LA CONSTRUCTION D’UNE POLITIQUE SPATIALE EN FRANCE ENTRE INDÉPENDANCE NATIONALE ET DYNAMIQUES EUROPÉENNES, 1945-1975, Editions BEAUCHESNE

LA CONSTRUCTION D’UNE POLITIQUE SPATIALE EN FRANCE ENTRE INDÉPENDANCE NATIONALE ET DYNAMIQUES EUROPÉENNES, 1945-1975



LA CONSTRUCTION D’UNE POLITIQUE SPATIALE EN FRANCE ENTRE INDÉPENDANCE NATIONALE ET DYNAMIQUES EUROPÉENNES, 1945-1975
Hervé MOULIN
EAN/ISBN : 9782701022581
Nb de pages : 704
Année : 2017
149.00 €

(Impression à la demande, POD)

Le présent ouvrage explore l’histoire des activités spatiales françaises depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, théâtre des premières recherches scientifiques dans la haute atmosphère réalisées à l’aide de fusées, jusqu’à la création de l’Agence spatiale européenne, il y a 40 ans, et la décision de doter l’Europe d’un lanceur performant.

Jusqu’à la mise en orbite du premier satellite artificiel, les quelques activités entre- prises dans le secteur spatial relèvent essentiellement des militaires. Avec le lancement de Spoutnik, dans le contexte de l’Année géophysique internationale, l’Espace devient un enjeu majeur de la Guerre froide. Sous l’impulsion du général de Gaulle, le gouvernement français décide au début des années 60 de mettre en œuvre une politique spatiale qui puisse contribuer au prestige et au rayonnement de la France dans le monde. Le lancement du premier satellite français en 1965 concrétise cette ambition. Le président Pompidou, qui prend acte de l’évolution rapide des technologies à l’œuvre et du potentiel économique des applications spatiales, organise le soutien à l’activité industrielle dans ce secteur. A l’aube de son septennat, le président Giscard d’Estaing consolide la dynamique de coopé- ration européenne, ce qui permet à la France de jouer un rôle moteur dans la poursuite d’un programme spatial ambitieux à l’échelle du continent.

 

Privilégiant les aspects institutionnels, cette étude propose une analyse du pro- cessus d’élaboration de la politique spatiale. Exploitant un large corpus d’archives, souvent inédites, elle souligne le rôle prépondérant de l’État et l’interdépendance complexe des contraintes techniques, des contingences politiques et du contexte géostratégique. Ce volume met également en évidence la nécessité d’un dia- logue permanent entre les différents acteurs du secteur et l’articulation constante des échelles locale, nationale, et internationale.

 

 

 



SOMMAIRE

Préface

Remerciements

 

Introduction  

 

 

 

CHAPITRE PREMIER. LE CREUSET NATIONAL

L’intérêt des Français pour les fusées allemandes

Le rôle des missions scientifiques

L’appropriation des technologies allemandes et la reconstitution des V2

Les tentatives de coordination des recherches

Des fusées allemandes V2 aux fusées françaises Véronique

Les recherches scientifiques françaises sur la haute atmosphère et l’espace

La physique de la haute atmosphère et la naissance
de l’aéronomie française

L’étude des rayons cosmiques

Les recherches biologiques du CERMA

L’étude de l’ionosphère et le CNET

L’astronomie

 

CHAPITRE 2.
LE CATALYSEUR INTERNATIONAL

Des Années polaires à l’Année géophysique internationale

Le Comité spécial pour l’AGI et les recherches spatiales

Américains et Soviétiques s’engagent dans des programmes de satellites

La fin de l’AGI et ses suites

Le rendez-vous manqué des fusées françaises pour l’AGI

La participation française à l’AGI est difficile à financer

Le sous-comité « Colomb-Béchar » et les fusées françaises

Le comité français pour l’AGI abandonne le programme de fusées

La relance du programme par les militaires

Le groupe de travail Satellite artificiel

Redémarrage du programme d’expériences à bord de fusées

Le choix des expériences pour les cinq premières Véronique AGI

 

CHAPITRE 3. L’EFFET SPOUTNIK

L’espace et la guerre froide

Le paradoxe médiatique et l’opinion publique

Les stratégies concurrentes des deux puissances spatiales

Quel forum international pour l’Espace ?

Deux comités internationaux : le COSPAR et le COPUOS

La question de la représentation n’est pas réglée

La place et le rôle des sociétés savantes

 

CHAPITRE 4.
LA CONVERGENCE ENTRE TECHNICIENS ET POLITIQUES

De Gaulle réforme la recherche scientifique nationale

Le rôle prépondérant du DGRST, Pierre Piganiol

La loi-programme et les recherches spatiales

Les engins balistiques à l’origine du lance-satellite français

De Gaulle s’oppose aux États-Unis

Des logiques industrielles différentes

Une structure industrielle unique s’impose

Le projet de lance-satellite : une idée de Bernard Dorléac

Le sous-comité Espace du CASDN, 1958-1961

Les fusées pour la météorologie

Le retour en vol des fusées Véronique

La dernière campagne du CASDN et le rat Hector

 

CHAPITRE 5.
LA RÉPONSE FRANÇAISE AUX INITIATIVES INTERNATIONALES

L’espace, un enjeu diplomatique pour la France

Le facteur déterminant : le rayonnement de la France dans le monde

Le Comité de recherches spatiales

Des procédures administratives contraignantes

Le gouvernement s’interroge sur l’avenir du Comité

Les dossiers internationaux du Comité

La coopération avec les États-Unis

Les télécommunications spatiales et le CNET

Le dossier Blue Streak

Le programme national du Comité de recherches spatiales

Le programme national d’avril 1959

L’évolution du programme pour 1961 et 1962

 

CHAPITRE 6.
L’ESPACE ET LA CONSTRUCTION DE L’EUROPE

L’initiative des scientifiques

Le Groupe européen d’études et de recherches spatiales

La conférence de Meyrin et la commission préparatoire

Les travaux de la COPERS et le Blue Book

L’initiative britannique sur les lanceurs

Les Britanniques proposent le Blue Streak aux Européens

La création de l’Organisation européenne CECLES

La conférence intergouvernementale de Strasbourg

Les Allemands et les Italiens expriment des exigences

La France prépare un contre-projet de convention

La Conférence de Lancaster House et la création du CECLES

Les industriels européens s’intéressent au projet

 

CHAPITRE 7.
L’INSTITUTIONNALISATION DES RECHERCHES SPATIALES FRANÇAISES

La création du Centre national d’études spatiales

L’affirmation de la volonté politique

Élaboration du projet de loi créant le CNES

La décision de décembre 1961

Le CNES doit s’imposer dans le paysage national

Coordonner les activités scientifiques

Convaincre les industriels

Organiser les rapports avec les militaires

Installations et infrastructures : tout est à construire

Une vision à long terme, 1964-1973

Les missions

Les projets de lanceurs

Les infrastructures et les installations sol pour le futur

 

CHAPITRE 8.
LE DÉBUT DES ACTIVITÉS EUROPÉENNES ET LA POLITIQUE SPATIALE FRANÇAISE

Le programme du CERS est trop ambitieux

Principes d’organisation et de fonctionnement du CERS

Une révision du programme s’impose

Le principe du « juste retour » et ses difficultés d’application

Au CECLES le programme est inadapté

L’évolution impérative du programme

Les Français s’interrogent sur l’attitude à tenir vis-à-vis
de l’Organisation

Le renforcement des pouvoirs du Secrétariat

La Grande-Bretagne révise sa politique spatiale

Un champ de tir équatorial devient indispensable

La CETS et les communications par satellites

Kennedy assure le leadership américain dans les communications
spatiales

Français et Anglais font une analyse différente de la proposition
américaine

L’établissement d’un régime mondial provisoire

Les accords intérimaires

 

CHAPITRE 9.
LA FRANCE TROISIÈME PUISSANCE SPATIALE, 1965

Les premières contraintes sur le budget spatial français

L’objectif prioritaire du programme national

Le groupe de travail « recherches spatiales » du Ve Plan

Les conséquences sur le programme

La France accède à l’espace

Le Diamant et le satellite national A1

Le satellite FR1, un projet franco-américain

 

CHAPITRE 10. LE TOURNANT DES APPLICATIONS SPATIALES


Vers une nouvelle politique spatiale française

L’effort doit porter sur les lanceurs lourds nationaux

Le CNES adapte ses structures

Les conséquences de l’extension des activités liées aux applications

La recherche d’un successeur au Diamant A

Le choix du nouveau lanceur Diamant B

L’incertitude sur le moteur hydrogène-oxygène liquides

La poursuite des études sur des lanceurs futurs

Les effets de la réorientation de la politique spatiale

Les Parlementaires français inquiets de la situation

La révision du budget CNES

Les projets français d’applications spatiales

Géodésie et localisation : Géole et Dialogue

La météorologie spatiale : Météosat

Les communications par satellites : Safran et Saros

L’aide à la navigation et le contrôle aérien : de Sacan à Dioscures

 

CHAPITRE 11

LES COOPÉRATIONS BILATÉRALES, UN ÉQUILIBRE ENTRE L’EST ET L’OUEST

Les relations avec les États-Unis

La coopération spatiale franco-soviétique

La genèse de la coopération

Le voyage du général de Gaulle en Union soviétique

La portée de l’accord dans le domaine spatial

Le projet de satellite scientifique Roseau

Les autres thèmes de coopération

Les rapports franco-allemands au centre de l’Europe de l’espace

Les premières expériences spatiales en commun

Le programme de satellite de télécommunications Symphonie

La poursuite de la coopération franco-allemande

 

CHAPITRE 12.
L’ENJEU DES TÉLÉCOMMUNICATIONS SPATIALES, 1966-1968

La CETS et le satellite européen de télécommunications

La France s’interroge quant à l’efficacité de la CETS

La CETS élargit le champ de ses études

Le projet CETS/C, une réponse aux besoins de l’UER

Intelsat, les Européens face aux Américains

L’analyse française de la situation d’Intelsat

Réflexions sur l’Organisation définitive Intelsat

Les négociations Intelsat définitif

L’Accord définitif Intelsat

 

CHAPITRE 13.
LES ORGANISATIONS SPATIALES EUROPÉENNES DANS LA TOURMENTE

Les difficultés du CERS

Une crise sérieuse et complexe

Le Conseil adopte les recommandations du rapport Bannier

Les Français réfléchissent à leur avenir dans le CERS

Le Royaume-Uni ouvre une crise au CECLES

La France fixe les conditions de son maintien dans le CECLES

Le Conseil du CECLES fait appel à l’arbitrage des ministres

Les Français tirent les leçons de la situation

Le groupe intégrateur industriel et la SETIS

La Conférence ministérielle du CECLES dans l’impasse

La sixième session de la Conférence des ministres du CECLES

Les espoirs de la septième session de la Conférence des ministres
du CECLES

La huitième Conférence des ministres du CECLES entérine
le résultat des négociations

Le Conseil du CECLES de décembre 1969 n’est pas en mesure
d’arrêter des décisions nettes

 

CHAPITRE 14.
LA RECHERCHE D’UNE ACTION EUROPÉENNE COORDONNÉE

La première Conférence spatiale européenne

La deuxième Conférence spatiale européenne

Les propositions du comité consultatif des programmes (rapport Causse)

Les réactions au rapport Causse

Une révision de la politique spatiale européenne s’impose

Les avancées de la Conférence de Bad Godesberg

Les incertitudes française et européenne, 1969

La NASA prend l’initiative des premiers contacts avec les Européens

 

CHAPITRE 15.
L’ORIENTATION EUROPÉENNE DE LA POLITIQUE SPATIALE FRANÇAISE

La politique spatiale de la France ne peut être qu’européenne

Une nouvelle politique ouverte sur l’Europe

Le Président Pompidou approuve la nouvelle politique

La France tente d’imposer ses vues à ses partenaires européens

La quatrième Conférence spatiale européenne

Première session de la CSE prometteuse, juillet 1970

Échec de la deuxième session, novembre 1970

 

CHAPITRE 16. 1971, UNE ANNÉE CHARNIÈRE


Les États-Unis s’insèrent dans le débat entre Européens

Post-Apollo et la disponibilité des lanceurs américains

Les Européens s’accordent sur les programmes de satellites (premier package-deal)

Le package-deal

Les difficultés du CNES

Un successeur au Diamant B, 1971

Le CECLES subit un nouveau revers technique

 

CHAPITRE 17.
LES ANNÉES DÉCISIVES, 1972-1973

Les enjeux de l’autonomie d’accès à l’espace

Les Européens jugent les propositions américaines insuffisantes

Les Français fourbissent leurs armes

La France impose difficilement sa politique aux Européens

Conférence spatiale européenne, décembre 1972

Conférence spatiale européenne, juillet 1973

La France révise ses orientations à moyen terme

 

CHAPITRE 18.
ÉTAPE ULTIME VERS UNE ORGANISATION UNIQUE, 1974-1975

Les incidences des changements politiques en France

Le réexamen du programme Ariane

Les conséquences sur le programme national

La naissance de l’Agence spatiale européenne

Le choix des hommes

Le sort des installations existantes du CECLES

Les frais de fonctionnement du CSG

Le siège de la future Agence spatiale européenne

Conclusion

Repères chronologiques

Sigles et acronymes

Sources


Sélection bibliographique

Liste des annexes

Annexes

Liste des tableaux

Table des illustrations

Table des matières