles les plus spectaculaires du renouveau catholique en France durant le vingtième siècle. »

Charles KANNENGIESSER, 1994

 

UN MONUMENT DE  LONGUE DUREE

Je veux parler du Dictionnaire de spiritualité, dont vient de s'achever le dixième volume (lettre M), près d'un demi-siècle après la parution du premier fascicule. De longues années s'écouleront encore avant que ne soit traité le dernier mot de la lettre Z, un autre demi-siècle peut-être. Nous sommes au beau milieu de cette longue durée car à mesure qu'il avance, le dictionnaire est plus exigeant. plus complet. De sa première page à la dernière, il reflétera l'évolution de la pensée religieuse au long de tout un siècle  – et un siècle particulièrement chargé en événements et en révolutions de toute sorte, même spirituelles.

Les ouvriers du dictionnaire meurent à la tâche et l'œuvre continue, car elle n'est pas celle de tel ou tel, mais celle d'une communauté tout entière qui l'anime et qui la soutient. Cette communauté, c'est la Compagnie de Jésus, ce sont les jésuites de langue française. Le dictionnaire fut commencé à Enghien, en Belgique, où se trouvait alors le scolasticat des jésuites. C'est là que le Père Rayez, qui est mort sans avoir vu achevé le dixième volume, avait commencé de travailler au dictionnaire. Il en est arraché par la guerre, par la défaite, par la Résistance: il est un moment aumônier national de la JEC (Jeunesse étudiante catholique) et aussi de la prison politique de Fresnes. Puis il retourne au Dictionnaire de spiritualité, il demeurera jusqu'à sa mort en 1979 aux Fontaines, près de Chantilly, où est aujourd'hui la direction du dictionnaire.

Si je donne quelques détails sur la carrière de ce religieux, c'est qu’elle me parait caractériser assez bien la qualité de ceux qui font le dictionnaire. Ils sont, certes, des chercheurs, spécialisés dans un domaine bien délimité ; mais ils ont aussi une expérience tout autre que purement livresque. Qu'est-ce, en définitive, que la spiritualité, qui donne au dictionnaire son titre ? Elle ne se confond nullement avec la théologie, qui est surtout une élaboration de concepts. Elle est une vie. Toute existence humaine a un aspect spirituel et c'est pourquoi la spiritualité n'a rien à voir avec une doctrine métaphysique nommée spiritualisme, qui postule une dualité de l'esprit et du corps, les plus fermes matérialistes ne sont nullement dépourvus de spiritualité.

C'est dire qu'un dictionnaire de cette nature, bien que la notion même de spiritualité soit une notion assurément chrétienne, ne borne nullement son attention au monde catholique ou même chrétien. Dégager la spiritualité du réel humain, c'est embrasser toute l'étendue de ce réel et une pareille enquête n'intéresse pas seulement quelques spécialistes. Il s'agit en réalité d'un travail scientifique dans un domaine bien déterminé. Ai-je besoin de dire que le projet n'est pas d'ordre apologétique ou simplement édifiant, mais de nature scientifique ? Il relève des sciences humaines et, à ce titre, un grand ouvrage comme celui-ci est un instrument indispensable de recherche et de travail.

Il s'agit, bien sûr, d'un ouvrage collectif, les articles essentiels sont demandés à ceux qui sont désignés par leurs travaux, en sorte que plusieurs de ces articles, particulièrement importants, ont fait l'objet d'une édition spéciale, plus accessible au public cultivé que le dictionnaire lui-même, qui est un de ces grands ouvrages de références que l'on consulte plutôt dans les bibliothèques publiques. C'est un monument, en effet, une somme, dont le mérite essentiel revient à ceux qui le dirigent depuis cinquante ans. Ils se succèdent les uns aux autres, se transmettent le flambeau, comme se succèdent les générations qui, tout en obéissant aux mêmes principes, n'ont pas les mêmes préoccupations, car !es préoccupations changent avec les époques. L'un des mérites d'une œuvre qui s'échelonne sur tant d'années, c'est d'être le reflet assez fidèle des changements qui ne cessent de se produire, et qui sont ceux mêmes de l'histoire vivante.

Un ouvrage de cette nature vaut par la perfection des détails; mais surtout par la conception d'ensemble qui préside à sa réalisation. Si éminents qu'ils soient parfois, les auteurs qui signent les articles ne sont que des exécutants. Ils réalisent une commande dont le choix et la dimension ont été fixés par les maîtres d'œuvre, ces religieux savants, judicieux et opiniâtres, dont le Père Rayez fut l'un, un maillon de cette chaine sans quoi de pareils travaux ne sauraient être envisagés. Et pourtant quelle personnalité forte et rayonnante fut ce Père Rayez que la guerre, l'occupation, la Résistance et la libération arrachèrent un moment aux travaux du dictionnaire ! La maison des Fontaines, au cœur d'un des plus beaux parcs d'Île-de-France, constitue donc un lieu idéal pour la grande entreprise qui se poursuit sans hâte, mais avec régularité et qui prend de l'ampleur, comme toutes les œuvres de ce genre à mesure qu'elle avance, Il n'est même pas impossible que la beauté des arbres, les charmes innombrables da l'étang plein d'oiseaux et l'ampleur du ciel aident les responsables successifs

 Jacques MADAULE, LE MONDE, 28 octobre 1978.



SOMMAIRE

 

          TOME          Pages    De                                       à

1            Tome 1-1      504        AA.                                      Ascèse, Ascétisme

2            Tome 1-2      504        Ascèse, Ascétisme (fin)        Byzance

3            Tome 2-1      638        Cabasilas                             Communion fréquente

4            Tome 2-2      730        Communion fréquente (fin)    Cyrille de Scythopolis

5            Tome 3-1      474        Dabert                                 Dieu (Désir de)

6            Tome 3-2      474        Dieu (Désir de) (fin)              Duvergier de Hauranne

7            Tome 4-1      548        Eadmer                                Escobar

8            Tome 4-2      580        Espagne                              Ezquerra

9            Tome 5         834        Faber                                   Fyot

10          Tome 6         682        Gabriel                                 Guzman

11          Tome 7-1      614        Haakman                             Hypocrisie

12          Tome 7-2      592        Ibanez                                  Izquierdo

13          Tome 8-1      460        Jacob                                  Jérôme (Saint)

14          Tome 8-2      460        Jérôme (Saint) (fin)               Kyspenning

15          Tome 9         654        Labadie                               Lyonnet

16          Tome 10-1    508        Mabille                                 Menasce

17          Tome 10-2    508        Menasce (fin)                       Mythe

18          Tome 11       554        Nabinal                                Ozanam

19          Tome 12-1    710        Pacaud                                Photius

20          Tome 12-2    782        Piatti                                    Quodvultdeus

21          Tome 13       614        Raban Maur                         Ryelandt

22          Tome 14       742        Sabbatini                             System

23          Tome 15       706        Taborin                                Tyskiewicz

24          Tome 16       854        Ubald d'Alençon                   Zypaeus

 





LE BLOG
EDITIONS BEAUCHESNE : LE BLOG"

NOUVEAUTES
Une passion après AUSCHWITZ ?

QUARANTE TROIS CHANTS

CROIRE ET PARTICIPER

J'AI CONSTRUIT LA TOUR EN FER

BAC 2017

LA FIGURE DU CHRIST EN CHARTREUSE

LES NOUVELLES ECCLESIASTIQUES

FRANCHE COMTE

HUMILITE CHEZ LES MYSTIQUES RHENANS ET NICOLAS DE CUES

PASCHA NOSTRUM CHRISTUS


Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg