20. LE PÈRE MARIE-BERNARD, SCULPTEUR DE THÉRÈSE, Editions BEAUCHESNE

20. LE PÈRE MARIE-BERNARD, SCULPTEUR DE THÉRÈSE



20. LE PÈRE MARIE-BERNARD, SCULPTEUR DE THÉRÈSE
Pierre DESCOUVEMONT
EAN/ISBN : 9782701022628
Nb de pages : 162
Année : 2018
19.00 €

Ferronnier d’art dans sa jeunesse, entré à la Trappe de Soligny à vingt-quatre ans, le Père Marie-Bernard y devient l’homme à tout faire, le réparateur sans cesse sollicité. Malgré une santé fragile, il y vivra jusqu’à l’âge de quatre-vingt-douze ans.

À la demande du Carmel de Lisieux, il réalise dès 1919 une statue de Thérèse: il la représente assise, en train de méditer la Parole de Dieu. Il en sculpte beaucoup d’autres, notamment celle qui sera repro- duite à 300000 exemplaires à travers le monde: Thérèse couvrant de roses son Crucifix.

Surnommé «professeur de joie» par ses frères, il vivait intensément la spiritualité du sourire qu’il avait découverte chez Thérèse et il la faisait aimer en composant toutes sortes de poèmes, de chants et de contes. « La joie, aimait-il dire, est le vernis de l’amour : une âme chantante est une âme enchantée de Dieu ».



SOMMAIRE

Introduction

Comment connaissons-nous le Père Marie-Bernard ?

I La vie

1 Les années de jeunesse (1883-1902)

2 Le séminaire (1902-1907)

3 La Trappe (1907-1975)

La formation monastique

Les premiers travaux (1908-1909)

L’offrande à l’amour miséricordieux (1910)

La lésion au poumon (1911)

La profession solennelle (1912) et l’ordination sacerdotale (1913)

Le travail monastique

La musique du cœur

La première statue : Reine et Mère de miséricorde (1912-1917)

Premiers contacts avec Lisieux (1917)

L’air vivifiant du Carmel

Une amitié spirituelle à toute épreuve

Au service de Thérèse

L’homme à tout faire

Une santé précaire

L’humour du père face aux médecins

La nuit

La statue du Cœur miséricordieux de Marie (1926)

Père maître des frères convers (1927-1929)

Un lecteur assidu

Tu seras avec moi au paradis (1934)

Le désir de conversion

Notre-Dame de la confiance (1940-1943)

Un bel acte d’obéissance

Le monument de la Côte d’Or (1946-1947)

Un professeur de joie

Le père spirituel

Les ennuis de santé s’accentuent (1950-1973)

Les derniers mois (1974-1975)

Il
Les œuvres

1 L’artiste

La première statue : Thérèse assise (1919)

Le Gisant ou Corps saint (1920)

La Vierge du sourire (1921)

Thérèse aux roses (1922)

Thérèse à genoux (1923)

Thérèse aux roses, de la Trappe (1924)

Le groupe de la chapelle du Carmel (1924)

Buste pour la canonisation (1925)

Thérèse tendant une rose (1928)

Thérèse et son père assis sur un banc (1931)

La statue de la crypte de la basilique (1932)

Thérèse sacristine (1932)

Thérèse, patronne des missions (1933)

Le groupe de Notre-Dame de la miséricorde (1935)

Bas-relief de la Vierge du sourire (1937)

Thérèse Docteur (1938)

Le bas-relief du tympan de la basilique (1944)

2 L’artisan

Les travaux d’aménagement Les réparations en tout genre

La photographie

La machine à sculpter les médaillons de bois

Les études historiques

Les vitraux

3 Le poète

Beati immaculati in via !

Ill
Le cœur

1 La joie

1 - La beauté infinie de Dieu

Les merveilles de la nature

Les merveilles accomplies par l’Esprit dans les âmes

La statue idéale

2 - La bonté infinie de Dieu

3 - La joie infinie de Dieu

La joie de Dieu en lui-même

La joie que prend Dieu à nous admirer

2 La confiance

1 - Un Père dont la providence est infaillible

Tout est grâce

2 - Un Père toujours prêt à nous pardonner

Dieu mendie notre confiance

3 - Un Père qui donne valeur à nos croix

« Oportet pati » - « Il faut souffrir »

Premier principe

Deuxième principe

Troisième principe

Quatrième principe

3 La dévotion à la Sainte Vierge

1 - L’admiration de Marie pour Dieu

2 - La confiance filiale de Marie

« Elle n’est pas cachée pour moi ! »

En guise de conclusion :
Parabole de la pauvresse

 

Annexes

Les œuvres non thérésiennes du père Bernard

Deux maquettes de saint Bernard

Esquisses diverses


Trois statues de Bernadette

Divers travaux






LE BLOG
EDITIONS BEAUCHESNE : LE BLOG"

NOUVEAUTÉS
N°65 CHANTER EN EGLISE

05. MÉDAILLES DES ROIS DE FRANCE AU XVIe SIÈCLE : REPRÉSENTATION ET IMAGINAIRE

06. Aux marges du roman antique. Études sur la réception des fringe novels (fictions biographiques et autres « mythistoires ») de la Renaissance à l’époque moderne

TH n°126 MORALES DU CARÊME

LE PÈRE MARIE-BERNARD, SCULPTEUR DE THÉRÈSE

Les Principes fondamentaux de la musique occidentale

LES MESSAGES D’AMOUR DE JÉSUS À GABRIELLE BOSSIS UNE DISCIPLE DE THÉRÈSE.

EPEKTASIS


Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg
RECHERCHE

aide


EN SOUSCRIPTION
DS
DS


LE COMPLÉMENT PAPIER INDISPENSABLE DE :

DS
ÉDITION EN LIGNE




EN PRÉPARATION
TH n°127 LE DERNIER THÉOLOGIEN ? Théophile Raynaud : Histoire d’une obsolescence

19 - SUR L’ESPRIT ET L’ESSENCE DU CATHOLICISME (1819)