BB n°06 LE VATICAN-LA FRANCE ET LE CATHOLICISME ORIENTAL (1878-1914). DIPLOMATIE ET HISTOIRE DE L'ÉGLISE, Editions BEAUCHESNE

BB n°06 LE VATICAN-LA FRANCE ET LE CATHOLICISME ORIENTAL (1878-1914). DIPLOMATIE ET HISTOIRE DE L'ÉGLISE



BB n°06 LE VATICAN-LA FRANCE ET LE CATHOLICISME ORIENTAL (1878-1914). DIPLOMATIE ET HISTOIRE DE L\'ÉGLISE
Joseph HAJJAR
EAN/ISBN : 9782701002200
Nb de pages : 592 p
Année : 1979
59.00 €
Cette étude traite de questions touchant à la fois l'histoire religieuse, politique et diplomatique. L'auteur étudie les relations de la papauté avec le gouvernement français dans le cadre de la fameuse Question d'Orient au moment où l'Empire Ottoman devenait, après le Congrès de Berlin (1878), le lieu privilégié de l'expansion et de la concurrence européenne. Protectrice officielle et dûment attitrée du catholicisme romain dans cet Empire, la France y exerce une influence prépondérante et souvent déterminante. Sa politique, éclairée et dynamique, reste cependant au service de ses intérêts supérieurs de grande puissance coloniale. méditerranéenne et musulmane. Marquée par une « entente cordiale » sous le pontificat de Léon XIII (1878-1903), elle est soumise à dure épreuve après la rupture des relations diplomatiques avec le Vatican durant le règne de Pie X (1903-1914). Le catholicisme oriental de tradition slave, roumaine. helléno-grecque, sémitico-arabe, arménienne ou copte se ressent des fluctuations politico-religieuse entre Paris et le Vatican.
Une documentation abondante et inédite, puisée très souvent aux meilleures sources d'archives, principalement à celles du Quai d'Orsay, contribue au renouvellement des connaissances historiques, dans une dimension peu perçue jusqu'ici, de l'histoire contemporaine de la France, du Vatican et du Catholicisme Oriental. Fruit de longs séjours d'études et de recherches tant à Rome qu'à Paris en Allemagne et à Oxford, l'ouvrage de J. Hajjar constitue un événement prophétique dans la complexité actuelle des relations Occident et Orient.

Joseph HAJJAR, né à Damas et de nationalité syrienne, a déjà publié d'importants travaux historiques en français, notamment en 1962, Les chrétiens uniates du Proche-Orient en 1970, L'Europe et Les destinées du Proche-Orient (1815·1848); il a également rédigé les chapitres concernant le christianisme oriental dans la Nouvelle Histoire de l'Eglise.



SOMMAIRE

Avant-propos

Première partie LEON XIII - 1878 - 1903
Introduction : Problématique d'une histoire des églises orientales unies à l'époque contemporaine

I. LEON XIII ET LA QUESTION RELIGIEUSE ORIENTALE

1re ÉPOQUE : 1878-1894
Intérêt du pape pour la « régénération » de l'Orient chrétien. - moyens de rénover l'Orient par l'Orient. - rapport de Mgr Vannutelli. - rapports de Mr. Lacazes. - premières mesures. - la question unioniste. - les cardinaux Rampolla et Ledochowski. - Jubilé épiscopal de Léon XIII. - congrès eucharistique de Jérusalem. - mission du cardinal Langénieux. - rapport secret du cardinal Langénieux. - l'encyclique Praeclara gratulatians.

2e ÉPOQUE : 1894-1903
Conférences patriarcales au Vatican. - Constitution Orientalium dignitas ecclesiarum. - réactions des responsables missionnaires. - commission cardinalice pour la réconciliation des dissidents et son institutionalisation. - Mgr Altmeyer. - projet de nomination d'un légat pontifical en Syrie. - mutations parmi les représentants pontificaux en ProcheOrient. - règlement des relations entre les patriarches et les délégués apostoliques.

II. LEON XIII ET LES INTERETS CATHOLIQUES EN RUSSIE
1re PÉRIODE: 1878-1882
De la reprise du dialogue aux premiers accords diplomatiques.
Négociations vaticano-russes et question des uniates. - le pape et les mouvements révolutionnaires en Russie. - patronage des Sts Cyrille et Méthode.

2e PÉRIODE: 1883-1888
D'une entente précaire à la recherche des relations diplomatiques stables.
La mission de Mgr Vannutelli en Russie. - situation idéologique religieuse : les deux courants de Soloviev et de Leontiev. - le concordat avec la Monténégro. - reprise des négociations et mission de Mr Izwolski.

3e PÉRIODE: 1888-1894
Vers l'établissement d'une légation russe permanente au Vatican.
Anniversaire de la « réunion » des uniates à l'Orthodoxie. - la Contemporary Review et sa critique de la politique de Léon XIII - la Triple alliance. - méthode des négociations confidentielles. - rétablissement des relations diplomatiques. - V. Soloviev et la question unioniste.

4e PÉRIODE: 1894-1903
Renforcement des relations diplomatiques et difficultés pendantes.
Avènement de Nicolas II. - mission de Mgr AgIiardi en Russie. - F. Carry et le bilan de la politique russe de Léon XIII. - la société impériale orthodoxe de Palestine. - réaction pontificale et celle de la diplomatie française. - attitude du gouvernement russe. - les catholiques orientaux et le « péril russe ». - projet de fondation d'un collège Russicum à Rome, 113.

III. LEON XIII ET LA DIPLOMATIE FRANCAISE DU PROTECTORAT CATHOLIQUE AU LEVANT
La France et la question des Lieux saints au congrès de Berlin. - note inédite sur ce protectorat. - l'Italie et le partage de ce protectorat. - les coptes catholiques et le protectorat autrichien. - ambitions de la diplomatie française. - le protectorat français et les héllènes-catholiques de Constantinople.- la France et les relations diplomatiques directes entre le Vatican et la Porte ottomane. - Mgr Azarian, la « bête noire » de la diplomatie française à Cp. - Mgr Piavi, adversaire du protectorat français et protégé allemand.

IV. LA VIE ET LE DEVELOPPEMENT DES EGLISES ORIENTALES UNIES

1. LES ÉGLISES DE TRADITION BYZANTINE
a) Les slaves· méridionaux
Léon XIII et le panslavisme catholique : encyclique Grande munus et le patronage des Sts Cyrille et Méthode. - Mgr Strossmayer. - la question de la liturgie romano-slave. - Mgr Stadler remplace Mgr Strosmayer dans l'œuvre unioniste slave.
b) Les ruthènes de Galicie (les ukrainiens)
La réforme des basiliens confiée aux jésuites et réaction locale. - le neuvième centenaire du baptême de St. Vladimir. -le synode provincial de Léopol. - collège ruthène de Rome. - la diaspora américaine.
c) Les roumains de Transylvanie
Le concile provincial de Blaj et réformes organiques. - le deuxième centenaire de l'union roumaine.
d) L'église bulgare
Projet des assomptionnistes du P. d'Alzon et vicissitudes de l'unionisme bulgare. - réorganisation de la mission catholique.
e) Les grecs-melchites de l'empire ottoman
Le patriarche Grégoire Youssef et la politique orientale de la Propagande sous Pie IX. - difficultés avec le cardinal Pranzoni et avec Mgr Piavi. - action réformatrice et réorganisatrice du patriarche. - la méthode unioniste du patriarche. - succession troublée et tourmentée de Pierre IV Géraigyri.

2. LBS ÉGLISES D'ORIGINE MONOPHYSITE
a) Les « syriens » catholiques
Les Ephrémites et le patriarcat de Mgr G.I. Chelhot. -le synode de Charfeh. - situation géo-ecclésiastique. - le patriarche Benni et les conférences patriarcales du Vatican. - Autoritarisme de Mgr Altmeyer et élection patriarcale de Mgr Rahmani. - personnalité du nouveau patriarche.
b) Les arméniens catholiques
La fin du schisme anti-hassounite et cardinalat du patriarche Hassoun. - la mission unioniste arménienne projetée par Léon XIII. - Mgr Azarian et son rôle diplomatique entre le sultan et le pape et réticences... de la diplomatie française. - le concile « national » de Chalcédoine. - Mgr Azarian, le congrès eucharistique de Jérusalem et les conférences patriarcales au Vatican. - la question nationaliste arménienne. - vicissitudes de la succession patriarcale.
c) Les coptes catholiques
Situation de la communauté entre 1878-1890. - crise du patriarcat copte orthodoxe. - mise en vedette de P.O. Macaire. - vers l'établissement du patriarcat copte catholique. - lettre apostolique « ad Coptos » et la mission copte confiée aux jésuites. - établissement officiel du patriarcat copte. - mission de Mgr Macaire en Ethiopie. - le synode « national » copte. - Mgr Macaire et la reconnaissance du gouvernement anglo-égyptien et incidences politiques.

3. LES ÉGLISES D'ORIGINE NESTORIENNE : CHALDÉENS ET SYRO-MALABARES
La succession de Mgr Audo. - le patriarcat de Mgr Abul-Yunan. - règlement de la question des élections épiscopales. - la mission nestorienne. - le patriarcat de Mgr Khayyat. - la question malabare à Rome. - les dominicains et la mission nestorienne. - Mgr Altmeyer et le patriarcat de Mgr Em. Thomas. - obtention difficile du « bérat » d'investiture civile. - vicissitudes intérieures.

4. Les maronites du Mt.-Liban
La question du Mt.-Liban et les maronites. - personnalités ecclésiastiques : le patriarche Mass'ad et les évêques Debs et Boustani. - Affaire Piavi et gouvernorat de Rustem pacha. - le patriarcat de transition de Mgr El-Hajj et « missions extérieures » de Mgr Moyeck. - le patriarche el-Hajj et la constitution Orientalium dignitas. - la France et l'élection de Mgr Hoyeck au patriarcat. - voyage empêché du nouveau patriarche à Rome et à Paris, et difficultés intérieures.

Deuxième partie PIE X - 1903-1914
INTRODUCTION

I. PIE X ET LES DESTINEES DU CATHOLICISME ORIENTAL
Programme pontifical et priorité des réformes intérieures. - la succession du délégué apostolique de Syrie, Mgr Duval. - témoignage de L. Féodorov et attitude de la diplomatie russe à Rome. - mort de Mgr Piavi, bilan d'une politique anti-orientale. - la question de sa succession et Mgr Camassei. - les congrès unionistes de Velehrad. - le quinzième centenaire de la mort de St. Jean Chrysostome à Rome, bilan d'une célébration. - Mgr Szeptyckij et l'unionisme russe. - la réforme de la curie romaine et l'Orient chrétien. - les destinées de l'orthodoxie arabe entre la Russie et le catholicisme. - l'Autriche et la question unioniste dans les Balkans. - le mouvement uniate bulgare. - Maxe de Saxe et ses « pensées » sur la question de l'union des églises. - désaveu pontifical. - relance des relations vaticano-russes. - le message de V. Soloviev selon le P. d'Herbigny. - vers un code canonique oriental commun. - la guerre italo-turque et une société de la ligue nationale du clergé oriental. - carence d'une politique orientale marquée par des préventions préjudiciables.

II. LA PAPAUTE ET LES VICISSITUDES DU PROTECTORAT AU LEVANT

1. L'EFFICACITÉ DU PROTECTORAT RELIGIEUX ET LE BON VOULOIR DE LA PAPAUTÉ
La visite du président Loubet à Rome et rupture des relations diplomatique entre Paris et le Vatican. - conjoncture du rapprochement politique franco-italien. - conséquences sur le protectorat catholique. - réactions internationales et locales.- dangers perçus par la diplomatie française, en particulier pour le Proche-Orient. - négociations franco-italiennes en vue du partage de ce protectorat. - J.L. Lanessan et sa critique de la politique du protectorat. - réaction du Quai d'Orsay et mise en valeur de la légitimité du protectorat. - attitude de l'Angleterre. - mission secrète de Mgr Gasparri et de Mgr de Laï en Proche-Orient. - le Vatican et la révolution jeune-turque. - l'Italie et ses prétentions au protectorat religieux. - recherche d'un contact direct entre le gouvernement de Paris et le Vatican. - Barrère et la défense du protectorat catholique. - mission de M. Pernot en Proche-Orient, au nom du comité de défense des intérêts français en Orient. - le protectorat religieux : un des piliers fondamentaux de l'influence française. - limites de ce protectorat vues à Constantinople. - évolution de Pie X à l'égard de la France. - une note sur l'état des relations entre la France et le St. Siège. - difficultés locales à Constantinople et attitude de l'ambassadeur Bompard. - un intermédiaire officieux entre Paris et le Vatican. - le régime du protectorat en état de crise, et conjoncture internationale. - une note capitale du Département sur le régime du protectorat religieux. - visite du cardinal S. Vannutelli à Paris et réactions politiques. - atteinte grave portée au protectorat à Jérusalem. - entente franco-germanique en Syrie. - l'absence diplomatique française au Vatican et ses conséquences sur le protectorat. - danger aggravé par les ambitions de l'Italie de partager ce protectorat.

2. TENTATIVES DE RELATIONS DIRECTES ENTRE LA PORTE ET LE VATICAN
Une mission du patriarche Cyrille VIII Geha à Rome ? - nouvelle initiative après la révolution de 1908 : une note significative de Mgr Guthlin sur la politique autrichienne et les catholiques des rites orientaux.

III. LA VIE ET LE DEVELOPPEMENT DES EGLISES ORIENTALES UNIES

1. LES ÉGLISES DE TRADITlON BYZANTINE
a) Le catholicisme oriental en Russie
préventions russes à l'égard de Pie X, ambiguïté de la politique des rites. - l'oukase de tolérance de 1905 et le catholicisme oriental. - situation de l'orthodoxie russe et question unioniste. - contacts d'ouverture œcuménique. - rite latin en langue russe et officia suppletoria. - paroisse catholique russe à Rome. - et paroisse uniate à St. Pétersbourg.
b) Le catholicisme uniate dans l'empire austro-hongrois
En Transylvanie, réformes synodales intérieures de grand intérêt. - le diocèse hongrois de Hadjudorog. - mort de Mgr Strossmayer et relance unioniste de Mgr Szeptyckij. - congrès unionistes de Velehrad. - l'émigration ruthéno-ukrainienne en Amérique du nord : organisation juridictionnelle aux Etats-Unis. - et au Canada.
c) Les grecs-melchites de l'empire ottoman
Le patriarche Cyrille VIII Géha et les relations vaticano-ottomanes ; le 15° centenaire de la mort de St. Jean Chrysostome. - relâchement de l'autorité patriarcale. - le synode « national » de Ain-Traz. - appréciation diplomatiques de ce synode. - situation intérieure des trois sièges de Damas, Alexandrie et Jérusalem. - un projet d'organisation ecclésiastique de la diaspora en Amérique. - sympathies autrichiennes pour les melchites. - la France et le patriarcat melchite. - l'influence allemande parmi l'épiscopat. - l'action de Mme de Riepenhausen née baronne d'Uxkull. - désintérêt à la Propagande romaine et réaction de la diplomatie française. - l'influence française en perte de vitesse et cris d'alarme des consuls locaux. - un cas spécifique de la concurrence européenne.

2. LES ÉGLISES D'ORIGINE MONOPHYSITE
a) Les « syriens » catholiques
Prestige scientifique mais difficultés ecclésiastiques de Mgr Rahmani. - concurrence franco-italienne à Mossoul et position francophile du patriarche. - Mgr Rahmani et la réconciliation de l'ex-patriarche copte, Mgr Macaire, avec la papauté. - mouvement de conversions parmi les jacobites. - francophilie et avantages escomptés.
b) Les arméniens catholiques
Une communauté en état de crise endémique. - un patriarche de transition, Mgr Emmanuelian. - un nouveau patriarche, Mgr Terzian face à une conjoncture difficile. - les éléments du conflit avec les laïques. - dissolution du comité national arménien de Constantinople. - voyage à Paris et remise du pallium à Rome. - perspectives claires d'un schisme vues de Rome. - concile arménien de Rome. - recours du patriarche à la politique du protectorat catholique de la France. - appui assuré du gouvernement français mais réticences fermes de l'ambassadeur Bompard à Constantinople. - télégramme agressif à l'encontre de la Secrétairerie d'Etat. - retour de Mgr Terzian à la capitale malgré la mise en garde de l'ambassadeur. - les ordres formels de Pie X. - divergences de vues profondes entre Mr. Bompard et Mgr Sardi. - justifications juridiques et action des missionnaires latins. - intervention du gouvernement ottoman. - analyse de la situation par les ambassadeurs, Barrère (Rome) et Bompard (Constantinople. - décret ottoman de déchéance du patriarche. - jugement éclairé de Bompard. - action temporisatrice. - mission du père lazariste, Mr Villette, au Vatican. - la crise vue par le Journal des Débats. - recours du patriarche à la diplomatie autrichienne. - le patriarche conteste auprès de Mr Poincaré l'autorité du gouvernement ottoman. - publication du décret d'excommunication. - Bompard met en garde contre la politique radicale du Vatican. - exigences romaines pour le règlement du conflit. - la rupture consommée entre le patriarche et les représentants laïcs. - conjoncture politique de crise à Constantinople. - l'imposition du calendrier grégorien par Mgr Terzian. - intervention concurrente de l'Autriche ? - véritable dimension de la crise.
c) Les coptes catholiques
La crise du patriarche Macaire et carence des sources. - la conjoncture socio-politique de l'Egypte et de la communauté copte. - démission imposée et réaction populaire. - publication de l'ouvrage : la constitution divine de l'Eglise (Rome et l'Orient). - réconciliation avec Rome.

3. LES CHALDÉENS
Vicissitudes de la mission nestorienne. - rôle des Dominicains. - point de vue de la diplomatie française. - à Paris, appel du nonce au ministre Delcassé. - intervention efficace à Constantinople. - note diplomatique sur la mission nestorienne. - les difficultés administratives du patriarche. - concurrence anglicane. - le schisme d'Alcoche. - appel angoissé du patriarche au gouvernement français. - instructions à Bompard à Constantinople et à Cambon à Londres. - conseil avisé de Cambon. - réflexions de M. Pernot.

4. LES MARONITES DU MONT LIBAN
La situation politico-religieuse de la « nation » maronite. - le patriarche Hoyeck face à l'opposition de l'épiscopat d'origine Kesrouanaise. - projet renouvelé de voyage à Paris et à Rome et retour par Constantinople. - nominations épiscopales et créations de nouveaux diocèses. - élections administratives locales et victoire du patriarche sur l'opposition épiscopale. - la réforme des couvents et la visite apostolique. - nouvelle classe moyenne et courant libéral et anticlérical. - rôle du Moutessaref Mouzzafer pacha. - Mgr Debs et le maronitisme. - le courant nationaliste arabe et N. Azoury. - Réaction de Mgr Hoyeck contre les « idées nouvelles ». - vers une intervention du Vatican. - mort de Mgr Debs. - son successeur, Mgr Chebli, et ses difficultés avec les laïques. - l'Angleterre, l'émigration maronite au Soudan et les implications sur la politique locale, notamment le projet de faire de la baie de Jounieh le port du Mont Liban. - la France et le voyage du patriarche à Rome/Paris et Constantinople. - la « fiche de renseignement » du Quai d'Orsay sur le patriarche. - les implications diplomatiques de son voyage à Istanbul. - avantages de ce voyage. - la Jeune Turquie et la question libanaise. - aux origines du maronitisme politique. - députation épiscopale à Paris et note politique présentée au Quai d'Orsay. - les revendications politiques, religieuses et administratives du patriarcat. - accusé de réception du Département. - la question du Liban présentée par un Mr Jouplain (B. Noujaim). - le Grand Liban et la nl!-tiop. maronite. - investiture civile des évêques, le gouvernement ottoman et la France. - Mgr Hoyeck et l'avenir politique du Mont Liban. - campagne de presse en Égypte. - mouvement nationaliste et culture nationale: réaction du Quai d'Orsay. - l'autonomie du Liban dans une note de Mgr Abdallah Khoury. -l'autonomie du Liban dans une note collective de l'épiscopat maronite. - succès des démarches diplomatiques françaises. - bilan provisoire de l'œuvre patriarcale.

ANNEXE : rapport secret du cardinal B.M. Langénieux au pape Léon XIII
PRINCIPAUX DOCUMENTS PONTIFICAUX CITÉS
ÉTUDES CITÉES OU CONSULTÉES
PÉRIODIQUES CITÉS
INDEX ANALYTIQUE DES PERSONNES, LIEUX ET INSTITUTIONS
TABLE DE MATIÈRES









LE BLOG
EDITIONS BEAUCHESNE : LE BLOG"

NOUVEAUTÉS
Les Principes fondamentaux de la musique occidentale

LES MESSAGES D’AMOUR DE JÉSUS À GABRIELLE BOSSIS UNE DISCIPLE DE THÉRÈSE.

EPEKTASIS


Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg
RECHERCHE

aide

EN SOUSCRIPTION
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
LE PÈRE MARIE-BERNARD, SCULPTEUR DE THÉRÈSE

TH n°126 MORALES DU CARÊME

TH n°127 LE DERNIER THÉOLOGIEN ? Théophile Raynaud : Histoire d’une obsolescence

19 - SUR L’ESPRIT ET L’ESSENCE DU CATHOLICISME (1819)