FILS DE SAINT BERNARD EN AFRIQUE. UNE FONDATION AU CAMEROUN 1951-1988, Editions BEAUCHESNE

FILS DE SAINT BERNARD EN AFRIQUE. UNE FONDATION AU CAMEROUN 1951-1988



FILS DE SAINT BERNARD EN AFRIQUE. UNE FONDATION AU CAMEROUN 1951-1988
Charbel GRAVAND
EAN/ISBN : 9782701012223
Nb de pages : 182 p
Année : 1990
24.00 €

Faire revivre les personnages et les péripéties de cette fondation, tel est le propos de ce livre. Il veut être un récit, plus qu'une histoire, c'est-à-dire une histoire centrée sur les figures des fondateurs. Le récit se développe en deux parties : la première, « Fonder au Cameroun, 1951- 1957 », retrace les vicissitudes des premières implantations cisterciennes au sud du Sahara, à Nkol-Nkumu, Minlaba et Obout. La seconde, « Enracinement monastique, 1958-1988 », couvre la grande époque du développement monastique en Afrique ; elle présente les différentes expériences monastiques camerounaises jusqu'à l'érection en monastères autonomes.
Au-delà des péripéties de ces premières fondations, le thème central est la rencontre de deux univers spirituels, une rencontre qui part de l'expérience spirituelle de l'homme africain au rendez-vous historique des traditions monastiques et de civilisations africaines marquées du sceau sacré. A l'appel de saint Benoît, fondateur de l'Ecole du service du Seigneur, à l'appel des fondateurs de Cîteaux et de Clairvaux, quelles ont été les réponses des populations et celles de la jeunesse africaine ? C'est toute la trame du- récit.
Après une longue carrière missionnaire au Sénégal et dans d'autres pays d'Afrique noire, Charbel Gravrand est entré à Aiguebelle pour devenir moine sous le nom de Frère Charbel. Au scriptorium des écrivains où l'obéissance le conduit, il ne lui faut pas un grand effort pour reprendre la plume à peine sèche.
En cette année du neuvième centenaire de la naissance de saint Bernard, l'occasion était belle de raconter comment ses disciples africains reprennent sous nos yeux, et à l'échelle planétaire, son œuvre de défrichement et d'enracinement chrétiens dans les cultures.



SOMMAIRE

Avant-propos
FONDER AU CAMEROUN 1951-1957
I - La nouvelle décision d'Aiguebelle
Le 1er janvier 1951 à N.-D. d'Aiguebelle
2 janvier. Les « Hautes Heures » de la nuit
3 janvier. Le conseil abbatial
7 janvier. La conférence du novice Joseph Faye
II - Premières approches de l'Afrique noire
Reconnaissance abbatiale, janvier-février 1951
Rapport du P. Pierre et décision du conseil abbatial
Vie monastique en mer. L'arrivée en terre africaine
III - Le premier essai de fondation à Nkol-Nkumu. août-septembre 1951.
Le message de saint Bernard à l'Afrique
20 août 1951, en la fête de saint Bernard
IV - Le second essai de fondation à Minlaba. Moines-missionnaires ou moines contemplatifs ?
Toussaint 1951
L'espoir du Kairos monastique
Nouvel essaim à N.-D. d' Afrique
Le naufrage du postulat
V - Le retour à l'esprit de Cîteaux. N.-D. d'Obout, 1952-1957
La décision d'un nouveau transfert
Cîteaux dans la forêt tropicale. Moines défricheurs et bâtisseurs  
Dom Sortais programme l'essor du monastère
« Fioretti » à Grandselve

ENRACINEMENT MONASTIQUE 1958-1988
VI - Cîteaux prend la relève, 1960-1966
1960, année des indépendances africaines
Les moines de Cîteaux à Grandselve : une recherche de paternité  
Les Enfants terribles de Jean Cocteau
Dom Henri, supérieur de Grandselve, 1964-1966. Le P. Claude
VII - Fondation dans la savane africaine, 1961-1968
Le projet du P. Pierre
L'accord d'Aiguebelle et l'ordination du P. Mathias, mars-septembre 1968
Le transfert de Grandselve à Koutaba
VIII - « Monastère africain » à Koutaba, 1969-1913
Kairos dans la savane
Enracinement africain
Economie monastique
Progrès de la formation
L'abandon du P. Pierre Faye, 1973
IX - Maturité et autonomie, 1914-1988
Maturité économique
Dans le rayonnement spirituel du N.-D. de Koutaba
La visite « radicale » de dom Jean Tyszkiewicz, 1979
Erection de N.-D. de Koutaba en prieuré autonome, 1988
X - Enracinement monastique au Cameroun
Un itinéraire monastique : profil de ma vie, par Germain Mbida
Expériences monastiques. Situations actuelles et perspectives
Expériences érémitiques
Une fondation anglaise : N.-D. de Bamenda

L'HEURE DU MONACHISME EN AFRIQUE
Importance du cadre claustral dans les fondations
La vie contemplative dans la vocation apostolique de l'Église
La requête africaine de formation intellectuelle
La quête spirituelle de l'Afrique
Vers un monachisme africain: les nouveaux charismes






LE BLOG
EDITIONS BEAUCHESNE : LE BLOG"

NOUVEAUTÉS
Les femmes dans Le Cloître et La Lecture

JACOPOZZI. Le magicien de la lumière

J'AI CONSTRUIT LA TOUR EN FER

MAURICE MARTENOT, LUTHIER DE L’ÉLECTRONIQUE

EPEKTASIS

Mystique rhénane et Devotio moderna

HUMILITE CHEZ LES MYSTIQUES RHENANS ET NICOLAS DE CUES

LES MESSAGES D’AMOUR DE JÉSUS À GABRIELLE BOSSIS UNE DISCIPLE DE THÉRÈSE.

Renouveau patristique et œcuménisme

GERARD LEBRUN PHILOSOPHE

PASCAL. TOURS, DÉTOURS ET RETOURNEMENTS

LES PRINCIPES METHODOLOGIQUES

ANTIJUDAÏSME DES PERES

Une passion après AUSCHWITZ ?

QUARANTE TROIS CHANTS

LA FIGURE DU CHRIST EN CHARTREUSE

FRANCHE COMTE


Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg
RECHERCHE

aide

EN SOUSCRIPTION
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
TH n°126 MORALES DU CARÊME

TH n°127 LE DERNIER THÉOLOGIEN ? Théophile Raynaud : Histoire d’une obsolescence

19 - SUR L’ESPRIT ET L’ESSENCE DU CATHOLICISME (1819)

Les Principes fondamentaux de la musique occidentale