LA PSYCHANALYSE FRANÇAISE CAPTIVE DU POLITIQUE, Editions BEAUCHESNE

  ACCUEIL »

LA PSYCHANALYSE FRANÇAISE CAPTIVE DU POLITIQUE

Recensions (1)

LA PSYCHANALYSE FRANÇAISE CAPTIVE DU POLITIQUE
Jacquy CHEMOUNI
EAN/ISBN : 9782701015453
Année : 2010
19.00 €

Les psychanalystes ont toujours été soucieux de comprendre les ressorts inconscients de la réalité sociale et politique. Pour les premiers disciples de Freud que l’on regroupe dans le courant freudo-marxiste (Alfred Adler, Wilhelm Reich, Siegfried Bernfeld, Otto Fenichel, etc.), les névroses résultaient d’une société répressive dont il fallait modifier autant la morale que le système économique. Cette démarche obéissait, du temps de Freud, à un souci prophylactique. Il importait de transformer le monde et non plus de l’interpréter.
Une telle conviction les a conduits, pour certains, à militer activement au sein d’organisations sociales ou politiques.
Après l’avoir déserté, les psychanalystes réinvestissent aujourd’hui ce domaine dans le souci non pas de modifier les aspects du champ social considérés comme responsables du malaise psychique, mais de militer pour une Weltanschauung, une conception du monde dont Freud avait pris soin de préciser que la psychanalyse devait se tenir éloignée.
On assiste ainsi à un fourvoiement de la psychanalyse où la pensée privée et publique de Freud, subtilement manipulée, sert à justifier les positions politiques que l’on souhaite défendre. La psychanalyse insidieusement prise en otage par la politique – dans un mouvement d’autodestruction qui s’ignore –, voilà un risque plus dangereux que les critiques, parfois légitimes, qu’elle subit.
Preuves à l’appui, Jacquy Chemouni s’attache à démontrer, dans ce livre, l’utilisation partisane et idéologique qui en est faite : des seconds États Généraux de la Psychanalyse de 2003 à Rio de Janeiro, où certains propos ont pu être tenus à la tribune sans susciter de réprobation publique, aux incursions dans le conflit israélo-palestinien, en passant par cette lettre de Freud présentée comme inédite et publiée depuis trente-cinq ans, entre autres.
Il semble urgent que la psychanalyse s’interroge sur ses dérives, sur sa propre aliénation, et se demande pourquoi elle s’engouffre dans la haine de l’Occident.

Jacquy Chemouni est historien, psychanalyste, professeur de psychologies clinique et pathologique à l’université de Caen Basse-Normandie.



SOMMAIRE

Avant-propos

Première partie : La psychanalyse pervertie
1. Les États généraux de la désertion, Rio-de-Janeiro, 2003
2. Scotomisation de la réalité et politique du non-dit
3. La psychanalyse otage du politique
4. Le déni au service de l’idéologie

Deuxième partie : Freud instrumentalisé
Freud : sioniste ou antisioniste de la première heure ?
Une sympathie jamais démentie
Sionisme et nationalisme chez Freud
La rocambolesque quête d’un pseudo-inédit antisioniste de Freud : une
théorie du complot à relent antisémite.
5. Stratégie de la désinformation
6. Un « secret » sans garde-fou
7. Complot sioniste : « Les non-dupes errent »

Troisième partie : Moïse colonisé
1. Moïse sans Promesse
2. L’identité juive de Freud : une fierté sans concession
3. Moïse sans judéité et Israël sans Juifs ?
5. Travail d’historien ou propagande antisioniste ?

Quatrième partie : La question juive revisitée
1. La politique « hors les murs »
2. De la révision au révisionnisme
3. Instrumentalisation du signifiant juif

Conclusion : La psychanalyse au service d’une conception du monde









LE BLOG
EDITIONS BEAUCHESNE : LE BLOG"

NOUVEAUTÉS
Les Principes fondamentaux de la musique occidentale

LES MESSAGES D’AMOUR DE JÉSUS À GABRIELLE BOSSIS UNE DISCIPLE DE THÉRÈSE.

EPEKTASIS


Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg
RECHERCHE

aide

EN SOUSCRIPTION
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
LE PÈRE MARIE-BERNARD, SCULPTEUR DE THÉRÈSE

TH n°126 MORALES DU CARÊME

TH n°127 LE DERNIER THÉOLOGIEN ? Théophile Raynaud : Histoire d’une obsolescence

19 - SUR L’ESPRIT ET L’ESSENCE DU CATHOLICISME (1819)